Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

samedi 1 septembre 2007

"Ils sont à Gonesse, Pantin, Sarcelle ... éparpillés dans tout le 93"

A ma question : "Que vont-ils devenir ?"

DSC_0856web

Voir mon billet du 28 août

Voici la réponse que je copie/colle de l'Association Parada dans ce nouveau billet :

"Aujourd'hui, 31 août 2007, vers 10 heures, une vingtaine de Rroms qui avaient été expulsés d'un terrain situé derrière la rue André Campra à Saint-Denis se sont rassemblés devant la mairie de Saint-Denis. Ils font partie de ceux des 600 Rroms qui se trouvaient sur ce terrain et qui n'ont ni été sélectionnés pour le projet d'insertion professionnelle mis en place par la sous-préfecture, ni accepté la fameuse « aide humanitaire au retour » gérée par l'ANAEM. Ils étaient venus demander à la mairie une solution pour leur relogement. Un représentant de « La voix des Rroms » est allé à leur rencontre et après une consultation, une demande d'entretien avec M. le maire a été rédigée, précisant les aspirations de ces familles : apprentissage du français, insertion professionnelle, inscription des enfants à l'école et relogement provisoire en attendant l'acquisition d'une indépendance de chacun. Une délégation de 6 personnes a été reçue par la première adjointe au maire, Mme Soulas, ainsi que MM. Cossic et Dionisi, des services administratifs de la municipalité. Mme. Soulas a précisé que la municipalité de Saint-Denis saluait l'initiative de la sous-préfecture, mais qu'elle avait bien mis en garde sur le fait que l'évacuation du terrain créait une situation nouvelle difficile pour les concernés (les expulsés) qui ne pourrait pas être gérée par la ville. Cependant, la municipalité relancera sa demande d'une table ronde au niveau au moins régional pour trouver des solutions à cette situation qui se retrouve dans beaucoup d'autres villes d'Ile-de-France. « La voix des Rroms » a fait part de son analyse de la situation, notamment du fait, peu connu et/ou négligé par les autorités, que dans la plupart des cas, les familles concernées viennent d'un milieu rural. Ainsi, il serait plus judicieux et plus conforme aux demandes des concernés à élargir le champ du travail et explorer les possibilités d'installation des familles qui le souhaitent dans des villages français, où elles peuvent à la fois acquérir des expériences nouvelles et contribuer au développement durable par l'agriculture biologique. Concernant la demande de relogement, la mairie de Saint-Denis s'est dite dans l'impossibilité d'y répondre. Consciente du risque de voir un nouveau bidonville se constituer où des bâtiments en abandon occupés, Mme. Soulas a informé que la durée d'une telle installation ne dépendait pas de la volonté de la mairie mais que celle-ci ne demanderait pas d'expulsion. Sur la question de la scolarisation des enfants, les Rroms y tiennent d'autant plus que la rentrée arrive à grands pas, et des démarches seront faites au cours de la semaine prochaine."

DSC_0880web
Photo JS

Posté par jourstranquilles à 18:40 - Terrain vague St Denis - Commentaires [0] - Permalien [#]

Demain : Fête du Dieu Ganesh

Dimanche 02 septembre 2007 : dans le 18ème arrondisement de Paris, fête du Dieu Ganesh à partir de 11h.

Affichette_202007bleue

Les cérémonies religieuses débuteront au temple à 9h.

Le cortège partira du Temple à 11h et circulera jusqu'à 15 h.

Itinéraire :

- 72, rue Philippe de Girard, de 11h à 11h30 (environ)

- rue Perdonnet, de11h30 à 11h50 (environ)

- rue du Faubourg Saint-Denis, de 11h50 à 12h15 (environ)

- rue Marx Dormoy, de 12h15 à 12h45 (environ)

- rue Ordener, de 12h45 à 13h30 (environ)

- boulevard Barbès, 13h30 à 14h (environ)

- rue Labat, de14h à 14h30 (environ)

- rue Macadet, de 14h30 à 15h (environ)

- retour par la rue Ordener jusqu’au 72, rue Philippe de Girard

 

Présentation

En tête de la procession, défileront des joueurs de flûte, de nageshvaram et de tambour, des danseurs et des danseuses portant sur leurs épaules le grand arceau de plumes de paon (kavadi) et sur leurs têtes des pots de terre cuite dans lesquels brûleront du camphre. Tout au long du parcours, des noix de coco seront brisées : la coquille symbolise l'illusion du monde, la chair le Karma individuel, et l'eau l'ego humain, en brisant la noix de coco, on offre son coeur à Ganesha. L'eau de centaines de noix de coco sera répandue sur la chaussée au passage du char de Ganesha.

Tiré par deux grandes cordes en fibre végétale de vingt mètres chacune, le char haut d'environ cinq mètres, abrite la statue de Ganesha, le dieu à tête d'éléphant. Il sera entièrement recouvert d'étoffes rouges et blanches et décorées de nombreuses guirlandes, de fleurs fraîches, de régimes entiers de bananes, de noix de coco et de feuilles d'aréquiers. Le char sera suivi par des chanteurs et des musiciens. Tout au long du parcours, des offrandes bénies, des friandises et des boissons fraîches seront distribuées.

fgsite106

Posté par jourstranquilles à 06:36 - Réflexion - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vanessa Paradis : nouvel album


vanessa paradis TF1 31 Aout 2007
envoyé par vin100

Posté par jourstranquilles à 06:02 - Société et toute sa complexité - Commentaires [0] - Permalien [#]

"Au bon marché"

SANY0914web

Posté par jourstranquilles à 05:57 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Photojournalisme

Pim0038

Posté par jourstranquilles à 05:57 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Week-end

15346254

Posté par jourstranquilles à 04:45 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]