Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

samedi 4 juin 2016

Les filles du Crazy Horse, 65 ans et pas une ride

En 1951 Alain Bernardin ouvrait le Crazy Horse Saloon. Le célèbre cabaret parisien, qui fête cette année son anniversaire, a su moderniser les effets de clair-obscur et la voluptueuse callipygie des danseuses, initiés par son créateur.

Les plus belles femmes du monde fêtent leur 65 ans. En 1951, le 19 mai exactement, Alain Bernardin ouvrait pour la première fois les portes de son cabaret, qu'il avait baptisé Crazy Horse Saloon en l'honneur du chef indien Thasunka Witko. Il avait une idée précise en tête: magnifier la beauté de danseuses callipyges, triées sur le volet, avec un jeu de lumière clair-obscur.

Ses spectacles, applaudis par le Tout-Paris, ringardisèrent à jamais la vulgarité des strip-teases de Pigalle. Rita Renoir qui vient de nous quitter, une authentique artiste, accepta de se déshabiller voluptueusement sur la scène du Crazy. On la surnomma «la tragédienne». Lova Moor hier, Dita Von Teese aujourd'hui lui doivent beaucoup. L'esthétisme nu avait acquis pour toujours ses lettres de noblesse.

André Deissenberg a su s'entourer d'une pléiade de grands professionnels

Les années ont passé mais l'esprit du cabaret de l'avenue George V perdure. Ce tour de force est le fruit du travail acharné d'Andrée Deissenberg, directrice générale du lieu depuis 2006. Elle a su s'entourer d'une pléiade de grands professionnels du spectacle. Philippe Decouflé, avec tout son talent, a renouvelé sans la trahir la scénographie originelle. La troupe est dirigée avec doigté par Svetlana Konstantinova, une ex-reine du Paradis Latin.

Le «Cheval Fou» n'est pas près de mourir. Pour en être sûr il faut écouter les vraies stars du show. D'un même cœur Vénus Océane, Viola Waterloo, Fasta Wizz et Lumina Classika le proclament: «Le Crazy et nous , c'est une histoire de passion.»

Le Crazy Horse Paris, 12 avenue George V, Paris 8e. Horaires des spectacles: du dimanche au vendredi à 20:15 et 22:45, le samedi à 19h, 21h30 et 23h45

XVM2dacca6c-28a2-11e6-a33c-9f8b1fcb7c2b-805x453 (1)

XVM2f304e6c-28a3-11e6-a33c-9f8b1fcb7c2b-805x453

XVM7c0ff5e4-28a2-11e6-a33c-9f8b1fcb7c2b-805x453

XVM53a8d45e-28a2-11e6-a33c-9f8b1fcb7c2b-805x453

XVM55fb3b10-28a3-11e6-a33c-9f8b1fcb7c2b-680x453

XVM0440e8a6-28a3-11e6-a33c-9f8b1fcb7c2b-680x453

XVM92437dcc-28a2-11e6-a33c-9f8b1fcb7c2b-805x453

XVMae65c92e-28a2-11e6-a33c-9f8b1fcb7c2b-805x453

XVMc1687e9a-28a2-11e6-a33c-9f8b1fcb7c2b-805x453

XVMe5c37e02-28a2-11e6-a33c-9f8b1fcb7c2b-805x453

crazy

Posté par jourstranquilles à 15:57 - Film, Théâtre, Spectacle, TV, Clip, Court métrage - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'Igloo à St Goustan- Port d'Auray

DSCN2534

Posté par jourstranquilles à 15:49 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Nobuyoshi ARAKI au Musée Guimet

Nobuyoshi ARAKI

Jusqu’au lundi 05 septembre 2016

Tous les jours et fêtes sauf mardi de 10h à 18h. Ouverture exceptionnelle le 14 mai de 10h à 16h45. Fermé le 1er mai.

Musée des Arts asiatiques Guimet 

6 place d'Iéna
75016 Paris 

araki147

 

Posté par jourstranquilles à 15:47 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Street Art

13329226_471059693090486_1713968288_n

Posté par jourstranquilles à 15:42 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le zouave du Pont de l'Alma fait l'objet de toutes les attentions...

13269408_174346456301459_68128011_n

Crue à Paris. Du jamais vu depuis trente ans

Le niveau de la Seine était sur le point de dépasser, hier soir, à Paris, le pic de la dernière grande crue de 1982. Musées et stations de métro fermés, squares inondés : la capitale offre un visage pour le moins inhabituel.

Le record de 1982 battu ? À Paris, le pic de la crue, attendu hier soir, était susceptible d'atteindre 6,30 m, voire 6,50 m, selon les hypothèses les plus « défavorables » du ministère de l'Environnement. Soit un niveau supérieur à celui de la crue de 1982 (6,18 m) mais en deçà de celle, historique, de 1910 (8,62 m). À 17 h, les 6,05 m avaient déjà été atteints. Au fil des heures, des squares, des parkings se sont retrouvés inondés, des pieds d'immeubles baignés dans l'eau, tandis que les curieux, amassés sur le bord de la Seine, immortalisaient l'événement.

Transports affectés, musées fermés. Deux stations de métro et une gare RER proche du fleuve ont été fermées, ainsi, hier soir, que toute la ligne C du RER. La RATP (Régie autonome des transports parisiens) a déclenché son plan prévention et acheminé du matériel pour édifier des protections à l'abord des bouches de métro, au cas où l'eau atteindrait le seuil d'alerte de 6,60 m. En Ile-de-France, le trafic restera perturbé jusqu'à lundi inclus, a prévenu la SNCF, évoquant des « conséquences catastrophiques » sur le réseau ferroviaire. Les touristes, eux, ont dû changer leur programme culturel. Après les musées du Louvre et d'Orsay jeudi, le Grand Palais et deux sites de la Bibliothèque nationale de France ont, à leur tour, baissé le rideau hier, jusqu'à mardi, pour mettre leurs réserves à l'abri.

La décrue sera lente. « Nous n'en sommes pas, à ce stade, à une menace sur les populations », a tenu à rassurer la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, lors d'une cellule de crise. Mais la décrue, « qui va être très lente, durera des jours voire des semaines », a-t-elle souligné. Comme douze autres départements, la capitale est placée en vigilance orange, le niveau rouge n'étant déclenché qu'à partir de 7,13 m. La crue devrait avoir des impacts en aval de Paris, sur le camping du Bois de Boulogne, l'Ile de la Jatte, l'Ile Saint-Germain, à Rueil-Malmaison (pic prévu ce matin), « avec de possibles évacuations ». Mais aussi, plus largement, sur l'ensemble du bassin de la Seine. Si l'alerte rouge a été levée, hier matin, en Seine-et-Marne, des « débordements significatifs » ont affecté le sud de Paris, à Melun, Corbeil et Villeneuve-St-Georges, dans le département de l'Essonne où le Premier ministre, Manuel Valls, s'est rendu en fin de journée.

Posté par jourstranquilles à 15:41 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vu sur Instagram - j'aime beaucoup

13269475_250813088612308_219279398_n

Posté par jourstranquilles à 15:40 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Milo Moiré à Londres

13269541_1536818019960329_301537667_n

Posté par jourstranquilles à 15:39 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jacques Chirac et son sosie exposés au Musée du Quai Branly

Le hasard avait si bien fait les choses qu’il aurait été dommage de se priver du clin d’œil. Un sosie de Jacques Chirac hantera l’exposition qui lui sera dédiée au Musée du Quai Branly à partir du 21 juin : il s’agit d’un masque traditionnel du théâtre japonais dont la ressemblance avec l’ancien chef de l’Etat est saisissante. Un comble pour ce fanatique de la culture japonaise.

L’intégration du masque dans l’accrochage s’est imposé à Jean-Jacques Aillagon, le commissaire de l’exposition, lors de sa préparation, il y a un peu plus d’un an. La photo de l’objet, prise par un visiteur du musée Georges-Labit, à Toulouse, et postée sur les réseaux sociaux, connaissait alors « une immense fortune sur Internet », résume celui qui fut le monsieur culture de Jacques Chirac tout au long de sa carrière (de la Mairie de Paris, où il dirigeait les affaires culturelles au poste de ministre de la culture sous sa présidence).

Un démon de farce

En mars 2015, en effet, les yeux se braquaient sur l’étonnant masque toulousain, et le conservateur du musée fut très sollicité par les médias pour expliquer l’origine de l’insolite objet. Il s’agissait d’un masque de théâtre en bois de l’époque d’Edo datant de la fin du XVIIIe siècle et rapporté à la fin du XIXe siècle à Toulouse par l’ethnologue Georges Labit.

S’il est alors présenté par le musée comme le masque représentant le démon Obeshimi, l’objet apparaît aujourd’hui dans le catalogue de l’exposition parisienne sous le nom de Buaku, sorte de caricature populaire d’Obeshimi : un démon comique fou et grimaçant. Les deux personnages font partie des plus de 130 types de masques du théâtre traditionnel japonais. Un répertoire utilisé indifféremment dans le théâtre nô (drame lyrique), kabuki (drame épique) et kyogen (farce). Le masque toulousain, référencé comme un masque kyogen, pouvait ainsi apparaître lors des intermèdes dans le théâtre nô.

Jean-Jacques Aillagon s’amuse de cette « rencontre providentielle entre la caricature de Jacques Chirac aux Guignols de l’info – qui l’avait d’ailleurs rendu sympathique pendant la campagne présidentielle de 1995 –, et ce caractère du buaken ». Il a en réalité choisi de mettre deux autres exemplaires du personnage dans l’exposition (l’un issu d’une collection privée, l’autre prêté par Musée des Confluences à Lyon), « pour montrer que ce n’est pas une exception », même si la ressemblance du modèle toulousain est particulièrement « frappante ».

« Nippolâtrie »

Ayant habité à Toulouse, Jean-Jacques Aillagon connaissait ce masque avant sa soudaine notoriété. Il « amusait beaucoup Jacques Chirac », confie-t-il. Le musée toulousain en a depuis presque fait une mascotte, et a d’ailleurs annoncé sur Twitter le départ pour Paris de sa curiosité :

Posté par jourstranquilles à 15:33 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Save the date - Exposition Ralph Gibson

Mille mercis Jacques pour votre soutien à cette nouvelle galerie
Beau week-end
Nathalie
À l'occasion de l'ouverture de la galerie Thierry Bigaignon
Ralph Gibson présentera une série inédite : Vertical Horizon
Vernissage jeudi 9 juin à partir de 18h en présence de l'artiste
Vertical Horizon 10 juin-27 août
Galerie Thierry Bigaignon
Hôtel de Retz, 9 rue Charlot, Paris III

a0a3b78f-3653-4294-a8a4-ccdd195f8758

Posté par jourstranquilles à 14:35 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ren Hang (photographe)

000028 5-ANIMATION (1)

Posté par jourstranquilles à 10:55 - Photographe - Photographie - Commentaires [0] - Permalien [#]