Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

dimanche 5 février 2017

Silence Official Trailer - Dans les salles mercredi prochain 8 février

silence

silence01

Posté par jourstranquilles à 17:00 - Film, Théâtre, Spectacle, TV, Clip, Court métrage - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jean Luc Mélenchon à Lyon et à Paris au même moment

melenchon1

Mélenchon en meeting sous forme d'hologramme

Il le présente comme une première mondiale : Jean-Luc Mélenchon a annoncé jeudi que, lors de son meeting à Lyon, le 5 février, il serait également présent sur scène à Paris, sous la forme d'un hologramme. Un procédé plus courant pour ressusciter les chanteurs morts que pour permettre aux politiques de se dédoubler. Franceinfo vous explique pourquoi cette initiative est un "coup de com'" qui pourrait être une réussite, et vise à parasiter l'entrée en campagne de Marine Le Pen le même jour.

j6

j7

Jean Luc Mélenchon en hologramme

Posté par jourstranquilles à 15:56 - Elections Présidentielles 2017 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Défilé du Nouvel An Chinois à Paris

j8

Posté par jourstranquilles à 15:53 - Visites - Salons - Reportages - Tourisme - Commentaires [0] - Permalien [#]

Happy Birthday Charlotte Rampling

Happy Birthday to the ultimate #BeautyIcon #CharlotteRampling. #Vintage #Beauty #Icon

Une photo publiée par Charlotte Tilbury (@ctilburymakeup) le 5 Févr. 2017 à 0h53 PST

https://fr.wikipedia.org/wiki/Charlotte_Rampling

Posté par jourstranquilles à 11:20 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

François Fillon

fillon

Posté par jourstranquilles à 11:09 - Elections Présidentielles 2017 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Street Art

Posté par jourstranquilles à 10:20 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

La petite amie de Vincent Cassel, Tina Kuna­key, pose seins nus dans Lui

tina (1)

tina (2)

tina (3)

Tina Kuna­key a un corps parfait et vient une nouvelle fois de le prou­ver, avec un cliché ultra sexy. La jolie jeune femme de 19 ans qui fait battre le cœur de Vincent Cassel a posé seins nus pour le maga­zine Lui.

Ce n’est pas nouveau, Lui s’offre les plus belles femmes de la planète. Et l’édi­tion française, relan­cée par Frédé­ric Beig­bei­der, n’est pas en reste. On ne compte plus les couver­tures peopolo-sexy du mensuel : il y a quelques mois, il s’of­frait l’an­cienne Miss Météo Pauline Lefèvre, après avoir accueilli en son sein (sans mauvais jeu de mots) Laeti­cia Hally­day sortant d’une piscine, Audrey Fleu­rot dévoi­lant son corps sous un manteau en four­rure ou encore la chan­teuse Elodie Frégé terri­ble­ment sexy. Mais comme il n’y a pas que la poitrine d’une femme qu’il faut savoir mettre en valeur, Læti­tia Casta avait posé entiè­re­ment nue de profil, se conte­nant de montrer ses fesses à l’objec­tif.

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas la couver­ture du maga­zine (pour­tant très réus­sie avec le mannequin Kamila Hansen pour modèle) qui nous inté­resse, mais bien ses pages inté­rieures. Si vous feuille­tez le nouveau numéro en kiosque, vous aurez le plai­sir d’y décou­vrir Tina Kuna­key, la ravis­sante girl­friend de Vincent Cassel. Sur cette photo en noir et blanc signée Michel Sedan, on découvre cette belle jeune femme de 19 ans simple­ment vêtue d’un panta­lon à paillettes, d’un perfecto et d’un collier fin en diamants. Et parce qu’il s’agit du maga­zine Lui, la veste en cuir de Tina est ouverte et dévoile son sein. On peut la regar­der sous toutes les coutures, on ne lui trouve pour l’ins­tant aucun défaut.

tina (6)

tina (7)

Posté par jourstranquilles à 10:14 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Trump décapitant la statue de la Liberté, la Une du «Spiegel» qui fait polémique

L'influent hebdomadaire allemand Der Spiegel a mis en Une de son numéro de samedi un dessin du président américain Donald Trump en terroriste décapitant la Statue de la Liberté, provoquant certaines critiques des deux côtés de l'Atlantique.

En couverture du magazine de gauche, le dessin de l'artiste américano-cubain Edel Rodriguez montre Donald Trump tenant d'une main la tête de «La Liberté éclairant le monde» et de l'autre un couteau ensanglanté. En bas en droite est seulement écrit «America first» («L'Amérique d'abord»), le mantra du nouveau président américain.

«Sur notre couverture, le président américain décapite le symbole qui souhaite la bienvenue aux migrants et aux réfugiés aux Etats-Unis depuis 1886, et avec lui la démocratie et la liberté», a expliqué le rédacteur en chef du Spiegel Klaus Brinkbäumer à l'agence de presse allemande dpa.

Dessin très partagé sur les réseaux sociaux

Le tabloïd Bild y voyait une comparaison directe avec le Britannique Mohammed Emwazi, connu sous le pseudonyme de «Jihadi John», vu sur plusieurs vidéos de décapitation d'otages du groupe Etat islamique. Sollicité par ce quotidien, le vice-président du Parlement européen Alexander Lambsdorff, membre du Parti libéral allemand FDP, a jugé cette Une «de mauvais goût». Cela «joue d'une manière abominable avec la vie des victimes du terrorisme», a-t-il ajouté. Pour Die Welt, journal conservateur appartenant au groupe Axel Springer, comme Bild, le Spiegel «dévalorise le journalisme».

En revanche, ce dessin, fortement partagé sur les réseaux sociaux avec des avis divers, a été brandi samedi après-midi par des manifestants rassemblés devant la Porte de Brandebourg à Berlin, à côté de l'ambassade américaine, pour protester contre le décret anti-immigration de Donald Trump.

Aux Etats-Unis, le Washington Post a qualifié la Une du Spiegel de «stupéfiante», tandis que le site internet de la chaîne conservatrice Fox News évoquait une couverture «bizarre».

En novembre, après son élection surprise à la Maison Blanche, le Spiegel avait déjà mis en Une Donald Trump, cette fois-ci sous la forme d'une comète rageuse s'abattant sur la Terre.

Vendredi, l'hebdomadaire américain The New Yorker a dévoilé en couverture de son dernier numéro un dessin de la torche de Miss Liberty venant d'être éteinte.

648x415_spiegel-samedi-4-fevrier-2017

Posté par jourstranquilles à 10:06 - Presse - Commentaires [0] - Permalien [#]