Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

samedi 29 avril 2017

C'est vrai ça !

vacances

Posté par jourstranquilles à 07:40 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Men Du - Commune de La Trinité sur Mer

le men du

Je suis en Bretagne dans le Morbihan quelques jours

Posté par jourstranquilles à 07:35 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Publicité : Galeries Lafayette

Capture plein écran 29042017 062205

Posté par jourstranquilles à 07:33 - Publicité - Commentaires [0] - Permalien [#]

Charlie Hebdo - Election Présidentielle

charlie hebdo

Posté par jourstranquilles à 07:31 - Elections Présidentielles 2017 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Aller au vert...en Bretagne (en TGV)

18094600_138980899974214_1954612351957204992_n

Posté par jourstranquilles à 07:20 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Emmanuelle Béart actuellement au Théâtre du Rond Point

Posté par jourstranquilles à 07:18 - Film, Théâtre, Spectacle, TV, Clip, Court métrage - Commentaires [0] - Permalien [#]

Nicolas Dupont-Aignan a passé « un accord de gouvernement » avec Marine Le Pen

Le président de Debout la France, arrivé sixième avec 4,7 % des voix au premier tour de la présidentielle, a apporté son soutien à la candidate du Front national.

Nicolas Dupont-Aignan soutient Marine Le Pen. A neuf jours du second tour de la présidentielle, le président de Debout la France a annoncé, vendredi 28 avril, sur France 2, qu’il avait passé avec la candidate du Front national (FN) un « accord de gouvernement ».

« Nous avons beaucoup discuté cette semaine, j’ai pris mon temps, a dit M. Dupont-Aignan, arrivé sixième avec 4,7 % des voix au premier tour de la présidentielle. Nous avons signé un accord de gouvernement avec une évolution de son programme, avec des éclaircissements et des ajouts de mon programme. »

« A la croisée des chemins »

Le maire de Yerres et député de l’Essonne, qui rejetait jusque-là une alliance à cause de « l’extrémisme » qu’il prêtait au FN, a dit que Mme Le Pen n’était « pas d’extrême droite », avant de s’en prendre à l’autre finaliste de la présidentielle, Emmanuel Macron :

« Je pense que la France est à la croisée des chemins, je pense que notre pays est très mal parti, a vécu cinq ans terribles avec Hollande. Je pense que Macron est un Hollande puissance dix et que tout est fait pour l’imposer à la tête de notre pays. Tous ceux qui ont échoué en France depuis trente ans sont avec Emmanuel Macron. »

Résultat, plusieurs membres de Debout la France ont annoncé dans la soirée leur démission. Moins d’une heure après cette annonce, le vice-président du mouvement, Dominique Jamet, a annoncé sur Twitter qu’il quittait le parti.

Puis, ce fut au tour d’Eric Anceau, responsable du projet. « Je renonce ce jour à toutes mes fonctions », a-t-il tweeté.

Le secrétaire général adjoint de Debout la France, Laurent Jacobelli, a lui, en revanche, approuvé le « courage » du député de l’Essonne, « qui prend ses responsabilités ». « Nicolas Dupont-Aignan est un homme honnête et droit. J’ai confiance en lui et je continue bien évidemment à le soutenir », a assuré pour sa part Nicolas Calbrix, délégué national du parti.

C’est « un choix très courageux, mais pas un chèque en blanc. Un choix contre des garanties programmatiques solides qu’il détaillera sûrement dès demain. Notamment sur le volet humaniste de notre projet présidentiel », a nuancé Damien Lempereur, délégué national de Debout la France.

François Bayrou, président du Mouvement démocrate et soutien de M. Macron, a réagi à l’annonce de M. Dupont-Aignan en la qualifiant d’« immense honte ».

Posté par jourstranquilles à 07:00 - Elections Présidentielles 2017 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'AMANT DOUBLE Bande Annonce (2017) Thriller, Cannes 2017

Posté par jourstranquilles à 06:42 - Film, Théâtre, Spectacle, TV, Clip, Court métrage - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pontivy fête le Pondi Day ce week-end

La ville va célébrer le 60e anniversaire de la reconstruction du collège Charles-Langlais, où des résistants ont été torturés.

L’idée

Ce premier Pondi Day est organisé par la municipalité en lien avec l’association Souvenir militaire du Centre Morbihan et le collège. Pendant trois jours, le public pourra découvrir un camp militaire US dans le square situé en face de l’établissement.« Nous serons près de 130 reconstituteurs en tenue, issus d’une dizaine d’associations de passionnés de tout le Grand Ouest, venus avec des tentes, du matériel et surtout une quarantaine de véhicules d’époque », annonce Régis Toutain, le trésorier pontivyen de cette association locminoise. Parmi ceux-ci : des Jeep, des motos, mais également des chars, tous accessibles au public sur le camp ou dans la rue Nationale, samedi, lors d’une parade à 14 h.« Il y aura également des dioramas, la reconstitution d’un supermarché américain pour les soldats du camp, d’un poste de tir, un camion antiaérien avec un canon à 360° ayant appartenu à l’armée américaine… Que du très beau matériel dont un véhicule encore jamais présenté au public », assure Régis Toutain. Le week-end, qui correspond aussi à la Journée nationale du souvenir de la déportation, est dédié à ce collège, détruit par les nazis avant leur départ de Pontivy en août 1944.« Il faisait office de prison, de lieu d’interrogatoire, de torture. » Pour marquer l’événement, on pourra pour la première fois pénétrer dans les sous-sols de l’établissement et replonger dans l’histoire des lieux.

Samedi 29, dimanche 30 et lundi 1er : camp à Pontivy, commémorations dans la région pontivyenne, animations, visites, démonstrations, baptêmes, etc. Entrées gratuites.

Posté par jourstranquilles à 06:36 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]