Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

mercredi 17 mai 2017

Sonia Sieff - sur les toits de l'opéra Garnier

sonia sieff

Posté par jourstranquilles à 07:35 - Photographe - Photographie - Commentaires [0] - Permalien [#]

Contrôles de futurs ministres...

controle

unnamed

18444091_371849773210713_8686988302995161088_n

Posté par jourstranquilles à 07:34 - Politique - Commentaires [0] - Permalien [#]

Cannes 2017

can02

Posté par jourstranquilles à 06:57 - Festival de Cannes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Extrait d'un shooting - fétichisme

severine

Posté par jourstranquilles à 06:56 - MES SHOOTINGS - Commentaires [0] - Permalien [#]

Autoportrait - dans une brasserie à Chartres le week-end dernier

brasserie chartres

Posté par jourstranquilles à 06:53 - Autoportraits - Jeux de rôles - Autodérisions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vu sur instagram

18382653_291079434669985_598529844753465344_n

Posté par jourstranquilles à 06:52 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Comment être « En marche ! » au bureau

Par Nicolas Santolaria

L’expression est à la fois un véritable coup de génie terminologique et le meilleur outil de marketing que l’on puisse imaginer.

Une des raisons du succès du mouvement En marche ! d’Emmanuel Macron est incontestablement liée à la viralité comique de cette expression. Viralité qui s’exprime le plus intensément au bureau, lieu par excellence de l’immobilisme. Pour un effet de contraste appuyé, c’est donc la toile de fond idéale, comme un décor figé devant lequel on exhorterait paradoxalement à la mise en mouvement.

Ainsi, chaque jour qui passe en entreprise s’articule désormais autour d’un suspens rituel : qui va être le premier à faire la vanne ? Qui – alors que le chef se renseignera sur l’avancée de tel ou tel dossier – dégainera, avec un sourire entendu, le désormais incontournable « c’est En marche ! », déclenchant presque à coup sûr l’hilarité générale ? D’autant qu’« En marche ! » fonctionne avec à peu près avec tout.

« CHALUT, VOUS VOULEZ CHAVOIR QUAND CHE VAIS PRENDRE MES VACANCHES ? BEN, EN MARCH ! »

On peut en parler aussi bien à propos d’un photocopieur « re-En marche ! » qu’au sujet d’un stagiaire parti chercher un café. Même le fameux « collègue qui fait toutes ses phrases avec des – ch » l’a intégré à son répertoire : « Chalut, vous voulez chavoir quand che vais prendre mes vacanches ? Ben, en march ! » En cela, Emmanuel Macron a réussi à fonder bien plus qu’un mouvement politique, il a créé un mème, cette unité culturelle à la forme évolutive qui se dédouble à l’infini. « En marche ! » est une expression transformiste, assez neutre pour pouvoir s’adapter à n’importe quel contexte et assez engageante pour signifier cette prophétie autoréalisatrice que le système attend. Voilà qui explique, en partie, la fulgurance de sa propagation. C’est là, à la fois, un véritable coup de génie terminologique et le meilleur outil de marketing que l’on puisse imaginer.

Comique de répétition

Imperceptiblement, à coups de blagues de bureau répétées quotidiennement à la machine à café, En marche ! a creusé son sillon dans les esprits. Essayez de faire marrer les gens à la cantine en plaçant « Les Républicains », « Parti socialiste », « Front national » ou « La France insoumise » dans une phrase, vous verrez que ça fonctionne beaucoup moins bien.

Le mème « En marche ! » est d’ailleurs devenu si viral que François Hollande, célèbre comique troupier élyséen, s’en est emparé lors des commémorations du 8-Mai, expliquant devant les caméras qu’il allait donner « la marche à suivre » (ouarf, ouarf) à son ancien ministre. On imagine que le stand-uper de Tulle pourrait ne pas s’arrêter en si bon chemin et, lors de la passation de pouvoir, oser un périlleux : « Attention à la marche ! »

Mais attention, justement ! Bientôt, comme toute tendance, celle-ci va s’inverser. Alors qu’il passait encore il y a peu pour quelqu’un plein d’esprit, le collègue qui osera dire qu’il est « En marche ! » va vite endosser le costume de gros lourd de bureau. Ayant peut-être compris que cette corde-là était déjà passablement élimée, Emmanuel Macron a d’ailleurs érigé une digue anti-blague devant l’intitulé de sa formation, la renommant La République en marche. CQFD : fini de rire, on avance.

Posté par jourstranquilles à 06:51 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Street Art

18380065_1457350147662481_8463120154962690048_n

18443216_1348364815271698_5954228705654996992_n

18444185_288186048291860_8319833182610391040_n

18444796_427440474297777_9134015040398032896_n

18514182_245551139254962_1972474279127678976_n

Posté par jourstranquilles à 06:40 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

CRAZY HORSE : La Crazy Expérience

LE CRAZY HORSE PRÉSENTE LA «CRAZY EXPÉRIENCE»

Secrets, anecdotes, envers du décor… Pour profiter encore plus intensément du show avant le lever du rideau, le Crazy Horse présente la Crazy Expérience !

Les danseuses mythiques du Crazy Horse effeuillent les dessous de leur cabaret et vous racontent son histoire à travers une visite très privée, pleine de surprises. Une heure d'immersion totale, jusque dans les espaces backstage, où vous attendent champagne et petits fours !

==============================

La Crazy Expérience

Nombre de personnes :

16 maximum.

 

L'offre :

19h00 : Accueil exclusif

19h10-20h00 : Visite du cabaret et des backstages présentés par une danseuse

Cocktail dans le salon privé « Bernardin » autour de deux coupes de champagne

et d'une sélection d'amuse-bouches

20h15 : Placement VIP en salle, 1/2 bouteille de champagne « Cuvée Crazy ».

 

Prix :

220 euros par personne

 

Quand :

Les deux derniers vendredis du mois.

+33 (0)1 47 23 32 32

reservation@lecrazyhorseparis.com

unnamed (6)

crazy (2)

 

 

Posté par jourstranquilles à 06:37 - Film, Théâtre, Spectacle, TV, Clip, Court métrage - Commentaires [0] - Permalien [#]

Exposition : Six mètres avant Paris - vu au MAC VAL

DSCN5327

DSCN5320

DSCN5321

DSCN5322

DSCN5323

DSCN5324

DSCN5325

DSCN5326

Posté par jourstranquilles à 05:58 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]