Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

jeudi 1 juin 2017

Accord de Paris - Message du Président de la République

Une publication partagée par TIME (@time) le 1 Juin 2017 à 15h48 PDT

Posté par jourstranquilles à 23:20 - Monde - Commentaires [0] - Permalien [#]

La une de Libération de demain matin

Posté par jourstranquilles à 22:32 - Presse - Commentaires [0] - Permalien [#]

Climat : Donald Trump annonce que les Etats-Unis se retirent de l'accord de Paris.

Après des semaines d'atermoiements, le président américain a finalement tranché. Donald Trump, qui se trouve à la tête du deuxième pays le plus pollueur du monde, a annoncé jeudi 1er juin la sortie des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat. Ce texte historique, signé par 194 autres pays en décembre 2015, vise à contenir la hausse de la température moyenne mondiale "bien en deçà" de 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle.

Une publication partagée par TIME (@time) le 1 Juin 2017 à 12h57 PDT

Posté par jourstranquilles à 22:29 - Monde - Commentaires [0] - Permalien [#]

Paris Match

Posté par jourstranquilles à 07:53 - Presse - Commentaires [0] - Permalien [#]

L’actualité de la MEP

Jusqu’au 18 juin, vous pourrez encore découvrir les démarches singulières d’ORLAN, Michel Journiac, Martial Cherrier, Gloria Friedmann dans une programmation exclusivement consacrée au corps. Également la sélection de vidéos proposée par Barbara Polla, DANCE WITH ME VIDEO, qui dévoile les univers très variés de Shaun Gladwell, Ali Kazma et Elena Kovylina, et qui se prolonge les week-ends par la projection d’œuvres d’artistes questionnant le rapport du corps au mouvement et à la danse.

Pour la saison estivale qui s’ouvrira au public le 28 juin, la MEP présente Mémoire et lumière–Photographie japonaise 1950-2000, une large sélection des 21 photographes issus de la Donation Dai Nippon Printing Co., Ltd.

Depuis le début des années 1990, cette grande entreprise d’impression japonaise a constitué pour la MEP une collection représentative de la photographie nippone de la deuxième moitié du XXe siècle. Dans un après-guerre bouleversé par les tragédies nucléaires et l’occupation américaine, des générations de photographes se succèdent, scrutant les failles et les cicatrices d’un pays meurtri mais en plein renouveau. Confrontant l’intime à l’histoire collective, il se dégage de l’ensemble de ces œuvres une force de la mémoire et une proposition d’introspection pour chacun d’entre nous.

Au sein de ce nouveau cycle, l’exposition de Bernard Pierre Wolff dévoile, dans la syntaxe du photojournalisme classique, un monde à la fois terriblement intime et parfaitement universel. Issues du fonds photographique légué à la MEP après sa mort, ces images révèlent tant son quotidien new-yorkais que ses nombreux voyages, notamment en Inde et au Japon.

Enfin, vous pouvez découvrir dès à présent la programmation de la deuxième édition de la Biennale des photographes du monde arabe contemporain, organisée conjointement par l’Institut du monde arabe et la Maison Européenne de la Photographie. L’événement se déploiera dès le 13 septembre prochain dans huit lieux parisiens.

Jean-Luc Monterosso

Directeur de la Maison Européenne de la Photographie

mep

Posté par jourstranquilles à 07:51 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mario Testino

mario22

Posté par jourstranquilles à 07:46 - Photographe - Photographie - Commentaires [0] - Permalien [#]

ARLES - Annie Leibovitz, les premières années 1970-1983, à la Fondation Luma

C’était vendredi dernier, le 26 mai. Il était 19 heures dans la grande Halle des ateliers d’Arles. Le vernissage de la première exposition des archives d’Annie Leibovitz récemment acquises par la fondation Luma de Maja Hoffmann. La présentation est fabuleuse, elle fait partie de ces expositions de légendes qui demeureront dans l’histoire pour leur créativité, leur originalité et leur richesse : quelques centaines d’images exposées dans une dizaine de salles sur près de mille mètres carrés. Un parcours initiatique qui retrace les dix premières années d’Annie à Rolling Stone. Bref, l’histoire d’un magazine mythique, d’un génie du journalisme, son fondateur Jann Weiner, et d’une gamine passionnée de photographie qui allait devenir l’un des plus grands témoins privilégiés de son époque. Au fil des salles, des images et des années qui s’égrènent… On y découvre l’extraordinaire complicité et intimité qui se développent entre Annie et ses sujets, qui ne sont autres que les idoles mythiques des années 70. Et, dans la dernière salle, la mutation a lieu : Annie cesse d’être témoin, elle devient interprète : le noir et blanc devient couleur, le 24/36 devient carré. Annie ferme la page, quitte Rolling Stone et entre à Vanity Fair ! A suivre probablement l’année prochaine au même endroit…Jean-Jacques Naudet

Annie Leibovitz, Les premières années : 1970 – 1983. Archive Project #1

Du 27 mai au 24 septembre 2017

33 Chemin des Minimes

13200 Arles

France

a01

a05

a06

a07

a08

a09

Posté par jourstranquilles à 07:42 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Extrait d'un shooting - lingerie

DSC_9413

DSC_9461

DSC_9465

DSC_9629

Posté par jourstranquilles à 07:31 - MES SHOOTINGS - Commentaires [0] - Permalien [#]