Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

vendredi 11 août 2017

Après avoir promis "le feu et la fureur" à la Corée du Nord, Donald Trump estime que sa menace n'était "peut-être pas assez dure

Donald Trump ne regrette pas sa menace de faire pleuvoir "le feu et de fureur telle que le monde n'en n'a jamais vu", adressée à la Corée du Nord après un tir de missile mardi. Au contraire, le président des Etats-Unis a estimé, jeudi 10 août, que sa mise en garde n'était "peut-être pas assez dure". Depuis son golf du New Jersey où il est en vacances, il a aussi assuré que la Chine pouvait faire "beaucoup plus" pour ramener Pyongyang dans le droit chemin.

trump

Posté par jourstranquilles à 10:46 - Monde - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire