Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

vendredi 21 avril 2017

Attaque des Champs Elysées



Posté par jourstranquilles à 09:31 - Attentat - Terrorisme - Commentaires [0] - Permalien [#]

La une du "Parisien" ce matin

parisien

Posté par jourstranquilles à 07:05 - Attentat - Terrorisme - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 20 avril 2017

Ministère Intérieur

Posté par jourstranquilles à 22:27 - Attentat - Terrorisme - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fusillade sur les Champs Elysées

Posté par jourstranquilles à 21:39 - Attentat - Terrorisme - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 4 février 2017

Les militaires de Sentinelle, une cible privilégiée

dd6

Les soldats opèrent de plus en plus en patrouilles. Mais ils assurent une présence quasi permanente sur certains sites très fréquentés, comme le Louvre.

L'opération Sentinelle, dont quatre soldats ont été attaqués, hier, représente une mobilisation sans précédent de l'armée sur le territoire national depuis la guerre d'Algérie.

En France et à l'étranger. Au total, 7.000 militaires sont déployés en permanence en France - pour moitié en région parisienne - depuis l'attentat contre Charlie Hebdo, en janvier 2015. Ces moyens, fournis par l'armée de Terre, peuvent être portés à 10.000 hommes en cas d'attentat ou d'événement d'envergure à protéger. Ce à quoi il faut ajouter 6.500 hommes engagés dans des opérations extérieures, principalement au Sahel (opération Barkhane) et au Levant contre le groupe État islamique (Chammal).

Agressions : des précédents. Les militaires protègent des sites religieux (synagogues, mosquées...), particulièrement exposés au risque terroriste, ou très fréquentés (lieux touristiques, gares...). Ils représentent, comme les policiers, une cible privilégiée.

En février 2015 (deux ans, jour pour jour, après l'attaque d'hier au Louvre), trois militaires en faction devant un centre communautaire juif avaient été agressés au couteau, à Nice (Alpes-Maritimes). Et, en janvier 2016, un Français d'origine tunisienne avait foncé en voiture sur quatre militaires en faction devant la mosquée de Valence (Drôme).

Davantage de patrouilles. Les soldats, qui étaient à l'origine postés à l'entrée des sites sensibles, opèrent beaucoup plus, désormais, en patrouilles, un mode opératoire jugé plus efficace par l'armée et qui les rend moins repérables et vulnérables. Ils sont toutefois présents « de manière quasi permanente » sur certains sites très fréquentés, comme le musée du Louvre.

Un engagement très prenant. En attendant le recrutement de 11.000 soldats supplémentaires en 2016-2017, l'opération Sentinelle, montée dans l'urgence, pèse fortement sur les militaires. Entre opérations extérieures et Sentinelle, ils sont éloignés jusqu'à 220 jours par an de leurs familles et ont vu le nombre de leurs jours d'entraînement chuter à 65, en 2015, et environ 70-75, en 2016, loin de l'objectif de 90 défini dans la loi de programmation militaire. « Les familles sont soumises à rude épreuve », souligne le chef d'état-major de l'armée de Terre, le général Jean-Pierre Bosser.

Après l'attentat de Nice, le 14 juillet 2016, 3.000 soldats ont été rappelés en 24 heures, 2.000 n'ont pas pris de congés et certains ont cumulé jusqu'à trois mois consécutifs de mission Sentinelle.

Des forces terrestres sur la corde raide. Cet emploi massif de soldats sur le territoire national fait débat, certains politiques - surtout à droite - et militaires s'interrogeant sur son efficacité par rapport à l'effort demandé aux armées. L'opération a aussi posé un gros problème d'hébergement des soldats, notamment sur Paris, où nombre de sites militaires ont été vendus pour renflouer les caisses de l'État.

Posté par jourstranquilles à 20:07 - Attentat - Terrorisme - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 12 octobre 2016

Radicalisation

radicalisation

Posté par jourstranquilles à 07:31 - Attentat - Terrorisme - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 3 août 2016

Paris. L'opération de nettoyage de la statue de la République entamée

les-equipes-de-nettoyage-ont-pu-commencer-a-s-attaquer-aux_3027418

Les équipes de nettoyage ont pu commencer à s'attaquer aux graffitis par une opération d'« hydrogommage », qui prendra fin le 11 août. Fleurs et bougies retirées, graffitis passés à l'eau : depuis lundi, la statue de la République, trônant au centre de la place parisienne du même nom, fait l'objet d'une opération de grand nettoyage. Depuis l'attaque du 7 janvier 2015 contre Charlie Hebdo, la statue de bronze était devenue le lieu spontané de commémorations où s'entassaient fleurs et dessins en hommage aux victimes. Mais la Ville de Paris a décidé de donner un coup de neuf à la statue parisienne après de « nombreuses demandes des riverains, des usagers de la place, des maires d'arrondissement », explique Bruno Julliard, premier adjoint de la maire PS de Paris Anne Hidalgo. Au-delà du caractère commémoratif de la place, l'élu rappelle qu'elle « doit demeurer un lieu de vie pour les Parisiens, de loisirs, de balades et de manifestations ». 

https://www.periscope.tv/w/1lDGLQAYDDbJm

Posté par jourstranquilles à 07:52 - Attentat - Terrorisme - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 28 juillet 2016

Pour l'anonymat des terroristes dans les médias

Changeons les CHOSES! France

Je suis révolté! Révolté qu'après chaque attentat terroriste en France, les médias passent plusieurs mois à nous informer sur l'auteur ou les auteurs de ces massacres ignobles. Que nous apporte la connaissance de l'identité d'un tueur de masse? Pourquoi en faire une "super-star"?

Deux jours après le massacre du 14 Juillet à Nice, où 84 personnes, des hommes, des femmes, des enfants, ont perdu la vie, les journaux télévisés passaient de longues minutes à nous retracer la vie du tueur. En quête d'information toujours plus pertinente, une chaîne a même cru intéressant de préciser que celui-ci "adorait la salsa".

J'ai eu la chance de pouvoir discuter avec quelques-uns d'entre vous et cela me pousse à apporter une précision quant à cette pétition: si l'anonymat des auteurs d'actes terroristes est demandé dans les médias, il est évident que les proches des victimes et les personnes touchées par un attentat auront connaissance de l'identité du ou des terroristes. Cette pétition ne remet à aucun moment en cause ce droit.

Je lance donc aujourd'hui un appel aux médias nationaux: cessez de diffuser l'identité des terroristes! Cela n'apporte rien, mis à part une notoriété d'outre-tombe pour l'auteur ou les auteurs de massacres.

Merci.

Changeons les choses

https://www.change.org/p/pour-l-anonymat-des-terroristes-dans-les-m%C3%A9dias

Posté par jourstranquilles à 19:42 - Attentat - Terrorisme - Commentaires [0] - Permalien [#]

En Corse, le FLNC met Daech en garde

Posté par jourstranquilles à 09:22 - Attentat - Terrorisme - Commentaires [0] - Permalien [#]