Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

dimanche 17 décembre 2017

Bretagne - QUIBERON

 

 

Posté par jourstranquilles à 11:31 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vannes

Le père Noël débarquera au port de Vannes ce dimanche 17 décembre à 15h avant de déambuler dans les rues du centre-ville de Vannes.

pere noel vannes

Posté par jourstranquilles à 05:54 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 14 décembre 2017

Tourisme. Qui vient en Bretagne ?

IMG_1104

Qui sont les touristes qui viennent en Bretagne ? Ont-ils évolué depuis 2005 ? L'enquête menée par le comité régional du tourisme en Bretagne (*) a recensé le passage de près de 13 millions de touristes en 2016 et confirme le rétrécissement de la durée des séjours.

De dix jours en moyenne en 2005, la durée des séjours est passée à 7,5 jours en 2016, avec toujours un pic d'activité pendant la période juillet-août mais aussi davantage de nuitées à l'automne, notamment. L'autre enseignement majeur de cette étude concerne le maintien du nombre de nuitées dans l'hôtellerie traditionnelle (hôtels et campings), qui préservent leurs flux face à la poussée des hébergements non marchands (locations entre particuliers).

17 % d'étrangers

L'étude met également en évidence la diminution des visites de Franciliens (- 1 million depuis la dernière enquête de 2005) et l'intérêt grandissant pour la visite des sites naturels et les îles.

En Bretagne, en 2016, 83 % des nuitées étaient réservées par des Français, 17 % par des étrangers. En Finistère, la proportion d'Allemands serait passée devant celle des Anglais, d'après les statistiques établies par Océanopolis, premier site touristique payant de Bretagne, avec 415.000 visiteurs en 2016. Le parc de découverte des océans lance d'ailleurs, cette année, des traductions en allemand, en plus de celles en anglais. 46 % des touristes séjournent en famille, 42 % en couple, 14 % avec des amis et 4 % viennent seuls. La moyenne d'âge tourne autour de 39 ans.

Poussée de la réservation en ligne

L'automobile reste à 87 % le mode de transport le plus utilisé pour venir en vacances en Bretagne. 7 % des touristes utilisent le train, 6 %, le bateau, et 6 %, le camping-car. Les critères du choix d'hébergement sont d'abord la localisation, ensuite le prix et la possibilité de réserver en ligne, qui l'emporte sur les questions de décoration et de style ou d'offre adaptée aux familles.

La dépense moyenne par jour et par personne a augmenté en euros constants depuis 2005 (47,20 € par jour et par personne) pour un budget moyen des séjours de 1.222 €, stabilisé en raison de la diminution de nombre de jours passés en Bretagne.

Impact de la météo

Et l'impact de la météo ? Elle détermine évidemment l'organisation et la fréquence des courts séjours en dernière minute mais ne semble pas avoir d'impact sur le gros de l'activité touristique de juillet et d'août. Les touristes bretons consommeraient davantage durant les étés à la météo mitigée. Un avantage qui peut se perdre, en cas de conditions météo durablement dégradées, puisque les visiteurs adeptes de plus courts séjours peuvent plus facilement zapper et rejoindre un autre lieu de vacances.

Enfin, le taux de satisfaction après des vacances passées en Bretagne reste élevé puisque 61 % des touristes bretons se disent extrêmement satisfaits de leur séjour et 38 % plutôt satisfaits, 99 % des visiteurs ayant l'intention de séjourner de nouveau dans la région.

La Bretagne reste la troisième des 13 régions françaises les plus fréquentées.

* L'enquête « Reflet » a porté sur l'étude de 15.700 retours de questionnaires recueillis sur l'ensemble du territoire breton (143 points d'enquête) entre le week-end de Pâques et le 11 novembre 2016, à l'ouest d'une ligne Pornic/Château de Fougères.

Posté par jourstranquilles à 06:03 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 12 décembre 2017

Erdeven

erdeven

Posté par jourstranquilles à 07:34 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 6 décembre 2017

Port de Saint Goustan - Auray

sat goustan

Posté par jourstranquilles à 08:02 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 1 décembre 2017

Bretagne

bretagne

Posté par jourstranquilles à 07:21 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 30 novembre 2017

Plouharnel. Le toit du bunker sera étanche et végétalisé

bego

Un programme chargé attend les adhérents LBMG cette année, avec notamment l’entretien du bunker au Bégo, dont le toit sera entièrement rendu étanche et végétalisé.

Six ans de travaux

« Le devis dépasse les 16 000 € HT, un investissement bénéfique », a annoncé le président. Cette action sera financée entièrement par LBMG. En 2017, l’ouverture au public de l’édifice, construit lors de la Seconde Guerre mondiale, jumelé avec les visites du site du Bégo, a connu un grand succès. « Cela nous a demandé un effort financier important, et plus de six ans de travaux pour le restaurer. Il est notre siège, notre image, et aussi notre réputation. Nous allons l’ouvrir au public encore plus, et multiplier les visites du site du Bégo », a déclaré Jean-Pierre Morane, vice-président.

Devenu référence historique au-delà de la région, le site du Bégo est aussi un point géographiquement central, dans ce que sera le futur Grand site de France. Chaque mois, des journées de travail sont consacrées à la restauration du bunker.

Un mini-camp reconstitué

Du 8 au 12 mai 2019, l’association y reconstituera un nouveau camp allié, future reconstitution historique grandeur nature. Travailleurs de l’ombre, les adhérents ont participé à de nombreuses activités toute l’année, et organisé des expositions comme « Les ailes de la victoire », des reconstitutions comme un mini-camp en août, ou encore des cérémonies en partenariat avec l’Union nationale des combattants (UNC) et l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG), notamment sur plusieurs communes du département.

En 2018, un week-end important attend les adhérents avec la bourse aux armes qui sera organisée cette année à Plouharnel, à l’espace culturel. Liberty Breizh reconstituera un mini-camp place Saint-Armel, durant ce week-end.Du 5 au 18 novembre, lors des fêtes du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, l’association organisera un grand show, en partenariat avec l’UNC.

Gérard Pierre, maire, a souligné « ces belles actions, avec des retentissements exceptionnels. Les jeunes ont besoin de connaître cette histoire, enseignée au travers de vos actions. Et les institutions y sont aussi de plus en plus sensibles ».

L’association compte 68 membres actifs, dont 45 étaient présents à l’assemblée générale, dimanche. La cotisation est de 20 €, et 30 € pour un couple.

Voir mes précédents billets : Cliquez ICI

Posté par jourstranquilles à 19:25 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

PLOERMEL - Tempête dans un bénitier – Laurent Joffrin

Une simple croix de ciment va-t-elle exacerber un peu plus le conflit religieux que les dévots de tous bords s’échinent à entretenir ? On connaît l’objet du délit : à la suite de la plainte d’une association de libres penseurs, le Conseil d’Etat a désavoué l’érection d’une croix au-dessus d’une statue de Jean Paul II sur le territoire de Ploërmel en Bretagne. Aussitôt, les défenseurs des «racines chrétiennes» du vieux pays ont crié au scandale en stigmatisant une laïcité à leurs yeux dévoyée.

On peut juger baroque d’interdire qu’une croix surmonte la statue d’un pape. Mais le Conseil d’Etat n’a fait en l’espèce qu’appliquer la loi de 1905, qui interdit l’apparition de nouveaux emblèmes religieux dans l’espace public en sus de ceux qui y sont déjà. On remarquera aussi que la Bretagne ne manque pas de signes religieux dans son espace public, c’est le moins qu’on puisse dire, et que la décision de la haute instance ne les menace en aucune manière. Si bien que la virulente mise en cause de cet arbitrage s’apparente de toute évidence à la critique à peine voilée de la loi de 1905, qui organise la pratique de la laïcité en France. Funeste tentation.

En mettant en cause les excès supposés du «laïcisme», on peut à bon droit soupçonner que ces procureurs souhaitent en fait établir, ou rétablir, au nom d’une identité française marquée par la chrétienté, la prédominance psychologique, symbolique, et peut-être juridique, de la religion catholique en France. Le tout brandi au nom de la menace supposée que ferait courir à ladite identité l’émergence de l’islam. C’est rendre le plus signalé des services au communautarisme dont on déplore par ailleurs la montée en puissance. Si l’on affaiblit la laïcité, si l’on en déplore les «excès» (largement imaginaires) bien plus que les bienfaits, on offre un argument en or aux zélateurs des autres cultes, qui ne manqueront pas d’attaquer à leur tour le même principe, cette fois au nom de leur propre chapelle. En lieu et place de principes universels qui protègent tout le monde, on débouchera sur un affrontement qui sera tranché nom par le droit ou l’équité, mais par un simple rapport de forces. Aux décisions rendues sur la base des principes républicains, on substituera l’archaïque bataille des cultes et des identités. C’est-à-dire qu’on organisera, très consciemment, une régression majeure.

Posté par jourstranquilles à 19:05 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 22 novembre 2017

56 Morbihan naturellement...

391207_469914896360452_1400867238_n

Posté par jourstranquilles à 05:35 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 5 novembre 2017

Kervignac - Foire aux plantes

f1

f2

f3

f4

f5

Posté par jourstranquilles à 10:36 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]