Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

mercredi 1 novembre 2017

La croix de Ploermel

Posté par jourstranquilles à 05:47 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le vieux pont du Bono

le bono

Posté par jourstranquilles à 05:08 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 31 octobre 2017

Je pars ce soir pour la Bretagne....

montparnasse22

Posté par jourstranquilles à 07:19 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ploermel : Les catholiques en croisade contre le Conseil d'Etat

Posté par jourstranquilles à 07:05 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 30 octobre 2017

#MontreTaCroix : un hashtag pour protester contre le retrait d’une croix en Bretagne, à Ploermel....

Des dizaines de photos de croix ont afflué, samedi 28 octobre, sur Twitter. Il ne faut pas y voir le témoignage d’un quelconque souvenir de vacances mais le signe d’une protestation contre une décision du Conseil d’Etat. Pour contester le retrait d’une croix installée dans la commune de Ploërmel, dans le Morbihan, les internautes ont en effet lancé le mot-dièse #MontreTaCroix sur le réseau social.

Mercredi, le Conseil d’Etat a confirmé l’injonction, prononcée en première instance, de retirer une croix surplombant une statue du pape Jean Paul II, installée sur une place de la commune de Ploërmel, dans le Morbihan. La décision de la plus haute juridiction administrative doit être appliquée au nom du respect de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat. La ville a six mois pour procéder à ce retrait. La statue en elle-même n’est, par ailleurs, pas remise en cause.

En réaction, des internautes ont décidé de poster sur le réseau social des photos de croix chères à leurs yeux.

Contraire à la loi de 1905

En parallèle, la Pologne s’est fixé la même mission : « sauver de la censure » la fameuse croix. La première ministre conservatrice polonaise a ainsi proposé, samedi, de transférer dans son pays, le monument de son « compatriote », « en cas d’accord des autorités françaises et de la communauté locale », a précisé Beata Szydlo à l’agence PAP.

« Notre grand compatriote, un grand Européen, est un symbole de l’Europe chrétienne unie. Le diktat du politiquement correct – de la laïcisation de l’Etat – laisse la place libre à des valeurs qui nous sont étrangères culturellement et qui mènent à terroriser la vie quotidienne des Européens », a ajouté Mme Szydlo.

L’œuvre, don de l’artiste russe Zourab Tsereteli (à qui Moscou doit notamment une monumentale sculpture de Pierre Le Grand), avait été installée sur une place de la ville, après une délibération du 28 octobre 2006. Mais la Fédération de la libre pensée et deux habitants de la commune avaient saisi le tribunal administratif de Rennes après le refus implicite du maire de retirer le monument, d’une hauteur de 7,5 mètres.

Le 30 avril 2015, le tribunal avait enjoint au maire de Ploërmel de faire procéder, dans un délai de six mois, au retrait du monument de son emplacement. Une décision annulée le 15 décembre 2015 par la cour administrative d’appel de Nantes, qui invoquait une erreur de droit.

Le Conseil d’Etat a en partie donnée raison au tribunal administratif en estimant que la croix était contraire à la loi de 1905, qui interdit « d’élever ou d’apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public ». L’arche en revanche pourra rester. Elle « ne saurait, par elle-même, être regardée comme un signe ou emblème religieux » fait savoir le Conseil d’Etat.

Posté par jourstranquilles à 06:24 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 26 octobre 2017

Erdeven. Physalies : la baignade interdite sur les plages

erdeven-physalies-la-baignade-interdite-sur-les-plages

Après l'échouage d'une cinquantaine de physalies sur une plage ce mercredi 25 octobre, la mairie d'Erdeven a décidé d'interdire la baignade sur le littoral de la commune. Saint-Pierre-Quiberon et Plouharnel doivent faire de même.

Après l'échouage de physalies sur la plage de Kerhillio ce mercredi 25 octobre, la mairie d'Erdeven a décidé d'interdire la baignade sur son littoral.

Les maires d’Erdeven, Plouharnel et Saint-Pierre-Quiberon avaient échangé entre eux un peu avant midi ce mercredi. Ils s'étaient posés la question d’arrêtés d’interdiction de baignade. A ce moment, il n’y avait « que pas ou peu de physalies », explique Dominique Riguidel, maire d’Erdeven. Ils avaient alors décidé « d’attendre quelques heures pour se prononcer ».

Or un « échouage important » a ensuite été constaté à Kerhillio, à Erdeven : « Une cinquantaine de physalies. » Erdeven a donc pris un arrêté. Saint-Pierre et Plouharnel devraient faire de même.

Pour l’instant, la commune de Quiberon n’est pas concernée par les physalies, indique Bernard Hilliet, le maire.

Posté par jourstranquilles à 07:19 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

PLOERMEL : Une croix au-dessus d'une statue de Jean-Paul II doit être retirée

statue_jp2

Le Conseil d'État a confirmé mercredi sa décision prononcée en première instance, de retirer une croix surplombant la statue de Jean-Paul II installée sur une place de Ploërmel (Morbihan), au nom du respect de la loi de séparation des Églises et de l'État.

La commune a six mois pour procéder à ce retrait, mais la statue en elle-même n'est pas remise en cause.

"Dès lors que la croix constitue un signe ou un emblème religieux au sens de l'article 28 de la loi du 9 décembre 1905 et que son installation par la commune n'entre dans aucune des exceptions ménagées par cet article, sa présence dans un emplacement public est contraire à cette loi", a expliqué la plus haute juridiction administrative dans un communiqué.

La statue, don de l'artiste russe Zourab Tsereteli, avait été installée sur une place de Ploërmel sous une arche surmontée d'une croix, après une délibération de la commune du 28 octobre 2006.

La Fédération morbihannaise de la libre pensée et deux habitants de la commune avaient saisi le tribunal administratif de Rennes après le refus implicite du maire de retirer le monument, d'une hauteur de 7,5 mètres.

Le 30 avril 2015, le tribunal avait enjoint au maire de Ploërmel de faire procéder, dans un délai de six mois, au retrait du monument de son emplacement. Une décision annulée le 15 décembre 2015 par la cour administrative d'appel de Nantes qui invoquait une erreur de droit.

Le Conseil d'État a en partie donné raison au tribunal administratif en estimant que la croix était contraire à la loi de 1905, qui interdit "d'élever ou d'apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public".

Contrairement au tribunal, il estime en revanche "que l'arche ne saurait, par elle-même, être regardée comme un signe ou emblème religieux" au sens de la loi. Le Conseil d'État ne se prononce pas sur le retrait de la statue en elle-même, la délibération la concernant étant devenue définitive. La commune devra verser 3.000 euros aux requérants.

statue_jp2b

Posté par jourstranquilles à 07:15 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 16 octobre 2017

La Bretagne sous un ciel d'Apocalypse

 

On dirait une vieille photo 🤔 Mais non ! Le ciel était chargé de sable aujourd'hui laissant planer une atmosphère étrange 🙄 📸 : @___arnoh___



214 Likes, 4 Comments - Morbihan Tourisme (@morbihantourism) on Instagram: "On dirait une vieille photo 🤔 Mais non ! Le ciel était chargé de sable aujourd'hui laissant planer..."

 

https://www.ouest-france.fr/catastrophes/ouragan/ouragan-ophelia-un-ciel-jaune-d-apocalypse-en-bretagne-5317271

Posté par jourstranquilles à 19:17 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 14 octobre 2017

Morbihan. Faudra-t-il décoiffer la statue du pape ?

pape ploermel

La statue de Jean-Paul II à Ploërmel. La statue de Jean-Paul II à Ploërmel.

Article de Frédérique JOURDAA

À la demande de la Fédération Morbihannaise de la Libre Pensée, le Conseil d'État pourrait demander à la ville de Ploërmel de modifier le monument consacré à Jean-Paul II.

Offerte à la ville par le sculpteur georgien, Zurab Tsereteli, cette statue de 9 mètres de haut a suscité une vague de protestations depuis son inauguration, le 10 décembre 2006, de la part de défenseurs de la loi de 1905, celle de la séparation de l'Église et de l'État.

Six ans de procédure

En 2010, le tribunal administratif de Vannes avait jugé illégale la subvention versée par le conseil général du Morbihan pour cette statue et ordonné son remboursement.

En 2015, le tribunal administratif de Rennes avait proposé la suppression de la croix qui surplombe la statue. Seulement, la cour administrative d'appel de Nantes, tout en reconnaissant le caractère illégal du monument, avait annulé ce jugement en raison d'un vice de procédure. Le Conseil d'État se prononce donc en dernier recours. La fédération morbihannaise de la Libre Pensée demande toujours que la statue ne reste pas sur un emplacement public.

Les symboles qui fâchent toujours

Romain Victor, rapporteur public de la juridiction administrative a, hier, en quelque sorte, repris cette longue histoire depuis le début. Selon lui, les précédents recours ne reposaient pas sur le bon motif. Ils auraient dû s'appuyer sur l'illégalité des signes religieux qui surmontent la statue plutôt que sur le refus du maire de la démonter.

En résumé, c'est l'acceptation de la donation faite par le sculpteur qui est litigieuse et la cour administrative d'appel avait raison de signaler qu'elle représentait une violation de la loi de 1905. Elle interdit notamment l'érection de nouveaux symboles religieux dans les lieux publics.

Il propose donc de casser la décision de la cour d'appel et de régler l'affaire au fond. Il suggère ainsi que la croix et l'arche qui surmontent le statue de Jean-Paul II soient enlevées. Il faut pour cela obtenir l'accord de l'artiste.

Au cas où Zurab Tsereteli ne donnerait pas son accord, l'ensemble du monument devrait être démonté et placé en un emplacement qui ne soit pas un lieu public.

Le Conseil d'État rendra sa décision dans les prochaines semaines.

pape322

Posté par jourstranquilles à 07:35 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 13 octobre 2017

A Menez Meur - la fameuse maison coincée entre deux rochers.....

menez meur

Posté par jourstranquilles à 07:30 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]