Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

samedi 20 février 2016

ETEL = Glacière : marché conclu entre la Ville et les propriétaires

Le maire vient de l’annoncer : le projet d’acquisition au port vient d’aboutir. Une bonne nouvelle pour Etel, la façade maritime du pays d’Auray et le Musée des Thoniers…

C’est acté. Marché conclu, jeudi, entre la Ville d’Etel et Géraldine et Jacky Le Délaizir, les propriétaires de l’ancienne glacière du port. Site architectural emblématique et historique d’Etel, la glacière érigée au lendemain de la Seconde guerre est promise à nouvel avenir. Quelque 2 100 m2 sur trois niveaux à réhabiliter et restaurer dans les règles de l’art. Lors de ses vœux, Guy Hercend, le maire, avait souligné le bon avancement des négociations. Avec cet accord, un pas décisif vers la redynamisation de la façade maritime ételloise est bel et bien franchi. « Nous nous rendons acquéreurs des lieux en coopération avec l’établissement public foncier de Bretagne qui en sera nu-propriétaire, détaille Guy Hercend. La Ville d’Etel en aura l’usufruit. Avec l’acquisition de ce bâtiment unique, nous restaurons et renforçons la maritimité d’Etel et celle de la façade maritime du pays d’Auray dont Etel est sans doute le port le plus emblématique » . On comprend la satisfaction du maire et de son équipe au lendemain de cet accord qui va permettre une vraie modernisation de l’offre portuaire et touristique. Satisfaction également dans les rangs de l’équipe du Musée des Thoniers qui va, enfin, pouvoir trouver de quoi s’épanouir. Trop à l’étroit dans ses locaux, le Musée, unique en son genre, dédié au monde de la pêche va enfin respirer. « Il occupera le dernier étage de la glacière sur 1 000 m2 , contre la moitié seulement aujourd’hui. » Sur les 1 000 autres m2 restants, « de l’activité à vocation économique, complémentaire de celle du musée, aura toute sa place ».

Trait d’union entre passé et avenir

Une bonne nouvelle donc pour Etel, d’autant que la fameuse glacière s’insère dans un dispositif de modernisation et de réaménagement du port. « La compagnie des ports du Morbihan va aussi réaménager les quais face à la glacière, précise Guy Hercend. Un belvédère sera édifié et les parkings attenants seront augmentés et repensés dans un cadre amélioré » . Pour le tourisme et le commerce étellois, c’est l’annonce d’une relance économique et d’une dynamisation qui devraient faire un bien fou. Quand la glacière ouvrira-t-elle à nouveau ses portes ? « Difficile à dire exactement pour l’instant », jauge le maire. Des réunions de concertation se dérouleront cet été entre les acteurs et partenaires du projet : Ville, conseil départemental, conseil régional, Auray Quiberon terre atlantique (qui soutient ardemment le projet). « Nous espérons également obtenir des financements de l’Europe sur un tel projet structurant. » Les phases de travaux et de restauration des lieux (en concertation avec l’architecte des Bâtiments de France) n’interviendront pas avant 2017 pour une ouverture espérée en 2018. « Un grand pas vient d’être franchi, se réjouit le maire, cette glacière et son musée sont le trait d’union entre le passé et l’avenir d’Etel et son pays » . Article de Pierre WADOUX.

glaciere

glaciere01

Posté par jourstranquilles à 10:25 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 19 février 2016

La Barre d'Etel

barre etel

barre

Posté par jourstranquilles à 11:47 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les rochers sculptés de l’abbé Fouré, ces œuvres monumentales qui surplombent les côtes bretonnes



Les balades le long des côtes bretonnes sont généralement sources d’émerveillement. Très diversifiées et ciselées par la nature, ces roches millénaires sont le symbole de toute la région. La ville corsaire de Saint-Malo recèle d’ailleurs un trait de côte sauvage qui est très apprécié par les touristes. C’est le long de cette côte rocheuse, à Rothéneuf, que l’abbé Fouré a sculpté des roches pour leur donner des formes humaines étonnantes.

C’est à cinq kilomètres du centre historique de Saint-Malo, sur la côte rocheuse en direction de Cancale, que se trouvent les œuvres sculptées de Rothéneuf. Ces formes humaines étranges ont été réalisées entre la fin du 19e et le début du 20e siècle par l’abbé Fouré. Relevant de l’art brut, ces sculptures monumentales sont parmi les plus connues de Bretagne.

Ces rochers sculptés constituent un univers étonnant peuplé de figures grimaçantes. Elles évoquent à la fois des gargouilles médiévales et des êtres fantasmagoriques. Ces figures vont du bas-relief aux visages totalement dégagés. A l’origine, certaines étaient soulignées au goudron. Pour mieux appréhender ces œuvres étonnantes, il faut s’intéresser au créateur, l’abbé Fouré.

Né Adolphe Julien Fouéré, cet homme d’église formé au séminaire de Rennes se fera appeler rapidement « Fouré ». Après avoir été ordonné prêtre en 1863, il va exercer son ministère successivement à Paimpont, Guipry, Maxent puis Langouët (près de Rennes). Déjà à cette époque, il a de gros problèmes auditifs, plutôt handicapants. En 1894, il est contraint d’abandonner son poste de recteur (malgré une pétition de ses paroissiens).

Il se retire alors à Rothéneuf, une commune proche de Saint-Malo à cette époque, pour exercer un poste de prêtre ordinaire. C’est à partir de ce moment-là qu’il va s’atteler à son œuvre artistique. Il crée une œuvre monumentale directement taillée sur les rochers de la côte.

Riches de 300 figures, ces fresques sculptées en plein air sont à la merci de l’érosion marine. Pendant treize à quatorze ans, l’abbé Fouré cisèle ces rochers granitiques en forme de figures humaines étranges qui surplombent la mer. Ce prêtre pratiquement sourd va se consacrer uniquement à ses créations à l’aide d’un marteau et d’un burin. Les versions divergent sur l’inspiration de ce prêtre taciturne. Une version locale affirme qu’il se serait inspiré d’une famille de pirates sanguinaires du 16e siècle, les Rothéneuf. On y voit des figures humaines affrontant des monstres marins ou des créatures de l’enfer.

Une autre version, sans doute plus réaliste, voit dans ces rochers sculptés des figures de l’époque du prêtre. On retrouve une saynète de la guerre du Transvaal avec le président Krüger et ses troupes. En catholique militant et bon patriote, l’abbé Fouré a été marqué par la période coloniale. Certaines sculptures feraient l’apologie de l’évangélisation des peuplades soumises. Les habitants de Rothéneuf peuvent reconnaître l’un des personnages célèbres de la commune, Jacques Cartier (source d’inspiration majeure).

Enfin, l’abbé sculpte des saints bretons légendaires, comme Saint Budoc (deux fois). Hélas en 1907, l’abbé Fouré est frappé par une attaque cérébrale qui le rend muet et le paralyse. Il abandonne alors son travail de sculpteur et vit en fauteuil roulant jusqu’à sa mort trois ans plus tard.

Le résultat est donc un jardin de pierres immense s’étendant sur une superficie de 500 mètres carrés, face à la mer. L’histoire de cet abbé vivant en ermite est quelque peu tombée dans l’oubli mais son œuvre demeure. Les visiteurs sont nombreux chaque année à venir voir les rochers sculptés.

Encore aujourd’hui, c’est une curiosité très appréciée modifiée par l’érosion (les embruns et les ruissellements). Chacun peut se laisser envahir par cette œuvre hors du commun en appréciant la vue.

visu-rochers-1

visu-rochers-2

visu-rochers-6

visu-rochers-11

visu-rochers-15

Posté par jourstranquilles à 11:22 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 14 février 2016

Île de Saint Cado - aujourd'hui

DSCN1689

DSCN1690

DSCN1691

DSCN1692

DSCN1693

DSCN1694

DSCN1695

DSCN1696

DSCN1697

DSCN1698

Posté par jourstranquilles à 17:56 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les alignements de Carnac

12750126_542583839238187_932972307_n

Posté par jourstranquilles à 10:20 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 12 février 2016

Avis de Tempête de la Bretagne au Val de Loire

Du samedi 13 février à 06h00 au samedi 13 février à 18h00.

Situation :

Une nouvelle dépression se creuse rapidement sur le proche atlantique. Elle va générer une situation de tempête ce samedi sur les côtes de l'Atlantique mais aussi dans les terres depuis le Finistère jusqu'à la Charente-Maritime. Plus à l'est, il s'agira d'un fort coup de vent entre le Maine, le Poitou et la région Centre.

Observation :

La tempête est en formation sur l'Atlantique. L'évènement n'a pas débuté.

Evolution :

Dès la matinée de samedi, les régions les plus exposées à cette tempête sont les départements littoraux situés au nord du Golfe de Gascogne. Du Finistère à la Charente-Maritime, des rafales comprises entre 110 et 130 km/h toucheront le littoral avec localement 140 km/h sur les caps les plus exposés au vent d'ouest.

A partir de 10h, des rafales allant jusqu'à 90 à 100 km/h se produiront dans les terres sur les départements placés en niveau jaune avec localement 110 km/h possibles sur les collines.

Dans l'après-midi, les vents faibliront nettement sur les régions proches de l'Atlantique tandis que les vents forts gagneront la Bourgogne et la Franche-Comté avec des rafales de 80 à 100 km/h.

Concernant la houle, des hauteurs de vagues de 6 à 8 m sont attendues sur tout l'arc atlantique. La plus grande prudence est recommandée au moments des pleines mers, en raison de la conjonction d'une forte houle, de vents violents et de coefficients de marée encore élevés (94 le matin et 88 l'après-midi).

bretagne_index

Posté par jourstranquilles à 23:22 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

ARRADON - Golfe du Morbihan - aujourd'hui

DSCN1660

DSCN1661

DSCN1663

DSCN1664

DSCN1665

DSCN1667

DSCN1670

DSCN1673

DSCN1675

Posté par jourstranquilles à 23:07 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 11 février 2016

Kevrenn Alre

k01

k02

k03

k04

Source : Le Télégramme

Posté par jourstranquilles à 07:24 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 9 février 2016

Les dangers de la mer ! No comment...

Ils s'en sont sortis vivants ! Ce couple de septuagénaires a été ramené à la côte grâce à l'intervention de promeneurs, ce lundi après-midi à Portsall, dans le Nord-Finistère. Une vidéo montrant la scène a été postée sur internet. Impressionnant. Le couple, âgé de 75 et 76 ans, qui se promenait, ce lundi en fin d'après-midi, sur la plage de Porsguen, à Portsall, sur la commune de Ploudalmézeau (29), a été surpris par les vagues. Sur cette vidéo postée sur Youtube (*), on voit l'un d'eux être déséquilibré par une vague, l'autre tentant de le retenir. Et, très vite, on les voit emportés tous deux. Un témoin se lance à leur secours. A son tour, il est pris par une vague avant de pouvoir ramener le couple sur la côte. Un autre promeneur est par la suite venu leur prêter main-forte.

Posté par jourstranquilles à 20:06 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bretagne - tempête

12142598_1523427701321242_1258288526_n

Posté par jourstranquilles à 07:36 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]