Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

vendredi 19 décembre 2014

Petite annonce

00025680

Recherche modèles motivées pour shooting lingerie / topless / nu

http://www.jacques-snap.book.fr/

Posté par jourstranquilles à 07:02 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 18 décembre 2014

Sapin la tête en bas aux Galeries Lafayette

Posté par jourstranquilles à 20:31 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Une crèche à l'UMP...

L’UMP installe une crèche de Noël dans le hall de son siège

Alors que la polémique sur les crèches de Noël installées dans des lieux publics ne cesse d’enfler depuis quelques jours, l’UMP a décidé d’en installer un de style provençal dans le hall de son siège.

L’UMP semble faire fi des polémiques qui ont éclaté dans plusieurs villes de France après l’installation de crèches de Noël dans des lieux publics. Le parti d’opposition en a effet placé une dans son hall d’entrée. C’est un journaliste de Libération qui a révélé cette information en postant une photo sur Twitter (cf. photo ci-dessous). Sur le cliché on peut ainsi voir un sapin décoré devant lequel trône une crèche de Noël posée sur une tablette recouverte d’un drap beau nuit.

 

Posté par jourstranquilles à 19:37 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mon bureau au travail (open space)

Photo prise avec ma GoproGOPR0071

 

Dix conseils pour survivre en open-space

Pétronille travaille dans la communication. S’inspirant de son quotidien, elle vient de publier l'hilarant Guide de Survie en open-space*. Pour 20 minutes, elle livre 10 conseils avisés à ceux qui travaillent en communauté.

1-Choisir le bon bureau

«Il ne faut surtout pas prendre le bureau qui tourne le dos à la porte d’entrée. C’est le meilleur moyen de se faire choper pendant les 12 secondes où l’on ouvre son profil Facebook!», recommande Pétronille. A éviter aussi selon elle le bureau près de la climatisation «sous peine de sacrifier ses sinus» ou celui près des «WC à caca. Ceux qui sont très discrets, à côté du local photocopie».

2-Soigner son «bonjour»

«L’horreur, c’est le collègue qui croit faire un trait d’humour en vous saluant de manière pseudo originale, en attendant que vous vous bidonniez», affirme Pétronille. «Le pire c’est ceux qui font référence à des blagues super-datées. Le «bongour» d’Elie Semoun, le «Salut/tu/vas/bien» des Inconnus ou le «Salut les p’tits clous» de MarcToesca», énumère-t-elle.

3-Apprendre à gérer un voisin trop bavard

«Le pire c’est celui qui commente tout ce qu’il fait, même un copier-coller sous word. Pour le décourager, le meilleur moyen est de le regarder fixement en silence, pour lui faire comprendre que le moment est venu de la boucler!».

4-Eviter de mettre son chef en boule

Exit la spontanéité. «Il faut savoir que les chefs (surtout les plus incompétents) sont susceptibles. Donc lorsqu’un boss vous impose une directive idiote, il faut compter au moins 20 secondes avant de lui répondre. Ne jamais dire «non», mais «éventuellement». Car si on répond du tac au tac «tu m’as bien regardé?», on peut être sur que la discussion va monter dans les aigus et que les collègues vont pour une fois la boucler, pour ne pas en perdre une miette», éclaire Pétronille.

5-Zapper les sujets perso

Une confidence à sa copine de bureau sur la nuit coquine qu’on vient de passer ou sur ses préférences en matière d'épilation du maillot… «Très mauvais plan», assure Pétronille «dans un open-space, tout se sait et se répète».

6-Apprendre à buller discrètement

«Le BA.BA pour ça, c’est de toujours avoir l’air HYPER concentré. C’est bien aussi d’avoir plein de fenêtres ouvertes sur son ordi, avec plein de feuilles A4 sur son bureau, genre «je suis trop débordé pour ranger». Erreur de débutant à ne jamais commettre: il ne faut pas refermer trop vite ses pages compromettantes sur le web en cas de flagrant délit, car là on fait tout de suite suspect numéro 1», nous conseille la pro de l’open-space.

7-Faire attention à ce qu’on mange

«Le kebab, c’est à la limite de l’humain. Ca peut même devenir un outil de vengeance en open-space», ironise l’auteur. «La nourriture doit être un plaisir solitaire dans certains cas», insiste-t-elle. Exit aussi la paella, les nems rechauffés au micro-ondes et les plats de poisson.

8-Survivre au collègue qui pue

Il fait 30° à l’ombre, mais Gigi, l’assistante ne connaît visiblement pas le mot «déodorant». «Premier réflexe dans ce cas: acheter un sapin de voiture fraîcheur pin des Landes et le suspendre à son ordi. Bonne ruse aussi: fourrer son nez dans son foulard parfumé dès que René des RH se pointe. Quitte à passer pour une ado gothique!», suggère la jeune cadre.

9-Désamorcer les conflits avec ses collègues

Une brouille sur le plateau et tous les regards se retournent vers les deux salariés qui s’écharpent. Pour éviter ce moment de solitude, plusieurs solutions: «Il faut reformuler la phrase qui a hérissé le poil de son collègue afin de vérifier qu’elle a bien été comprise. Il ne faut pas hésiter à sourire, car par mimétisme, le collègue va se sentir obliger de le faire aussi. Le must, c’est aussi de proposer de payer un café à l’autre, car il peut difficilement continuer à bouder après cette invitation», souffle Pétronille.

10-Eviter d’écouter certaines chansons en public

Etrange cette manie qu’ont certains de mettre de la musique en open-space. «Patrick Sébastien, c’est vraiment pas légal», s’étrangle Pétronille. «Et Pirouette cacahuète ou Final Countdown d’Europe, c’est vraiment sadique car on est sur que ça va trotter dans la tête des autres toute la journée». Pour ne pas subir la musique des autres, il faut «user et abuser de son casque anti-bruit. C’est le meilleur moyen de ne pas disjoncter», recommande Pétronille. Source : 20 Minutes.

Posté par jourstranquilles à 07:17 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vu sur internet.... j'aime bien

22-11-2014-21-31-s890

Posté par jourstranquilles à 07:02 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 17 décembre 2014

Ma Gopro avec son tout nouvel écran LCD. Enfin je vais pouvoir voir ce que je filme !

Posté par jourstranquilles à 18:57 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Calendrier Pirelli 2015 par Steven Meisel

Voir mes autres billets sur le calendrier 2015 : 12/12/2014, 30/11/2014, 27/11/2014, 23/11/2014, 22/11/2014, 21/11/2014, 19/11/2014, 18/11/2014, 07/08/2014, 06/08/2014.

Pour y accéder (après avoir noté les différentes dates) voir l'historique en cliquant sur le lien suivant : http://jourstranquilles.canalblog.com/archives/index.html 

x11

x12

x13

x14

x15

x20

Posté par jourstranquilles à 07:27 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

La France adopte une nouvelle carte à treize régions

regions

Le redécoupage territorial fera l’objet d’un vote définitif, aujourd’hui, au Parlement. La nouvelle carte entrera en vigueur en 2016.

Quels changements ?

La nouvelle carte de France comporte treize régions, au lieu de vingt-deux, capables de « peser » à l’échelle européenne. Elle fusionne l’Alsace avec la Lorraine et Champagne-Ardenne, le Nord-Pas-de-Calais avec la Picardie et Midi-Pyrénées avec Languedoc-Roussillon : trois fusions contestées. Les autres regroupements ont été moins politiques : Poitou-Charentes avec le Limousin et l’Aquitaine, les deux Normandie, Bourgogne et Franche-Comté, Rhône-Alpes et Auvergne.

Quelles compétences ?

La carte se contente de dessiner les nouveaux périmètres des régions. Reste à en définir le contenu. C’est l’objet de l’autre projet de loi sur la répartition des compétences, en discussion actuellement au Parlement. La clause de compétence générale sera supprimée pour les régions et les départements, appelés à se spécialiser. Les premières deviendront chefs de file du développement économique, tandis que les seconds garderont l’action sociale. Plus largement, la réforme prévoit de transférer aux régions la gestion des collèges, du transport scolaire, des routes et ports départementaux.

Quel nom ?

Le nom provisoire est constitué de la juxtaposition, dans l’ordre alphabétique, des noms des régions regroupées. Une seule exception : la région qui regroupe la Basse et la HauteNormandie est dénommée « Normandie ». D’ici au 1er octobre 2016, un nom définitif sera choisi pour les régions qui fusionnent.

Quel chef-lieu ?

Il sera arrêté par décret en conseil d’État d’ici au 1er octobre 2016, après avis du conseil régional concerné. Une exception : Strasbourg a déjà été désignée dans la loi comme capitale de la grande région Est. Le choix de la ville capitale risque de créer des tensions, d’autant que la loi ne donne aucune directive. Si l’on s’en tient au critère de la population et/ ou de la performance économique, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Lille, Le Havre et Dijon méritent d’être retenus comme chef-lieu. Mais d’autres villes pourraient revendiquer le titre, comme Montpellier ou Rouen qui avancent leur statut de métropoles pour concurrencer Toulouse et Le Havre. Pour régler les litiges, la loi prévoit la possibilité de créer des antennes décentralisées. Par ailleurs, si le « chef-lieu » doit abriter la préfecture de région, le lieu de l’hôtel de région restera déterminé par les élus, tout comme le ou les lieux de réunions du conseil régional.

Quelles économies ?

Ce redécoupage est supposé entraîner de très fortes économies. Une dizaine de milliards d’euros, selon André Vallini, secrétaire d’État à la Réforme territoriale. On demande à voir. La réduction du nombre d’élus n’aura qu’un effet symbolique : 40 millions d’euros, soit moins d’un euro par Français. Pour le reste, la réforme augmentera les coûts de fonctionnement, lorsqu’il faudra harmoniser les statuts des personnels, les dotations aux lycées ou les tarifs de restauration scolaire.

Posté par jourstranquilles à 06:26 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 16 décembre 2014

Vu sur Vine...

Posté par jourstranquilles à 07:38 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

En attendant le bus, hier soir, sous la pluie...

Photo prise avec mon IPhone10802976_764260106961996_722105144_n

Posté par jourstranquilles à 07:29 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]