Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

lundi 23 décembre 2013

Les huîtres sont toujours au menu des fêtes

Après des années d’abondance, la filière ostréicole gère la pénurie. Après avoir grimpé, les prix se stabilisent, mais restent néanmoins assez élevés.

« Nous ne devrions pas manquer d’huîtres pour les fêtes de fin d’année » , assure Gérald Viaud, président du Comité national de la conchyliculture. Sauf pour la numéro 3 dont les consommateurs sont friands. Ce calibre représente 70 % des ventes.« Je suggère de préférer la numéro 4, plus petite (55 g contre 75 g)mais on en a plus au kilo : 18 contre 12 » , poursuit le Charentais.« Il faut que notre clientèle comprenne qu’une huître n’est pas un produit industriel. Selon les conditions d’élevage, sa taille varie d’une année sur l’autre » , précise Joseph Costard, président du comité de Basse-Normandie-mer du Nord.« On doit pouvoir trouver de la L’huître se consomme trois fois plus à Noël qu’au Jour de l’an.numéro 3 autour de 8 € à 9 € le kilo sur les étals » , indique Gérald Viaud. Certaines promotions dans les grandes surfaces annoncent 6 €.« La grande distribution a tardé à passer commandes, sans doute pour mieux négocier » , témoigne Hervé Jenot, président du Comité Bretagne-sud.

Un produit de luxe…

À ce prix de détail, le producteur peine à rentabiliser son exploitation.« Le niveau correct de vente à l’expédition se situe entre 5,50 € et 6,50 € » , calcule Gérald Viaud. Redevenue produit de luxe, l’huître se consomme trois fois plus à Noël qu’au Jour de l’an. Et peut atteindre des sommets dans les catégories spéciales.« Jusqu’à 30 € la douzaine en région parisienne, voire 42 € dans certains restaurants …» Les fortes mortalités, qui ont touché les huîtres adultes pendant l’été et jusqu’aux premiers jours de froid, ont fait chuter sa production. On est loin des 140 000 tonnes des années fastes. Depuis cinq ans, elle plafonne à 80 000 tonnes. Cette mortalité des sujets adultes s’ajoute à celle des naissains qui perdure depuis plus de cinq ans. Si le volume produit réussit à se maintenir,« c’est parce que les écloseries produisent plus (on parle de 3 milliards de naissains)et que nous avons multiplié par cinq le nombre de collecteurs » , explique Hervé Jenot. Article de Jean-Pierre BUISSON (Ouest France)

 

Posté par jourstranquilles à 08:51 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Gisèle Bündchen (backstage)

gisele bündchen

Posté par jourstranquilles à 08:48 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Laetitia Casta

be38ab3e6a3e11e3928d12ca4fdf17b7_8

Posté par jourstranquilles à 08:47 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le dessin de Plantu

960096_587415347996742_1867618523_n

Posté par jourstranquilles à 05:15 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vu sur internet - J'aime beaucoup

57ddcfb454d4e780a3fae1eb4e93c9ba

Posté par jourstranquilles à 05:10 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Eglise Saint Merry - Paris

GOPR0027

GOPR0028

GOPR0029

GOPR0030

GOPR0031

GOPR0032

GOPR0034

GOPR0035

GOPR0033

Posté par jourstranquilles à 04:49 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

C'est bientôt Noël !

stodden-naughty-elf-4

Posté par jourstranquilles à 03:45 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

En mode cache-tétons pour les Fêtes de fin d'année...

1177

DSC_2515web

Posté par jourstranquilles à 02:47 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 22 décembre 2013

Patinoire de l'Hôtel de Ville de Paris

Posté par jourstranquilles à 16:22 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

La patinoire devant l'Hôtel de Ville de Paris sous la neige (pas vrai ! c'est un trucage)

ppatinoire-SNOW

Posté par jourstranquilles à 09:10 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]