Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

mardi 5 septembre 2017

Winnie Harlow

winnie23

winnie24

winnie38

Posté par jourstranquilles à 21:05 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vu dans une vitrine - rue de Rivoli

vitrine1

vitrine2

Posté par jourstranquilles à 20:06 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

« Emmanuelle ». Les trois vies de Just Jaeckin

just

Non, Just Jaeckin n'est pas l'homme d'un seul film qui, au début de l'été 1974, enfiévra la France puis le monde entier. « Emmanuelle », film à l'érotisme chic, reste encore aujourd'hui l'un des plus gros succès du cinéma français. Mais son réalisateur, qui, l'été, coule des jours tranquilles à Saint-Briac, est aussi l'auteur de plusieurs autres longs-métrages. L'ancien photographe des stars est également un plasticien réputé.

« C'est ma dernière année pour lire Tintin ! ». Just Jaeckin, assis sur un canapé blanc avec Jessie, sa petite chienne, sur les genoux, s'amuse de ses 77 ans. Le visage serein, l'oeil rieur, le corps détendu. Il habite un moulin qui domine la campagne de Saint-Briac (35). Du premier étage, il peut même apercevoir la mer où il se baigne chaque jour.

Enfance finistérienne

« Je passe huit mois de l'année à Marrakech et quatre mois à Saint-Briac, confie le réalisateur dont l'enfance est ancrée en Bretagne. « J'ai vécu à Sainte-Marine (29) de 7 à 15 ans. Ma mère y possédait une petite maison. J'ai même fait l'école des Glénans et on était très ami avec les Guillemot, les parents de Marc, le navigateur ».

Avant de retrouver la Bretagne, la vie de Just Jaeckin, dont le grand-père, soldat au sein de l'armée autrichienne qui avait envahi l'Alsace, se confond avec celle d'un grand voyageur. Parfois par obligation. À 18 ans, en 1958, il est contraint de partir pour vingt-huit mois en Algérie, muni de son arme, l'appareil photo. Le photographe de guerre couche sur sa pellicule Ben Bella et Ben Barka. Ses frères d'armes sont le journaliste et écrivain, Philippe Labro, le réalisateur Francis Weber ou encore le publicitaire Jacques Séguéla... La photographie le suivra à Paris. Il crée alors, aux Éditions Filipacchi, la revue « Mademoiselle âge tendre » en pleine période yéyé et, avec le groupe Perdriel, collabore au « Nouvel homme ».

Jane Fonda nue

Les stars se bousculent devant son objectif : Bardot, Deneuve, Barbara, Zizi Jeanmaire, Birkin, Gainsbourg... Mais l'un de ses clichés les plus célèbres reste celui de l'actrice américaine Jane Fonda qui se fait photographier nue en 1964. « C'est à sa demande, précise Just Jaeckin. C'est elle qui m'a choisi quand j'entreprenais un tour du monde pour le magazine Elle. Le portrait, c'est ma force. J'aime capter l'attention de mon modèle ».

De la photo au cinéma, il n'y a parfois qu'un pas. Just Jaeckin le franchira. Mais avant le long-métrage, il s'essaie au film publicitaire. Avec succès. Il réalise le premier spot télévisé des bas Dim. Prémonition ?

Pour Emmanuelle, le chemin de la création va se révéler ardu. Quand le producteur Yves Rousset-Rouard lui propose de porter à l'écran le livre d'Emmanuelle Arsan, le metteur en scène n'est pas emballé. Il veut un bon scénariste. Jean-Louis Richard, qui travaille déjà pour François Truffaut, gommera les dernières réserves. « Les dialogues avaient vingt ans d'avance », estime aujourd'hui le réalisateur.

8 millions d'entrées en France

Reste à trouver l'héroïne. Les comédiennes françaises ne se bousculent pas. L'érotisme, encore trop associé au porno, fait peur. C'est finalement à Amsterdam que Just Jaeckin trouvera sa perle rare : Sylvia Kristel. Auprès de l'héroïne sulfureuse, on trouve à l'écran le Malouin Alain Cuny avec qui le réalisateur entretiendra des relations moins... torrides. Le courant passe mal entre les deux hommes. « Cuny ? Je l'appelais " cul nu " ! ».

La sortie du film sur le circuit de distribution traditionnelle n'a pas été un long fleuve tranquille. La censure le retient six mois. À son feu vert, il est assorti d'une interdiction aux moins de 18 ans. « Ce qui ne l'a pas empêché de rester treize ans à l'affiche aux Champs-Élysées. Il a fait 8 millions d'entrées en France, dont 4,7 millions d'entrées à Paris. Et depuis 40 ans, il est passé sur toutes les télés du monde, raconte le réalisateur. Un Russe a même été envoyé au goulag pour avoir importé une cassette du film. En fait, c'est un film qui est tombé au bon moment : la libération sexuelle, la pilule, la dépénalisation de l'avortement... ».

Après le succès mondial d'« Emmanuelle », Just Jaeckin tournera plusieurs autres films à l'érotisme soft : « Histoire d'O », « Madame Claude »... D'autres aussi plus confidentiels mais qui ont rencontré un succès outre-Atlantique comme « L'Amant de Lady Chatterley ».

« Avec l'argent j'ai acheté ma liberté »

« Oui, j'ai fait du cinéma commercial. J'ai fait beaucoup d'entrées. Mais je ne fais partie d'aucun milieu, d'aucune caste. Je suis un franc-tireur. Je n'ai jamais été invité à Cannes ni même au Festival du film britannique de Dinard », reconnaît sans l'once d'une aigreur Just Jaeckin. Avec l'argent, j'ai acheté ma liberté ».

La quête du beau, il l'a recherchée à travers ses films exempts de toute vulgarité et obscénité. Il la poursuit avec la sculpture, sous le soleil marocain, aux côtés de sa femme Anne avec qui il expose dans leur galerie parisienne. Celle que reprendra dans un an Julia, sa fille de 23 ans. « Eh oui, je suis un vieux papa », s'amuse le septuagénaire, heureux et comblé par ses trois vies.

Posté par jourstranquilles à 20:04 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ben

ben22

ben24

ben25

Posté par jourstranquilles à 20:03 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 3 septembre 2017

Musée Camille Claudel

camille claudel

camille claudel12

Posté par jourstranquilles à 10:52 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Armano Scacci

armano25

armano54

armano245

Posté par jourstranquilles à 08:19 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 2 septembre 2017

Miles Aldridge

miles288

miles289

miles333

miles334

miles335

miles387

Posté par jourstranquilles à 19:38 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Milo Moiré

milo57

milo698

milo822

Posté par jourstranquilles à 12:49 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 1 septembre 2017

Alfredo Bortone

borto1

borto2

borto3

borto4

borto5

https://twitter.com/bortonea

Posté par jourstranquilles à 19:12 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vu sur instagram

divers22

divers23

Posté par jourstranquilles à 18:54 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]