Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

lundi 7 avril 2014

Anne Hidalgo aux manettes de Paris

hidalgo aux manettes

Posté par jourstranquilles à 07:50 - Elections municipales de Paris 2014 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 4 avril 2014

Demain Delanoë passe la main

delanoe

Posté par jourstranquilles à 06:05 - Elections municipales de Paris 2014 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 31 mars 2014

Anne Hidalgo = Maire de Paris - Place de l'Hôtel de Ville ( hier soir)

mainmunicipales_jpg_5390_north_600x_white

 

Municipales 2014 : Anne Hidalgo remporte la mairie de Paris

Après des années passées dans l'ombre de Bertrand Delanoë, Anne Hidalgo devrait accéder au siège de maire de Paris lors du prochain conseil municipal. En remportant les arrondissements clés que sont le 14e et le 12e, et malgré le basculement à droite du 9e, elle s'assure une majorité parmi les élus.

La succession de Bertrand Delanoë, « cela fait plusieurs années que j'y pense en me maquillant le matin » confiait Anne Hidalgo au Monde. C'est le 4 septembre 2012, après onze années passées dans les pas du maire de Paris, que l'ancienne inspectrice du travail quitte les arcanes de l'hôtel de ville pour se lancer dans la campagne. Un coup de semonce à gauche ! La discrète se lance dans la lumière et double dès le départ les ambitieux de sa famille politique. Adoubée par le maire sortant, forte de son avance et sans bruit médiatique, elle enchaîne les étapes, rallie ses adversaires internes et les inclut dans son équipe de campagne, pose un accord avec ses partenaires, constitue les listes et le programme.

En face, Nathalie Kosciusko-Morizet adopte la méthode opposée. De la primaire UMP jusqu'aux dernières semaines de campagne, la candidate multiplie les coups et dépense autant d'énergie à combattre la candidate socialiste qu'à parer les attaques des dissidents de sa famille politique. « Nathalie s'est crue plus intelligente que tout le monde », laisse tomber un ancien ministre sarkozyste. Mais comme Françoise de Panafieu en 2008 et Philippe Séguin en 2001, l'ancienne ministre s'est noyée dans le marigot de la droite parisienne, entraînée vers le fond par les barons locaux de l'UMP.

« Anne a construit son truc brique par brique, et un jour on s'est réveillés et c'était fait, constate Marie-Pierre de La Gontrie, l'une de ses rivales historiques, première vice-présidente du conseil régional d'Ile-de-France et désormais assagie dans l'équipe de campagne de la candidate. Elle nous a surpris par son habileté et il faut dire qu'elle a plutôt fait un sans-faute. Elle a réussi à se mettre tout le monde dans la poche, à s'imposer dans son camp à bas bruit. »

Une discrétion qu'elle marie avec suffisamment d'autorité. « Elle sait articuler des moments de grande fermeté et une capacité d'écoute », décrypte Sandrine Mazetier, députée socialiste de Paris. « Elle a hérité du maire de Paris le même autoritarisme », poursuit Yves Contassot, conseiller de Paris EELV. François Hollande lui a rappelé ses «colères froides », le 18 septembre, alors qu'il épinglait la Légion d'honneur au revers de sa veste.

Anne Hidalgo, est à 54 ans, la première femme maire de Paris. (source : Le Monde - site)

Posté par jourstranquilles à 06:54 - Elections municipales de Paris 2014 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 27 mars 2014

Comment est élu le Maire de Paris ?

Première étape : l'élection des 527 conseillers d'arrondissement

Chaque arrondissement parisien correspond à un secteur électoral. Pour chaque arrondissement, la liste qui recueille la majorité absolue des suffrages exprimés lors du premier tour de scrutin se voit attribuer un nombre de sièges égal à la moitié du nombre de sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis entre toutes les listes à la représentation proportionnelle, y compris celle qui a déjà obtenu la moitié des sièges. Ce mode de scrutin, élaboré par Gaston Defferre en 1982, accorde ainsi une prime massive à la liste arrivée en tête dans chaque arrondissement. C'est pourquoi une liste peut être majoritaire en voix et minoritaire en sièges.

Si aucune majorité ne s'est dégagée au premier tour, il y a un second tour. Seules peuvent se présenter au second tour les listes ayant obtenu 10 % des suffrages exprimés au premier. La répartition des sièges se fait alors selon le même principe.

Au total, 527 conseillers  sont ainsi élus. Après les élections des conseils d'arrondissement, 163 conseillers de Paris sont désignés proportionnellement et par arrondissement parmi ces 527 élus pour siéger au Conseil de Paris. Le nombre de conseillers par arrondissement est proportionnel à la population de cet arrondissement. Le moins peuplé, le Ier, compte 1 conseiller de Paris et 10 conseillers d'arrondissement. Le plus peuplé, le XVe, compte 18 conseillers de Paris et 36 conseillers d'arrondissement.

En résumé, Paris compte donc 364 élus qui ne sont QUE conseillers d'arrondissement, et 163 élus qui sont à la fois conseillers d'arrondissement et conseillers de Paris.

Seconde étape : l'élection du maire de Paris

Il revient ensuite aux 163 conseillers municipaux d'élire le maire de Paris. Ce dernier sera élu le 5 avril 2014. Si aucun candidat (ou aucune candidate) ne parvient à obtenir les voix d'au moins 82 conseillers aux deux premiers tours de scrutin, un troisième tour a lieu à la majorité relative. Les premières élections municipales ont eu lieu le 25 mars 1977. Depuis cette date, trois maires se sont succédé à l'Hôtel de Ville : Jacques Chirac (1977-1995), Jean Tiberi (1995-2001) et Bertrand Delanoë depuis 2001.

Troisième étape : l'élection du maire d'arrondissement

Une semaine après l'élection du maire de Paris, le 13 avril, ce sont les maires d'arrondissements qui seront désignés. Le conseil d'arrondissement rassemble les conseillers d'arrondissement, qui ne siègent que dans cette instance locale, et les conseillers de Paris, qui siègent également à l'Hôtel de Ville. Chaque conseiller d'arrondissement vote pour élire le maire d'arrondissement.

Posté par jourstranquilles à 04:35 - Elections municipales de Paris 2014 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 26 mars 2014

Anne Hidalgo : entre deux tours dans le 15ème...

15hidalgo

15hhh

Posté par jourstranquilles à 07:27 - Elections municipales de Paris 2014 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 24 mars 2014

Municipales 2014 dans le 15e arrondissement à Paris : résultats, candidats et enjeux

mainmunicipales_jpg_5390_north_600x_white

Au 1er tour, selon les résultats définitifs, Anne Hidalgo (PS) est largement devancée par Philippe Goujon (UMP). Ce dernier frôle même l’élection dès le 1er tour.

 RÉSULTATS DÉFINITIFS DU 1er TOUR

 Anne Hidalgo n’est pas passée loin d’un camouflet ! Philippe Goujon (UMP) est passé tout proche de la réélection dès le 1er tour avec 48,6% des suffrages exprimés, contre 29,1% pour la candidate PS à la mairie de Paris. Le candidat FN Wallerand de Saint-Just est, lui, bien loin de la barre nécessaire pour se maintenir au 2nd tour (10%), avec 6,2% des voix. Idem pour la dissidente UMP Géraldine Poirault-Gauvin (4,6%).

Les listes qualifiées pour le 2nd tour :

Philippe Goujon - liste UMP-UDI-Modem : 48,6%

Anne Hidalgo - liste PS-PC-PRG : 29,1%

LES PRINCIPAUX CANDIDATS

À gauche : Anne Hidalgo, première adjointe de Paris et candidate du PS à l’Hôtel de Ville. À droite : Philippe Goujon, maire du 15e, député de Paris et président de la fédération UMP de la capitale. Le match a déjà été joué en 2008. Résultat : 47,35% au 2nd tour pour la liste portée par Anne Hidalgo, 52,65% pour Philippe Goujon. Au 1er tour, la liste PS était cependant arrivée en tête (près de 36% contre environ 34%).

En 2001, Édouard Balladur et René Galy-Dejean menaient encore la liste de droite, Philippe Goujon étant alors élu 1er adjoint au maire du 15e. La différence était cependant plus importante qu’en 2008 : 58,88% pour la liste Balladur, 41,12% pour la liste Hidalgo au second tour. L’évolution est donc plutôt favorable au PS, ce qui permet à la première adjointe de pouvoir rêver à un basculement de cet arrondissement stratégique, car ancré à droite et très peuplé. Un bémol : lors des législatives, dans la circonscription comprenant une majeure partie du 15e, Jean-François Lamour a été élu avec 54,6% des suffrages exprimés au 2nd tour face au radical de gauche Gilles Alayrac.

Les outsiders ? La dissidente UMP Géraldine Poirault-Gauvin, bien implantée dans l’arrondissement, a rejoint les listes Paris Libéré de Charles Beigdeber. Et le FN présente ici son leader parisien, Wallerand de Saint-Just.

LES DOSSIERS SENSIBLES ET LES PROJETS EN COURS

Tour Triangle. Ce projet de tour de 180 mètres, aussi appellée Tour Pyramide, est symbolique dans cette élection 2014 puisque Anne Hidalgo en est l’une des plus ferventes instigatrices. Quid de Philippe Goujon ? Comme l’UMP, il est favorable à cette construction même s’il a émis des réserves sur des détails du projet. L’opposition à la Tour Triangle est plutôt portée par les élus écologistes d’EELV, le Parti de gauche et le Modem au Conseil de Paris.

Balardgone. Le ministère de la Défense s’implante à Balard. Ce "Pentagone français" représente une opération immobilière de grande envergure puisqu’elle s’étend sur 467.000 m². Les travaux ont déjà commencé, une forêt de grues étant visible du périphérique ou depuis le tramway. Si les délais sont respectés, les travaux devraient prendre fin en 2014, les opérations de transfert du personnel devant s’échelonner de 2014 à 2016.

Rénovation à Balard. D’importants travaux ont été lancés pour aménager la station de métro Balard. L’accès sud de la station devrait être ouvert au public dès la fin 2014 mais les travaux vont se poursuivre jusqu’en 2016. source : evous

Posté par jourstranquilles à 07:05 - Elections municipales de Paris 2014 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 21 mars 2014

Le 23 mars....VOTEZ

quoi01

Posté par jourstranquilles à 19:55 - Elections municipales de Paris 2014 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 19 mars 2014

Elections Municipales de Paris 2014 - Anne Hidalgo : son clip de campagne officiel


Anne Hidalgo - Clip de campagne officiel par AnneHidalgo

Posté par jourstranquilles à 07:56 - Elections municipales de Paris 2014 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 15 mars 2014

Le comité de soutien pour Anne Hidalgo - place de la République cet après-midi

f9737ca2ac5011e394da12766a112465_8

f4cd3b84ac5011e3b42912963bcaea9d_8

Posté par jourstranquilles à 21:43 - Elections municipales de Paris 2014 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 14 mars 2014

Elections Municipales de Paris 2014 - Anne Hidalgo radieuse...

Hidalgo : "Etre maire de Paris, c’est aimer les concierges et les stars"

http://bit.ly/Pzniw2

REPORTAGE - La candidate socialiste à la marie de Paris participait jeudi soir à son grand meeting. A dix jours du premier tour, elle affiche une décontraction radieuse.

 


Anne Hidalgo - Le best of du Meeting du Cirque... par AnneHidalgo

Posté par jourstranquilles à 07:54 - Elections municipales de Paris 2014 - Commentaires [0] - Permalien [#]