Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

jeudi 25 mai 2017

"Le Grand Trouble" à la Halle St Pierre

image

A la fois exposition et naissance d’un mouvement, le Grand Trouble qui s’abat sur la Halle Saint-Pierre ne laissera aucun amateur d’art contemporain indifférent

Né d’une suite de rencontres et d’échanges entre quarante-sept artistes, ‘Grand Trouble’ s’expose pour la première fois à la Halle Saint-Pierre et présente des œuvres aussi variées qu’étranges, aussi différentes les unes des autres que déroutantes en elles-mêmes. C’est donc le hasard et l’amitié qui ont réuni en ce lieu les dessins en noir et blanc de Frédéric Pajak et ceux de Joël Person, les jeux de texture d’Alain Frentzel et ceux de Jérôme Cognet, les photographies funèbres de Jean-Michel Fauquet et celles d’Edith Dufaux…

Quelque part hors du temps, loin des objets familiers et de l’actualité, les œuvres de l’exposition questionnent le monde qui nous entoure sans le pointer du doigt. Le visiteur, inquiété, suit un parcours sinueux dans le clair-obscur de la première salle et plonge dans un spectacle métaphorique.

« d-éther-iorisation » généralisée

Des formes informes aux visages dévisagés, chaque sculpture, chaque photographie, chaque dessin indique à sa manière l’existence d’une angoisse partagée. Mais, et c’est peut-être là l’origine du trouble, impossible d’identifier la source du mal-être. ‘Grand Trouble’ ne reproduit pas plus le goût d’une époque que le dégoût qui anime notre être au monde.

A propos du mouvement littéraire romantique, Maurice Blanchot écrivait : « Il est l’époque où toutes se révèlent, car, par lui entre en jeu le sujet absolu de toute révélation, le "je" dans sa liberté, qui n’adhère à aucune condition, ne se reconnaît dans rien de particulier et n’est dans son élément – son éther – que dans le tout où il est libre. » Dans cette pièce sombre de la Halle Saint-Pierre, les œuvres semblent avoir été rassemblées sans aucun autre souci que celui d’exprimer une « d-éther-iorisation » généralisée.

(Re)naissance de l’art contemporain

On tâtonne cependant vers l’appropriation de ce sentiment diffus et, sans trop s’en rendre compte, on s’y abîme. L’exposition s’organise en une déambulation émotionnelle, en une expérience de spectateur presque cathartique. Les entités composites et les réalités médiocres sont toutes également mises à l’honneur dans une trajectoire commune : exorciser le trouble. En ce sens, le caractère expérimental de cette exposition n’échappera pas non plus aux visiteurs : des jeunes artistes à ceux qui nous ont quittés, la divergence des styles est frappante. Là où le pathos semble avoir été banni, l’on est tantôt piqué à vif par l’étrangeté des sculptures de Pavel Schmidt, tantôt engourdis par l’atmosphère extra-terrestre qui se dégage des météorites de Matthieu Gounelle et des météores de Chantal Petit.

La chorégraphie de nos malaises se poursuit à l’étage. Et si le monde semble s’appesantir un peu plus sur nos épaules avec les mots de Julien Magre, les œuvres d’Alexandra Roussopoulos touchent à l’indicible et frôlent nos incertitudes avec douceur. Mais les couleurs réconfortantes d'Al Martin et de Thomas Kaniok continuent de mettre à mal nos repères. Le sillon de nos interrogations se creuse. Comme à une voix, les jeux optiques, les univers hybrides et les traits d’humour noir donnent une tonalité – celle de la disharmonie et de la dissonance –, et ignorent les sirènes de la plainte. C’est que, de l’intuition à la dénonciation politique, du tremblement à la secousse, ‘Grand Trouble’ fait bouger le sol sous nos pieds et nous met sur la voie de ce que pourrait être, aujourd’hui, un mouvement artistique...

PAR LOLA LEVENT

Posté par jourstranquilles à 08:13 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 24 mai 2017

Ellen von Unwerth - Exposition Los Angeles - TASCHEN Gallery - Derniers jours...

Posté par jourstranquilles à 06:03 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vincent Peters (photographe) - Exposition à La Hune - St Germain

Vincent Peters LA HUNE (7)

Vincent Peters LA HUNE (26)

Vincent Peters LA HUNE (8)

Vincent Peters LA HUNE (9)

Vincent Peters LA HUNE (12)

Vincent Peters LA HUNE (13)

Vincent Peters LA HUNE (14)

Vincent Peters LA HUNE (15)

Vincent Peters LA HUNE (16)

Vincent Peters LA HUNE (17)

Vincent Peters LA HUNE (19)

Vincent Peters LA HUNE (20)

Vincent Peters LA HUNE (21)

Vincent Peters LA HUNE (18)

Vincent Peters LA HUNE (25)

Vincent Peters LA HUNE (27)

Vincent Peters LA HUNE (28)

Vincent Peters LA HUNE (29)

Vincent Peters LA HUNE (31)

Vincent Peters LA HUNE (35)

Vincent Peters LA HUNE (30)

Vincent Peters LA HUNE (41)

Vincent Peters LA HUNE (42)

https://www.vincentpetersphotography.com/

Posté par jourstranquilles à 05:22 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 22 mai 2017

Actuellement au MAC VAL...

Posté par jourstranquilles à 06:20 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 21 mai 2017

Miles Aldridge parmi les œuvres de Maurizio Cattelan

miles (1)

miles (2)

miles (3)

miles (4)

miles (6)

miles (7)

miles (8)

Voir mes anciens billets sur Maurizio Cattelan

Voir mes anciens billets sur Miles Aldridge

Posté par jourstranquilles à 08:49 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 20 mai 2017

Kimsooja - vu au MACVAL

kim01

kim02

Posté par jourstranquilles à 05:26 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 18 mai 2017

Vernissage ce soir à La Hune - St Germain des Prés - Vincent Peters

http://jourstranquilles.canalblog.com/archives/2017/05/16/35290467.html#comments

Le vernissage de l’exposition Vincent Peters aura lieu le jeudi 18 mai 2017 de 18 à 21 heures, en présence de l’artiste, à la galerie La Hune à Saint-Germain-des-Prés. Pour les plus curieux, les œuvres seront d’ores et déjà exposées à partir du samedi 13 mai. Galerie / Librairie La Hune 16 Rue de l'Abbaye, 75006 Paris

Vincent Peters revient à la Hune. Après la présentation de son ouvrage l’automne dernier, Personal, paru le 24 octobre 2016 aux Editions TeNeues, le photographe allemand exposera à La Hune à partir du 13 mai 2017, ses portraits les plus saisissants et sensuels de la beauté féminine. Avec ses photographies qui soulignent subtilement et finement le corps des femmes depuis maintenant vingt ans, Vincent Peters divulguera ses clichés les plus empoignants de célébrités telles que Charlize Theron ou bien Monica Bellucci autant séductrices que candides ; inspirées de ses ouvrages Personal et The Light Between Us, Editions TeNeues, 2014, ses oeuvres photographiques de grandes stars ou de jeunes femmes inconnues du grand public se retrouveront tous sous le signe de la féminité et de la délicatesse.

A travers la symbolique du portrait, Vincent Peters voit le monde par un objectif illuminé par la beauté qui l’entoure. Il sait capturer l’essence d’une âme, que cela soit par une photographie de mode pour les plus grands magazines tel que Vogue ou encore afin d’immortaliser les plus belles collections de grandes Maisons de haute couture comme celles de Sonia Rykiel ou encore Guerlain. La librairie-galerie Hune invite et accueille à nouveau en son coeur culturel et symbolique, ce printemps, le photographe de renommée internationale Vincent Peters, s’assurant encore une fois, une exposition emblématique et spirituelle relative à la magnificence de la Femme.

VINCENT PETERS

A partir du 13 mai 201

La Hune

Place Saint-Germain-des-Prés

16-18 Rue de l’Abbaye, 75006 Paris

Posté par jourstranquilles à 19:24 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 17 mai 2017

Exposition : Six mètres avant Paris - vu au MAC VAL

DSCN5327

DSCN5320

DSCN5321

DSCN5322

DSCN5323

DSCN5324

DSCN5325

DSCN5326

Posté par jourstranquilles à 05:58 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 16 mai 2017

Galerie du Vitrail à Chartres

vitraux (1)

vitraux (2)

vitraux (3)

vitraux (4)

http://www.galerie-du-vitrail.com/

Posté par jourstranquilles à 07:44 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vincent Peters (photographe)

v11

v10

v01

v02

v03

v04

v05

v06

http://www.la-hune.com/category/evenements/expositions/

Vincent Peters

v33

https://www.facebook.com/Vincent-Peters-Photography-65581521170/

l_actrice_charlize_theron_par_vincent_peters_6416

L'actrice Charlize Theron par Vincent Peters © Vincent Peters

A partir du 13 mai 2017, les portraits sensuels du photographe allemand Vincent Peters s’exposent dans la galerie parisienne La Hune.

De Charlize Theron à Monica Bellucci en passant par Emma Watson et Cindy Crawford, beaucoup de grandes stars, mais aussi des inconnues, sont passées devant l’objectif du photographe allemand Vincent Peters. Au total l’artiste a choisi d’exposer une vingtaine de portraits en noir et blanc, dans la galerie parisienne La Hune, pour partager sa vision de la femme sensuelle.

laeticia_casta_vincent_peters_9736

L'actrice Laetitia Casta par Vincent Peters / Crédit : Vincent Peters

Le vernissage de l’exposition Vincent Peters aura lieu le jeudi 18 mai 2017 de 18 à 21 heures, en présence de l’artiste, à la galerie La Hune à Saint-Germain-des-Prés. Pour les plus curieux, les œuvres seront d’ores et déjà exposées à partir du samedi 13 mai.

Galerie / Librairie La Hune 16 Rue de l'Abbaye, 75006 Paris

Posté par jourstranquilles à 05:19 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]