Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

jeudi 6 juillet 2017

STREET ART : REHAB 2 Urban Festival Paris // 16 JUIN - 16 JUILLET 2017

Adresse : Maison des arts et métiers, Cité internationale universitaire, 17, boulevard Jourdan, RER Cité Universitaire. Horaires : jusqu’au 16 juillet, chaque jour de 10 heures à 22 heures. Tarif : entrée libre. Rens. : www.rehab2.fr

Posté par jourstranquilles à 05:59 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 5 juillet 2017

Christophe Charbonnel - Exposition à la Mairie du 6ème (vu hier)

Christophe Charbonnel

Christophe Charbonnel (1)

Christophe Charbonnel (2)

Christophe Charbonnel (3)

Christophe Charbonnel (4)

Christophe Charbonnel (5)

Christophe Charbonnel (6)

Christophe Charbonnel (7)

Christophe Charbonnel (8)

Christophe Charbonnel (9)

Christophe Charbonnel (11)

Christophe Charbonnel (12)

Christophe Charbonnel (13)

Christophe Charbonnel (14)

Christophe Charbonnel (15)

Christophe Charbonnel (16)

Christophe Charbonnel (17)

http://www.christophecharbonnel.fr/

Né en 1967, Christophe Charbonnel démarre sa carrière comme dessinateur puis modeleur dans les studios Walt Disney. Elève du sculpteur Philippe Seené, il expose son travail depuis la fin des années 90. C’est non loin de Paris, dans son atelier des Yvelines, qu’il tourmente ses bronzes dans un néoclassicisme puissant et réinventé.

Christophe Charbonnel affectionne la figure hiératique, solennelle, qu’il développe dans ses personnages en pied. Ses visages et ses groupes monumentaux sont toujours pénétrés d’une tension dramatique qui leur confère une indéniable beauté. L’émotion s’avère être au cœur de son travail. L’artiste le dit lui-même : « S’il ne se passe rien, si je ne ressens rien, je préfère casser ma pièce et passer à autre chose. »

Si le domaine public s’intéresse à lui (commande d’une fontaine, d’un Christ), ce sont surtout les collectionneurs privés et les entreprises qu’il séduit (commande d’une série de pièces pour le groupe hôtelier Okko en 2014, d’une tête monumentale pour Moncler à New York en 2015...).
Très investi dans la réalisation d’oeuvres monumentales (le Veilleur, Thésée & l’Amazone...), il travaille également sur le thème du groupe (Groupe de guerriers, Les Bâtisseurs...).

Profitant d’une belle visibilité grâce aux acquisitions  faites par des palaces étrangers et français (le Ritz à  Paris, Terre Blanche à Cannes,..), les oeuvres de  Christophe Charbonnel sont de plus en plus plébiscitées.

En 2010 , il est lauréat de la Fondation Taylor.

Posté par jourstranquilles à 05:48 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 4 juillet 2017

Annie Leibovitz expose à Arles

annie

Posté par jourstranquilles à 06:41 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 3 juillet 2017

Guy Bourdin à la Maison Chloé

bourdin2

bourdin3

bourdin4

bourdin5

bourdin6

Posté par jourstranquilles à 18:58 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 2 juillet 2017

Street Art à la Cité Universitaire - vu hier

DSCN5953

DSCN5959

DSCN5961

DSCN5963

DSCN5971

DSCN5982

DSCN5984

DSCN5985

DSCN6013

DSCN6017

DSCN6021

DSCN6027

DSCN6028

DSCN6030

DSCN6035

DSCN6051

DSCN6056

DSCN6058

DSCN6067

DSCN6077

DSCN6082

DSCN6091

Posté par jourstranquilles à 19:46 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

PREMIER DIMANCHE DU MOIS = gratuit. MAC VAL — Nouvelle exposition des œuvres de la collection (vu aujourd'hui)

MAC VAL — Nouvelle exposition des œuvres de la collection 

Cette 8e exposition de la collection, conçue à partir des œuvres historiques du musée et des acquisitions récentes, s’articule autour de la construction des récits et explore la force expressive des œuvres, leur capacité à raconter, interroger ou suggérer et présente des ensembles significatifs d’artistes majeurs de la création d’aujourd’hui.

Elle propose d’expérimenter le pouvoir d’expressivité des œuvres, leur capacité à raconter, interroger, dire ou suggérer. Bavardes ou silencieuses, parfois contemplatives, discrètes ou immersives, toutes sont narratives et nous transportent à travers la réalité, la fiction ou l’imaginaire, provoquant l’émotion, soulignant la fragilité des situations.

Cette exposition reflète également l’histoire de la collection, un voyage au long cours, ponctué de découvertes, d’intuitions, de rencontres et de retrouvailles, permettant au fil du temps de constituer des ensembles conséquents et significatifs autour de figures artistiques majeures de la création d’aujourd’hui

Avec les œuvres de : Claire Adelfang, Dove Allouche, Élisabeth Ballet, Ismaïl Bahri, Oliver Beer, Amélie Bertrand, Anne Brégeaut, Elina Brotherus, Clément Cogitore, Stephen Dean, Sylvie Fanchon, Lola Gonzàlez, Benoît Maire, Angelika Markul, Charlotte Moth, Jean-Christophe Norman, Vincent Olinet, Evariste Richer, Sophie Ristelhueber, Jérôme Robbe, Franck Scurti, Alain Séchas, Tatiana Trouvé, Jean-Luc Vilmouth

Posté par jourstranquilles à 19:21 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le LUXE c'est à Arles ...

luxe

Posté par jourstranquilles à 08:06 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pierre et Gilles au Havre

pierre et gilles258

Posté par jourstranquilles à 06:15 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 1 juillet 2017

Galerie Cinéma - L'INA CÉLÈBRE LES 70 ANS DU FESTIVAL DE CANNES (vu hier)

galerie cinema

g1

 

Romy Schneider et Alain Delon

g2

 

René Clément

g3

 

François Truffaut

g4

 

François Truffaut conquiert Cannes - 1959

On reconnait Jean Pierre Léaud (à gauche)

g5

 

Luchino Visconti

Jusqu'au 22.07.17

L'INA CÉLÈBRE LES 70 ANS DU FESTIVAL DE CANNES

24 Images, dans yeux de Pierre Lescure, Gilles Jacob, Thierry Frémaux

L’Ina conserve et valorise plus de 16 millions d’heures de télévision et de radio et détient un fonds photographique riche de près de 1,2 millionsd’images.

A l’occasion de l’édition anniversaire du plus grand rendez-vous du cinéma français et international, Pierre Lescure, Gilles Jacob et Thierry Frémaux nous livrent au travers de photos sélectionnées dans l’exceptionnel fonds de l’Ina le témoignage d’une époque qui a façonné le Festival de Cannes tel que nous le connaissons aujourd’hui.

De courts entretiens exclusifs des trois complices de l’exposition sont à découvrir avec l’application

« 24 images » conçue par l’Ina pour accompagner le public dans la découverte de ses clichés emblématiques.

Secrets, anecdotes et souvenirs également dévoilés dans la salle de projection de la Galerie Cinema.

24 images, une exposition au cœur du Palais des Festivals pour cette 70ème édition, puis à la Galerie Cinema Anne-Dominique Toussaint à Paris à partir du 2 juin 2017.

Posté par jourstranquilles à 06:45 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Chiharu Shiota à la Galerie Templon (vu hier)

DSCN5909

Après son intervention très remarquée au Bon Marché Rive Gauche à Paris au début de l’année, l’artiste japonaise Chiharu Shiota revient dans les deux espaces de la Galerie Daniel Templon avec une installation in situ spectaculaire et une nouvelle série de sculptures inédites.

Elle explique : « Je travaille avec des bateaux depuis mon exposition au Pavillon du Japon à la Biennale de Venise (2015) ; j’avais envie de créer, ici, un énorme bateau hors norme qui résume les thèmes abordés dans mes travaux les plus récents. Les bateaux transportent les gens et le temps. Ils sont pointés vers une direction, sans aucun autre choix que d’avancer. Même si nous ne savons pas où nous allons, nous ne pouvons nous arrêter. La vie est un voyage incertain et merveilleux, et les bateaux symbolisent nos rêves et nos espoirs. »

Flotte dans un océan tissé de fils rouges, un immense bateau de 5 mètres dont l’armature de la coque ressemble à un squelette humain. A cet environnement répondent de grandes peintures tissées, les Skins, renvoyant à des visions tout aussi poétiques et ambigües du corps, de sa surface, de ses réseaux de connexion. Une série de sculptures de fils rouge emprisonnant des objets – robe, arme - complète un ensemble évocateur des questionnements métaphysiques de l’homme, de ses difficultés à comprendre le monde et des relations complexes entre les êtres. « Au commencement de l’humanité, la mort était directement connectée à la vie humaine, considérée comme sa destination. Cela offrait des réponses à nos interrogations quant au sens de la vie. Les hommes étaient plus sensibles aux processus créatifs et aux différentes étapes de leur parcours. Aujourd’hui, nous construisons et créons en masse, y compris des choses dont nous n’avons pas besoin, et cela sans avoir un objectif clair, et à une vitesse vertigineuse… » Née à Osaka au Japon en 1972, Chiharu Shiota vit et travaille à Berlin depuis 1997. Elle s’est fait connaître pour ses vastes environnements tissés en fils de laine. Protéiforme et extrême, sa pratique artistique explore les notions de corps, de temporalité, de mouvement, de mémoire et de rêve. Ses installations in situ sont souvent le théâtre de performances conçues par l'artiste et engagent l’implication mentale et corporelle du spectateur.

Ces dernières années l’artiste a largement exposé à l’international, notamment à la Biennale d’art contemporain de Kiev (2012), au Museum of Art de Kochi (Japon) et au Manege, Moscou (2013), à la Freer & Sackler Gallery, Smithsonian, Washington DC (2014), à la Biennale de Venise et au K21 Kunstsammlung NRW, Düsseldorf (2014), au Scad Museum of Art, Savannah (USA) et au New Museum de Jakarta en 2017. La Kunsthalle Rostock lui dédie une exposition personnelle depuis le 5 mai 2017.

En France, on a déjà pu voir son travail à La maison rouge (2011), à la Sucrière à Lyon (2012), au Carré Ste Anne à Montpellier (2013), à la Vieille Charité à Marseille (2014), à l’espace culturel Louis Vuitton (2015) et au Bon Marché Rive Gauche (2017). A l’occasion des 500 ans du Havre, Chiharu Shiota présentera du 27 mai au 8 octobre 2017, Accumulation of Power, une grande installation in situ dans la fameuse Église St. Joseph du Havre - architecte Auguste Perret.

Du lundi au samedi de 10h à 19h

Galerie Daniel Templon

30 rue Beaubourg 75003 Paris I 01 42 72 14 10 I info@danieltemplon.com - danieltemplon.com

DSCN5895

DSCN5898

DSCN5899

DSCN5906

L’exposition se poursuit à l’Impasse Beaubourg (ci-dessous)

DSCN5908

DSCN5910

DSCN5911

DSCN5913

DSCN5914

Photos : Jacques Snap

DSCN5905

Posté par jourstranquilles à 01:06 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]