Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

jeudi 24 novembre 2016

Ernest Pignon Ernest – Estampes Récentes

Du 24 novembre 2016 au 21 janvier 2017 – Galerie Lelong

ernest1

 Il est le pionnier de l’art urbain en France, alors évidemment on ne finira jamais de célébrer son talent. Ernest Pignon Ernest a su témoigner d’une audace et d’une maîtrise technique sans limite au cours de sa carrière qui débuta dans les années 1960. En créant des images éphémères laissant ainsi son empreinte sur les murs des plus grandes capitales, il a contribué à rendre le monde plus poétique mais aussi plus identifiable. En justicier du street-art, il a pour vocation de faire apparaître les choses. La galerie Lelong présente quelques unes des plus célèbres sérigraphies numériques de l’artiste, toutes réalisées au Studio Franck Bordas à Paris. Retrouvez les personnages (dont Pasolini et les fabuleuses extases) d’un des plus grands artistes français destinés à vagabonder pour toujours dans nos villes.

Ernest Pignon Ernest is the pioneer of French street art, and therefore his work will always be celebrated. He creates fleeting images which leave their mark on the walls of the greatest capital cities, helping to make the world  a more lyrical and identifiable place.

GALERIE LELONG

Du 24 novembre 2016 au 21 janvier 2017

13 rue de Téhéran, 75008 – M° Miromesnil (9/13)

Du mardi au vendredi de 10h30 à 18h et le samedi de 14h à 18h30

Fermé le dimanche et le lundi

Entrée libre

Posté par jourstranquilles à 06:17 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 23 novembre 2016

Rencontres Parisiennes de la Photographie Contemporaine

Derniers jours : exposition

Rencontres Parisiennes de la Photographie Contemporaine http://lesrppc.com/

Nos chairs 
Une exposition collective de 4 femmes, 4 photographes, 4 regards sur le corps.

W h o ?
Aurélie Raidron : http://aurelie-r.com/
Peau D'Âme : http://www.amezura.com/
Vanda Spengler : http://vandaspengler.com/
Louise Dumont : http://louisedumont.tumblr.com/

Posté par jourstranquilles à 22:04 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Rancinan à Bordeaux

rancinan bordeaux

snip_20161123072302

g8

Posté par jourstranquilles à 07:57 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lucie Barra expose à la Concorde Art Gallery

http://www.concorde-art-gallery.com/

https://www.facebook.com/luciebarrapeintre/

Posté par jourstranquilles à 04:22 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 20 novembre 2016

Martin Parr à la Philharmonie avec Matthieu Chedid

Une nuée de visiteurs attroupés, tournés dans la même direction, l’appareil photo brandi… Que regardent-ils au juste ? L’image prise par le photographe anglais Martin Parr ne le montre pas. Pourtant, l’objet de leur fascination n’est autre que… la Joconde !

Pourquoi lui avoir tourné le dos pour s’intéresser à un sujet a priori banal, les touristes ?

1

Cela fait plusieurs décennies que Parr capture avec son objectif les petites choses triviales du quotidien.

Ses séries de photographies, souvent prises en gros plan, montrent des gens ordinaires agglutinés à la plage, des plats très anglais ou des objets bien kitsch.

2

Toute cette société de consommation est saisie au flash, sans retouche ni recadrage, avec des couleurs souvent criardes et des effets volontaires de flou.

Dans les années 1970, quand Parr commence la photographie, c’est encore un parti pris très nouveau !

3

Dans sa série sur les touristes, l’artiste s’intéresse au geste de photographe de ces derniers. L’œil rivé sur l’écran, ils s’approprient tous en même temps la même œuvre.

Certains en oublieraient presque de regarder l’original !

3 (1)

Avec humour, Martin Parr déambule dans les musées du monde entier pour photographier ces photographes. Plus philosophiquement, sa série interroge notre comportement de touriste.

En nous photographiant sur un site culturel à l’autre bout du monde, est-ce une manière de témoigner de notre présence sur la Terre ?

6

C’est de ce positionnement décalé par rapport au sujet que naît l’ironie. Parr raconte que son sens de l’observation lui viendrait de ses parents ornithologues. Après des journées passées à observer les différentes espèces d’oiseaux, Parr aurait développé le même regard sur ses confrères humains, et son activité préférée : observer les observateurs !

7

Attention, expo originale !

Une vaste sélection de photographies de Martin Parr est présentée en ce moment à la Cité de la musique – Philharmonie de Paris, dans l’exposition MMM. Réparties en plusieurs "chapitres", elles sont illustrées par des ambiances sonores, composées spécialement par le musicien et chanteur Matthieu Chedid, dit -M-.

Le résultat : une rencontre artistique inédite qui mêle photo et musique, pour une exposition qui se voit avec les oreilles !

http://philharmoniedeparis.fr/fr/mmm/mmm-matthieu-chedid-rencontre-martin-parr

Posté par jourstranquilles à 10:50 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 19 novembre 2016

Exposition : PARIS PREMIERE 30 ans !

DSCN3932

Posté par jourstranquilles à 20:37 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Actuellement à la Galerie Azzedine Alaïa - vu hier

DSCN3887

DSCN3913

DSCN3891

DSCN3888

DSCN3889

DSCN3892

DSCN3893

DSCN3894

DSCN3898

DSCN3899

DSCN3900

DSCN3901

DSCN3902

DSCN3905

DSCN3906

DSCN3907

DSCN3908

DSCN3911

DSCN3914

DSCN3917

DSCN3920

DSCN3921

DSCN3924

DSCN3925

DSCN3915

Galerie Azzedine Alaïa

16, Rue De La Verrerie, Paris 75004 

https://twitter.com/search?q=galerie%20azzedine&src=typd

Posté par jourstranquilles à 10:35 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 18 novembre 2016

Exposition à la Galerie Azzedine Alaïa

m25

Posté par jourstranquilles à 07:50 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 17 novembre 2016

Un boutre traditionnel d’Oman sur le bitume parisien - IMA

g10

 Parvis de l’Institut du monde arabe (Ve), hier. Le boutre omanais sera inauguré le 25 novembre

Un bateau de pêche traditionnel du XV  e siècle posé là, comme échoué sur le parvis bitumé de l’Institut du monde arabe ? C’est la surprise qui a cueilli, au saut du lit hier, les passants et les automobilistes du quartier Jussieu et du quai Saint-Bernard (V  e). S’il n’est en réalité pas aussi ancien qu’il ne semble, réplique parfaite d’un petit navire de pêche d’Oman construite en 1992, ce boutre en bois est l’un des joyaux de la nouvelle exposition de l’IMA, dédiée aux « Aventuriers des mers, de Sinbad à Marco Polo ». Il restera parisien jusqu’au 26 février.  E.S.

==================

Douarnenez. Après une extraordinaire traversée au départ de Douarnenez, Nizwa - le boutre omanais traditionnel - vient de jeter l'ancre à Paris, sur le parvis de l'Institut du monde arabe. Il complète ainsi l'exposition « Aventurier des mers, de Sindbad à Marco Polo », ouverte mardi au public. L'inauguration du boutre et de l'exposition aura lieu le 24 novembre, à partir de 15 h 30 en présence de Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du développement international, et de Humaid Al Maani, ambassadeur du Sultanat d'Oman à Paris.

Posté par jourstranquilles à 07:31 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Exposition Martin Parr

g5

Posté par jourstranquilles à 07:26 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]