Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

lundi 8 août 2016

ARAKI toujours au Musée Guimet

ara00

ara

ara01

ara02

ara03

Posté par jourstranquilles à 10:03 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 7 août 2016

Plouharnel. Comprendre le linceul de Turin

Le linceul de Turin dispose même de sa propre science : la sindonologie. Dans le cadre de la neuvième édition de Plouharnel en Art, une exposition, sur l'énigme du linceul de Turin, s'est installée à l'abbaye de Sainte-Anne de Kergonan. Organisée par l'office du tourisme et l'abbaye, avec l'aide des associations Montres nous ton visage et la Fraternité de la sainte, elle se tient jusqu'au 21 août. Une conférence « Le linceul de Turin : de la mort à la résurrection » par François Giraud aura lieu le 7 août. Également appelé suaire, ce drap de 4,4 m par 1,1 m, amène depuis des siècles de nombreux questionnements. Il dispose même de sa propre science : la sindonologie. L'exposition rassemble les éléments de réponses apportés jusqu'alors et vous propose une représentation grandeur nature du Linceul. Des tableaux d'informations et d'images, réalisés par Christine Riskine-Guiguen, sont disposés dans la salle d'exposition donnant les témoignages historiques, la lecture du linceul conforme au récit des évangélistes et les études scientifiques du linceul. Un diaporama audio retraçant l'histoire du linceul est également proposé aux visiteurs. Pratique Exposition jusqu'au 21 août

Posté par jourstranquilles à 07:31 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 5 août 2016

Landerneau. 500.000 entrées pour le Fonds Leclerc

À Landerneau (29), la belle histoire continue.

Avant-hier, le Fonds Leclerc a franchi le cap des 500.000 entrées enregistrées depuis l'ouverture du lieu, en juin 2012. Ce chiffre impressionnant a notamment été boosté par les belles locomotives que furent les expositions Miró (125.000 visiteurs) et Giacometti (140.000). Et dire que la rétrospective Chagall, actuellement en place, marche sur les mêmes pas... « Cette exposition va aussi faire un carton. Nous sommes actuellement sur 1.500 - 2.000 entrées par jour », se réjouit Michel-Edouard Leclerc avant de poursuivre : « Cette rétrospective allie qualité scientifique, artistique et attractivité populaire. Beaucoup de visiteurs redécouvrent Chagall, la richesse et la diversité de son oeuvre ».

Après Chagall (à voir jusqu'au 1e r novembre), le public du Fonds Leclerc pourra ensuite découvrir l'univers de Hans Hartung, un peintre de l'abstraction. « Ce sera évidemment complètement différent mais très intéressant », prévient Michel-Edouard Leclerc. Doubler la mise d'ici 2020 Ce dernier souhaite que le Fonds monte encore en régime. Et d'abord au niveau de la fréquentation. « Nous avons enregistré 500.000 visiteurs en quatre ans. Notre objectif est d'en accueillir autant sur les trois prochaines années pour ainsi doubler la mise et atteindre le million d'entrées d'ici 2020 », explique le chef d'entreprise qui, du côté des artistes présentés, a également sa petite idée. « Notre programmation est déjà engagée sur les trois-quatre prochaines années. On souhaite désormais offrir la notoriété du Fonds à des artistes moins connus. Car Landerneau est dorénavant inscrit dans la géographie des lieux de médiation de l'art », estime-t-il, conforté par Marie-Pierre Bathany, la directrice du Fonds : « Landerneau est désormais un vrai point sur la carte ».

Cliquez ici

Posté par jourstranquilles à 07:04 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 3 août 2016

Marc Chagall au Fonds Hélène et Edouard Leclerc à Landerneau

landerneau

Posté par jourstranquilles à 07:52 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Save the date - Bientôt au Grand Palais

Posté par jourstranquilles à 10:27 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Araki au Musée Guimet

a01

a02

a03

a04

a05

a06

rope araki

http://www.guimet.fr/fr/expositions/expositions-a-venir/araki

Figure incontournable de la photographie contemporaine japonaise, Nobuyoshi Araki est connu mondialement pour ses photographies de femmes ligotées selon les règles ancestrales du Kinbaku - l’art du bondage japonais -, pratique qui puise ses origines au XVe siècle. Cette exposition retrace cinquante années de son travail en plus de 400 photographies et compte parmi les plus importantes consacrées à Araki en France.

Un choix très important sera extrait des milliers de photographies que l’artiste a réalisées de 1965 à 2016, depuis l’une de ses séries les plus anciennes intitulée Théâtre de l’amour en 1965 jusqu’à des oeuvres inédites, dont sa dernière création de 2015 réalisée spécifiquement pour le musée sous le titre Tokyo-Tombeau. Après une première découverte de la presque totalité des livres conçus par Araki suivie d’une introduction aux grandes thématiques de son oeuvre – les fleurs, la photographie comme récit autobiographique, sa relation avec son épouse Yoko, l’érotisme, le désir, mais aussi l’évocation de la mort -, l’exposition évoquera son studio, laboratoire d’idées.

Véritable journal intime d’un grand plasticien de la photographie pour qui « photographier est avant tout une façon d’exister », l’exposition se déploiera selon un parcours thématique, depuis les séries consacrées aux fleurs, la scène de Tokyo, ou encore le Voyage sentimental, illustration de son voyage de noce en 1971, suivie du Voyage en hiver en 1990, année du décès de son épouse.

À mi-parcours de l’exposition, le visiteur s’introduit dans l’atelier d’Araki et découvre la démesure de sa production photographique, mise en regard d’oeuvres issues des collections du MNAAG : estampes, photographies et livres anciens, illustrant les liens que l’artiste a entretenus avec la permanence d’une inspiration japonaise. Empreint de poésie et de

recherche plastique, l’oeuvre d’Araki repose également sur une expérimentation incessante. Ainsi les codes et stéréotypes du médium sont revisités par l’artiste qui intervient sur ses propres négatifs ou recouvre parfois ses images de calligraphies ou de peinture, dans un geste audacieux, souvent teinté d’humour.

Conçue à partir d’oeuvres provenant de collections privées et publiques (Tokyo, New York, Paris…), complétée des archives de l’artiste, cette exposition donnera à voir et à comprendre l’enracinement de l’art d’Araki dans la culture traditionnelle japonaise.

Présidente du MNAAG

Sophie Makariou

Posté par jourstranquilles à 08:10 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Exposition au Bon Marché - save the date

Au Bon Marché Rive Gauche, l'exposition PARIS! prend place du sous-sol au plafond du 2 septembre au 15 octobre 2016. Créateurs parisiens, expositions, food, tout le magasin se transforme en sacre de la capitale avec our invité d'honneur Christian Louboutin.

Après le Brésil, le Japon ou encore Brooklyn, c'est tout naturellement Paris que le Bon Marché Rive Gauche a choisi d'exposer du 2 septembre au 15 octobre 2016.

PARIS!, c'est le Paris émergent, le Paris insolite, le Paris secret. Exposer et expliquer à tous les raisons d'un amour inconditionnel pour une ville : voilà la volonté du centre de shopping. Et le Bon Marché ne fait pas les choses à moitié  avec pour invité d'honneur Christian Louboutin !

Le créateur de chaussures s'installera au rez-de-chaussée avec une boutique éphémère en damier présentant une édition limitée de souliers, sacs et accessoires en exclusivité pour le Bon Marché. On pourra également flâner aux alentours pour découvrir la galerie interactive de Louboutin. Bref, c'est le Paris de l'élégance.

Le Bon Marché Rive Gauche a choisi de mettre en avant, pendant ces quelques semaines, une quarantaine de marques parisiennes comme Maison Château Rouge : l'histoire de deux frères aux tendances streetwear, la maintenant incontournable Sézane, mais aussi le Paris Saint-Germain, Habit Cactus, Esquisse, Pigalle et bien d'autres encore !

Pour tout résumer, l'exposition PARIS! au Bon Marché, c'est l'idéal pour tomber une nouvelle fois amoureux de Paris. Et comme disait Sacha Guitry : "Être parisien ce n'est pas être né à Paris, c'est y renaître."

Infos pratiques :

PARIS! au Bon Marché Rive Gauche

du 2 septembre au 15 octobre 2016

Lieu : Bon Marché Rive Gauche

213499-l-exposition-paris-au-bon-marche-rive-gauche-2

Posté par jourstranquilles à 07:58 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]