Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

lundi 25 juillet 2016

Autoportrait

autoportrait1200

Posté par jourstranquilles à 06:45 - Autoportraits - Jeux de rôles - Autodérisions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Laeticia Hallyday est dans LUI et elle aime ça...

hall (12)

hall (16)

Posté par jourstranquilles à 06:41 - Presse - Commentaires [0] - Permalien [#]

ARAKI - Exposition au Musée Guimet

araki112

Jusqu'au 5 septembre 2016

Figure incontournable de la photographie contemporaine japonaise, Nobuyoshi Araki est connu mondialement pour ses photographies de femmes ligotées selon les règles ancestrales du Kinbaku - l’art du bondage japonais -, pratique qui puise ses origines au XVe siècle. Cette exposition retrace cinquante années de son travail en plus de 400 photographies et compte parmi les plus importantes consacrées à Araki en France.

Un choix très important sera extrait des milliers de photographies que l’artiste a réalisées de 1965 à 2016, depuis l’une de ses séries les plus anciennes intitulée Théâtre de l’amour en 1965 jusqu’à des oeuvres inédites, dont sa dernière création de 2015 réalisée spécifiquement pour le musée sous le titre Tokyo-Tombeau. Après une première découverte de la presque totalité des livres conçus par Araki suivie d’une introduction aux grandes thématiques de son oeuvre – les fleurs, la photographie comme récit autobiographique, sa relation avec son épouse Yoko, l’érotisme, le désir, mais aussi l’évocation de la mort -, l’exposition évoquera son studio, laboratoire d’idées.

Véritable journal intime d’un grand plasticien de la photographie pour qui « photographier est avant tout une façon d’exister », l’exposition se déploiera selon un parcours thématique, depuis les séries consacrées aux fleurs, la scène de Tokyo, ou encore le Voyage sentimental, illustration de son voyage de noce en 1971, suivie du Voyage en hiver en 1990, année du décès de son épouse.

À mi-parcours de l’exposition, le visiteur s’introduit dans l’atelier d’Araki et découvre la démesure de sa production photographique, mise en regard d’oeuvres issues des collections du MNAAG : estampes, photographies et livres anciens, illustrant les liens que l’artiste a entretenus avec la permanence d’une inspiration japonaise. Empreint de poésie et derecherche plastique, l’oeuvre d’Araki repose également sur une expérimentation incessante. Ainsi les codes et stéréotypes du médium sont revisités par l’artiste qui intervient sur ses propres négatifs ou recouvre parfois ses images de calligraphies ou de peinture, dans un geste audacieux, souvent teinté d’humour.

Conçue à partir d’oeuvres provenant de collections privées et publiques (Tokyo, New York, Paris…), complétée des archives de l’artiste, cette exposition donnera à voir et à comprendre l’enracinement de l’art d’Araki dans la culture traditionnelle japonaise.

Présidente du MNAAG

Sophie Makariou

http://www.guimet.fr/fr/

Posté par jourstranquilles à 06:14 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Happy Monday !

Posté par jourstranquilles à 00:55 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 24 juillet 2016

Kumo l'araignée de Nantes à Nantes...

snip_20160726041942

Photo ci-dessus : Faustine

Posté par jourstranquilles à 18:30 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

PHOTO

Posté par jourstranquilles à 12:22 - Presse - Commentaires [0] - Permalien [#]

Extrait d'un shooting - mode

DSC_4438

DSC_4439

DSC_4441

Posté par jourstranquilles à 11:42 - MES SHOOTINGS - Commentaires [0] - Permalien [#]

Nakid Magazine

#LateNight #vibes Via @iammilenagarbo 🔥👌#NAKIDinspo #NAKIDMAGAZINE #NAKIDmag

Une photo publiée par NAKID (@nakid_magazine) le 24 Juil. 2016 à 2h15 PDT

Bananas and jeans Via @wmagazine_ ✨⚡️#NAKIDinspo #nakidmag

Une photo publiée par NAKID (@nakid_magazine) le 24 Juil. 2016 à 2h10 PDT

Posté par jourstranquilles à 11:30 - Presse - Commentaires [0] - Permalien [#]

La presse à scandale passée au crible sur Arte

XVM7f618a8e-4ccc-11e6-88a3-a3ecec0aec15

 Dans le cadre de son «Summer of Scandals», la chaîne décrypte l’évolution des tabloïds depuis leur naissance dans les années 50 à aujourd’hui dans un documentaire inédit.

«C’est une histoire de sexe, de sang et de fric. De scoops bidon et de révélations exclusives. De reporters qui fouillent dans les poubelles. De chasseurs et de proies. De gloires éphémères et de petites princesses...» Tabloïds!, le documentaire de Jean-Baptiste Péretié, s’ouvre sur ces mots, édifiants, qui définissent à eux seuls le monde des tabloïds, également appelé presse à scandale, presse-poubelle ou presse people. Nés dans les années 50 de parents anglo-saxons, ils se nomment The Sun, Bild, Star, Globe, National Enquirer, Daily Star, News of The World, ou plus tard, en France, France dimanche et feu Infos du monde, et ont pour vocation d’être populaires. La recette est simple: traitement de l’information à la fois concis et accrocheur, minimum de texte, maximum d’illustrations, du sexe, du sport et des jeux. Imparable.

«Depuis que la presse existe, les journaux prospèrent grâce à un seul et même principe: donner à lire aux lecteurs ce qu’ils demandent», déclarera le magnat de la presse australien Rupert Murdoch, lors du rachat de The Sun, en 1969. Propriétaire d’une cinquantaine de titres, dont plusieurs tabloïds, il n’a jamais cessé d’encourager ses journalistes à dégoter l’info la plus vendeuse, quitte à traquer les VIP jusque dans les toilettes ou à les mettre sur écoute, violant bien souvent les codes internationaux de déontologie journalistique.

Selon l’universitaire américaine spécialiste des médias Uttara Manohar, «l’une des caractéristiques intéressantes de ces supports est de produire des célébrités sensationnelles à partir de n’importe quel registre de l’actualité, qu’il s’agisse de politique, de sport, d’affaires ou d’un domaine ne faisant jamais défaut en matière de nouvelles à sensation, ce bon vieux monde du spectacle».

Lady Di, Paris Hilton, David Beckham, Angela Merkel, Angelina Jolie, Nabilla, tous s’y retrouvent, un jour ou l’autre. Avec, toujours, cette question: sont-ce les célébrités qui profitent à la presse people ou la presse people qui profitent aux célébrités?

Posté par jourstranquilles à 10:50 - Film, Théâtre, Spectacle, TV, Clip, Court métrage - Commentaires [0] - Permalien [#]

Tatouages

DSC_4535

DSC_4536

Posté par jourstranquilles à 10:45 - MES SHOOTINGS - Commentaires [0] - Permalien [#]