Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

dimanche 6 novembre 2016

Extrait d'un shooting - portrait

DSC_5943

DSC_6138

Voir mes shootings au fil du temps

 

Posté par jourstranquilles à 18:06 - MES SHOOTINGS - Commentaires [0] - Permalien [#]

M.E.P. - Paris

Posté par jourstranquilles à 13:02 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lolita

h15

Posté par jourstranquilles à 10:53 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Actuellement à la Monnaie de Paris - Maurizio Cattelan

hhhh

Voir mes précédents billets sur Maurizio Cattelan

5_br

7_br

12br

13_br

14br

15br

17br

24br

Posté par jourstranquilles à 10:50 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

LUI Magazine : des photos sensuelles en plein automne...

Frédéric Beigbeder, directeur de la rédaction du magazine Lui, est heureux de faire le portrait de Pauline Lefèvre, "la fille en couverture". Seins nus devant l'objectif de Michel Sedan, elle pose, sublime, en tenue d'Eve ou presque. Quelques bijoux Van Cleef & Arpels accompagnent son shooting photo sensuel, elle qui est l'égérie de la grande marque de joaillerie. L'ancienne miss météo de Canal+ s'inscrit dans une longue lignée de comédiennes qui ont joué le jeu de l'érotisme pour Lui : Audrey Fleurot, Marie-Ange Casta, Marie Gillain, Léa Seydoux...

ppppp

Posté par jourstranquilles à 10:43 - Presse - Commentaires [0] - Permalien [#]

Théâtre - Lucrèce Borgia

#lucreceborgia ❤️⚔️❤️#BeatriceDalle #2016 by #pierreetgilles théâtre #lavillette mise en scène #DavidBobee

Une photo publiée par Pierre et Gilles (@pierre_pierreetgilles) le 6 Nov. 2016 à 1h22 PST

Posté par jourstranquilles à 10:35 - Film, Théâtre, Spectacle, TV, Clip, Court métrage - Commentaires [0] - Permalien [#]

Turquie. Le nouveau tour de vis

Neuf responsables et journalistes du principal quotidien d'opposition ont été placés en détention, hier, en Turquie. Cette décision judiciaire intervient après les arrestations, vendredi, des chefs du HDP, principal parti prokurde. Ces actes marquent une nouvelle étape dans les purges menées tous azimuts depuis le putsch avorté de juillet.

Parmi les neuf employés du journal Cumhuriyet placés en détention provisoire figurent notamment son rédacteur en chef, Murat Sabuncu, l'éditorialiste Kadri Gursel ou le dessinateur Musa Kart. Ils faisaient partie d'un groupe de 13 personnes dont l'arrestation, en début de semaine, a suscité un regain d'inquiétude pour la liberté de la presse en Turquie mais dont les autorités semblent faire fi.

Le parquet avait annoncé au moment des arrestations que celles-ci se faisaient dans le cadre d'une enquête pour « activités terroristes » en lien avec le mouvement du prédicateur Fethullah Gülen - accusé d'avoir ourdi le putsch raté - et avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Outre les réseaux gulénistes présumés, les purges ont notamment visé les médias et les milieux soupçonnés de liens avec le PKK. Ainsi les autorités ont arrêté, vendredi, avant l'aube, les coprésidents du principal parti prokurde, le Parti démocratique des peuples (HDP), Selahattin Demirtas et Figen Yüksekdag, et une dizaine d'autres députés de cette formation d'opposition.

Des manifestations à Istanbul et à l'étranger

Des centaines de manifestants, rassemblés devant la principale mosquée du district de Sisli, à Istanbul, ont scandé, vendredi, des slogans dénonçant l'État « fasciste » et refusant d'être « réduits au silence ». La police est intervenue rapidement, usant de grenades lacrymogènes et de jets d'eau pour disperser les protestataires.

Des milliers de manifestants ont également manifesté à l'étranger. En Allemagne, plusieurs milliers ont défilé, hier, à Cologne pour protester contre le président Erdogan après l'arrestation des responsables du HDP.

À Paris, ils étaient quelque 2.000 manifestants, selon la police, beaucoup venus en famille, à défiler au centre de la capitale française derrière des banderoles clamant « Stop Erdogan, touchez pas à nos élus », ou encore « La Turquie bombarde, l'Europe reste silencieuse ». Plusieurs organisations d'extrême gauche, dont le Parti communiste et le Parti de gauche, avaient apporté leur soutien à la manifestation. Ils étaient environ 800 personnes à Rennes à l'appel du Conseil démocratique kurde et de l'association des Amitiés kurdes, et 300 à Marseille en haut de la Canebière, principale artère de la ville.

Les Kurdes doublement visés ? En Turquie, peu après les arrestations des chefs du HDP un attentat à la voiture piégée a frappé dans la matinée de vendredi un bâtiment de la police à Diyarbakir, « capitale » du Sud-Est turc à majorité kurde, faisant 11 morts, dont deux policiers, et plus de cent blessés. Il a été revendiqué par l'organisation État islamique (EI).

Hier, le HDP a fait remarquer que six de ses députés arrêtés se trouvaient justement dans le bâtiment visé, et avaient manqué de peu d'être touchés, suggérant que ceux-ci auraient pu être la véritable cible de l'EI - que les Kurdes combattent, eux aussi, en Syrie et en Irak.

Posté par jourstranquilles à 10:30 - Monde - Commentaires [0] - Permalien [#]

Armano Scacci

armano

Posté par jourstranquilles à 10:24 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Stylist

Cwa4AtqXEAAOqoG

Posté par jourstranquilles à 09:17 - Presse - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ren Hang

re (1)

re (2)

Posté par jourstranquilles à 09:05 - Photographe - Photographie - Commentaires [0] - Permalien [#]