Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

vendredi 4 août 2017

Extrait d'un shooting - nu

DSC_6496

DSC_6498

Posté par jourstranquilles à 08:04 - MES SHOOTINGS - Commentaires [0] - Permalien [#]

Plage de Kerhilio - Erdeven

ker

ker01

ker02

ker03

ker04

Posté par jourstranquilles à 07:39 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jeanne Moreau est en couverture de Paris Match

jeanne moreau

Posté par jourstranquilles à 06:58 - Presse - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Voyage à Nantes...

Article de Christophe Levent À Nantes(loire-Atlantique)

L’art reprend le pouvoir, le temps de l’été, dans les rues de Nantes, avec une nouvelle invitation au Voyage, 6 e édition d’une manifestation toujours réjouissante. La ligne, verte en l’occurrence, qui guide les pas des visiteurs, est toujours la même : faire surgir l’inattendu au gré des rues grâce à la fine fleur des artistes contemporains. Le tout sans jamais se départir d’un certain humour.

Voici une sélection, parmi les nouveautés de l’année qui viennent s’ajouter à la vingtaine d’œuvres déjà existantes.

Tournez manège place du Bouffay

Une grande roue, incomplète et figée, trône au milieu des terrasses des cafés, sur un sol de sel d’un blanc scintillant. Des godets de pelleteuse font office de wagon et des palmiers poussent entre les rayons. Intriguant.

DSCN6354

Une oasis sur la place Royale

Un arbre préhistorique et un palmier géant ont poussé au cœur du centre historique, sur un sol aride de sable blond. Trois personnages blancs, asexués, sont allongés sur les branches. Poétique.

DSCN6327

Corps céleste à Graslin

En face de l’opéra, un corps noir et immense, celui de la muse manquant au fronton, est allongé sur le sol. A l’intérieur, dans une légère brume, le feu d’un foyer diffuse sa lumière sur les parois. Onirique.

DSCN6343

Glissade historique

Accrocher un toboggan au flanc des remparts du château des ducs de Bretagne, il fallait oser. Le Voyage l’a fait : 50 m de descente, au-dessus des douves, en partant de 12 m de haut, pour petits et grands. Régressif.

DSCN6363

L’humour dans le marbre

Marbre rose, grès, granit travaillés dans les plus purs canons de la sculpture classique mais pour représenter… des bidets, des pommeaux de douche ou des mocassins à pompons… Une exposition baptisée le « Nu et la Roche », à découvrir au Cours Cambronne. Détonnant.

DSCN6353

Un labyrinthe de fils

Le patio du musée des Arts de Nantes, magnifiquement transformé après six ans de travaux, accueille un immense labyrinthe de fils blancs tendus du sol au plafond. Envoûtant.

Micro-maison

A l’entrée d’un passage large de 2,80 m se dresse une maison de métal noir haute de 5 m, perchée sur pilotis. Une micro-habitation avec cuisine, salon et chambre. A l’intérieur, ça tangue comme sur un bateau. Innovant.

Sur les traces d’Alien

Le lieu rend hommage à H.R. Giger, le plasticien suisse qui avait imaginé l’univers d’« Alien » pour le film de Ridley Scott (1979). Un voyage en dessins et sculptures à travers l’œuvre de ce graphiste et designer qui a marqué de son empreinte la science-fiction. Fascinant.

DSCN6319

Les graffeurs en prison

L’ancien greffe de la prison de Nantes, aujourd’hui fermée, a été livré aux artistes, graffeurs et illustrateurs. Murs extérieurs comme intérieurs se parent de villes imaginaires, de monstres à trois têtes ou de personnages de détenus, en noir et blanc ou dans une explosion de couleurs. Troublant.

DSCN6336

Déchiffrez le morse

Etape surprise, non localisée sur les plans, cette installation risque d’être l’un des musts de cette 6 e édition. Dans un remake surréaliste de l’épisode du parachutiste resté accroché à un toit en Normandie lors du Débarquement, un… morse se retrouve dans la même position sur une façade de la ville. A vous de le découvrir.

Reportage photographique : J. Snap

Posté par jourstranquilles à 06:53 - Expositions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Extrait d'un shooting - salopette

DSC_9651

DSC_9655

Posté par jourstranquilles à 06:35 - MES SHOOTINGS - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 3 août 2017

Henri Cartier Bresson - in memorem (3 août 2004)

Henri Cartier-Bresson est un photographe, photojournaliste et dessinateur français. Avec Robert Capa, David Seymour, William Vandivert et George Rodger, il fonde en 1947 la célèbre agence coopérative Magnum Photos. Wikipédia

Date et lieu de naissance : 22 août 1908, Chanteloup-en-Brie

Date et lieu de décès : 3 août 2004, Céreste

hcb

Posté par jourstranquilles à 14:24 - In memorem - Commentaires [0] - Permalien [#]

Visite des vestiges du mur de l’Atlantique

La tour de tir, les cuves à canon et les bunkers, construits par les Allemands en 1943, livrent leurs secrets, à Plouharnel.

Pas moins de 700 soldats allemands occupaient les dunes de Plouharnel, il y a plus de soixante-dix ans. Il leur a fallu deux ans pour construire la batterie la plus puissante du mur de l’Atlantique dans cette zone sauvage de 1 400 ha. En 1940, après l’Armistice, les Allemands occupent alors l’ensemble des côtes françaises, entre la Belgique et l’Espagne. Afin de protéger le port de Lorient, où ils gardent de puissants sous-marins, l’armée décide d’investir les dunes de Plouharnel.

Une visite de plus de deux heures

Ce lieu de défense, particulièrement conséquent, a également été élaboré afin d’empêcher le débarquement des alliés sur la façade atlantique. Plus de soixante-dix ans plus tard, les vestiges de cette période restent visibles pour les visiteurs. En tout, une centaine de bunkers ainsi qu’une tour de tir et quatre cuves à canon demeurent sur le site. Un retour dans le passé effectué régulièrement par l’association Liberty breizh memory group. Ses membres, dont Jean-Pierre Morane, organisent chaque semaine une visite guidée de ce site historique. Pendant plus de deux heures, les curieux peuvent ainsi découvrir les secrets des vestiges toujours sur place, dont la tour de tir, de 20 mètres de haut. Même les enfants y trouvent leur compte. C’est le cas de Sana, 10 ans :« C’est intéressant car à l’école, on apprend beaucoup de choses sur la Seconde guerre mondiale. On va faire des photos de la visite pour les montrer à la classe, à la rentrée » . Article d'Emélie LAILAVOIX.

Jeudi 3 août, et jeudi 10 août, à 14 h 30. Rendez-vous devant le musée de la Chouannerie, à Plouharnel. 5 € pour les adultes, gratuit pour les moins de 12 ans.

Posté par jourstranquilles à 10:56 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ailona Hulahoop

ailona3158

Posté par jourstranquilles à 10:41 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Toiletpaper

toiletpaper258

Posté par jourstranquilles à 10:00 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Une île belle comme un tableau

Le Guide du routard nous présente une région de France. Aujourd’hui, le golfe du Morbihan et Belle-Ile-en-Mer.

Au sud ensoleillé de la Bretagne, le golfe du Morbihan dessine une heureuse parenthèse marine. Formé par la remontée des eaux dans un bassin d’effondrement il y a plusieurs milliers d’années, il n’est relié à l’océan que par un goulet étroit séparant la presqu’île de Locmariaquer de celle de Rhuys.

Dans ce monde plat, les journées s’écoulent au rythme du flux et du reflux qui découvre et recouvre tour à tour parcs à huîtres et vasières. Les paysages, doux, le climat, tempéré, les eaux, calmes en surface, peignent le tableau idyllique d’un paysage fait pour l’aquarelle, avec ses tons de bleu et de vert, relevés de l’argent du soleil se reflétant sur l’eau et de l’or des genêts tapissant les landes. Un sacré beau tableau dont fait partie Belle-Ile-en-Mer, la plus grande des îles bretonnes.

irrémédiablement enchanteresse

Le miracle de Belle-Ile, diablement somptueuse, irrémédiablement enchanteresse, c’est cette écharpe de champs et de pâturages, ce vert omniprésent que broutent chevaux, vaches et moutons, ces landes que survolent en rasant les goélands. Beaucoup de nature pour peu d’habitants et le sentiment exalté des grands espaces.

C’est, au nord, face au continent, où prospèrent les jardins et s’étalent de vastes baies ourlées de grandes plages propices à la baignade. C’est là que se sont développées les principales localités, là que l’on débarque : dans le charmant port de pêche de Sauzon, ou à Palais, puissamment fortifié par Vauban. Les maisons aux murs rose pastel, voire violine ou aubergine, y font écho à l’ardeur des lilas, géraniums et glycines.

L’été, la mer s’abandonne parfois à l’indolence du soleil et à la magie des fonds turquoise léchant des anses aux sublimes plages de sable blanc.

Posté par jourstranquilles à 08:24 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]