Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

lundi 20 novembre 2017

Helmut Newton

newton25

newton26

newton27

Posté par jourstranquilles à 07:44 - Photographe - Photographie - Commentaires [0] - Permalien [#]

Petter Hegre

hegre25

petter216

Posté par jourstranquilles à 06:18 - Photographe - Photographie - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bettina Rheims

bettina224

bettina245

Posté par jourstranquilles à 05:56 - Photographe - Photographie - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 18 novembre 2017

Exposition au MacParis, Mac2000 - vu hier

IMG_3521

IMG_3522

IMG_3523

IMG_3524

IMG_3525

Alain Rivière-Lecœur

Alain Rivière-Lecœur est photographe, mais on pourrait aussi le qualifier de sculpteur. Pour sa série des Chairs de Terre, il réalise des compositions en assemblant des modèles nus, les enduit d’argile puis les photographie. On pense aux moulages présentés dans le musée de Pompéi, figurant des corps pris en pleine action lors de l’éruption du Vésuve. Le récit de la création de l’homme, dans la Genèse, par modelage de la glaise du sol, vient aussi à l’esprit. La composition, souvent pyramidale évoque aussi le Laocoon du musée du Vatican. Mais il y a bien plus que ces aspects relativement anecdotiques dans ces œuvres.

Tout d’abord on y découvre une réflexion sur le mouvement et l’immobilité. La photographie fige et fixe le mouvement. Dans le cas des Chairs de Terre, ce mouvement des corps est doublement figé. Tout d’abord par la terre qui les couvre, puis par la prise de vue. Pour autant, il n’y a rien de statique dans ces compositions. On devine une chorégraphie sous-jacente que rien ne semble pouvoir suspendre. On peut aussi les lire dans le sens inverse de leur réalisation, comme une éclosion, un surgissement des corps depuis leur gangue terreuse.

Il y a aussi un évident souci de rendre compte de la qualité de la peau, de cette délicate frontière entre le corps et son environnement, une volonté de magnifier l’épiderme, en le masquant pour que le regard de l’observateur le dévoile à son tour et, ce, avec une grande sensualité et sans la moindre impudicité. Le contact de la peau et de la terre exacerbe l’intimité des corps, communiquant au spectateur tout un spectre d’émotions.

On peut aussi y voir une réflexion sur les fins dernières. Cette humanité rendue si belle et harmonieuse par son contact avec la glèbe le restera-t-elle, minéralisée pour l’éternité, participe-t-elle d’un cycle qui la fera retourner à sa poussière originelle ? Donner l’apparence de l’inerte au vivant serait donc forme d’exutoire à notre condition humaine inexorablement condamnée à aller dans le sens inverse.

=================================

74 Bd Richard Lenoir Paris 75011. - Bonjour Je vous invite au MacParis,Mac2000 un salon d’art contemporain dans le très bel espace BASTILLE DESIGN CENTER 30 Artistes et moi même vous attendent sur place pendant 6 jours du 14 AU 19 Novembre. Je vous invite à passer à partir du Mardi 14 Nov à partir de 18H au 74 Bd Richard Lenoir Paris 75011. Au plaisir de vous voir Alain Rivière-Lecoeur

alain1

alain2

alain3

Posté par jourstranquilles à 05:24 - Photographe - Photographie - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 17 novembre 2017

Ellen von Unwerth

 

ellen22

ellen23

ellen24

ellen25

ellen26

ellen27

ellen28

ellen29

ellen30

ellen33

 

 

Posté par jourstranquilles à 05:21 - Photographe - Photographie - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 16 novembre 2017

Petter Hegre

 

 

Posté par jourstranquilles à 06:47 - Photographe - Photographie - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 14 novembre 2017

David LaChapelle TASCHEN World Tour - Ce soir PARIS....

IMG_1698

Posté par jourstranquilles à 07:00 - Photographe - Photographie - Commentaires [0] - Permalien [#]

David LaChapelle chez TASCHEN ce soir

lachapelle (1)

lachapelle (2)

lachapelle (3)

lachapelle (4)

lachapelle (5)

lachapelle (6)

lachap01

lachap02

 

Les deux photos ci-dessus sont de https://www.instagram.com/mickaelge/

 

Posté par jourstranquilles à 06:40 - Photographe - Photographie - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 13 novembre 2017

Pierre Leblanc, Showroom

leblanc5

leblanc6

leblanc7

leblanc8

leblanc9

Dans cette nouvelle série intitulée « Showroom » présentée sous la forme de 10 diptyques, Pierre Leblanc nous plonge dans l’univers de la pulsion.

C’est dans un décor unique de chambre d’hôtel désuet, que Pierre s’interroge sur les bizarreries de la sexualité humaine. « Showroom » de la jouissance, il s’agit ici d’un questionnement sur ces femmes dites de « petites vertues », ces objets du désir, ces « morceaux de chair voués à la satisfaction ».

C’est aussi un questionnement sur la sexualité masculine, où l’homme peine à rassembler son désir et son amour sur une même femme : que vont finalement chercher ces hommes auprès des prostituées ? Nous pourrions citer comme élément de compréhension la réflexion de Freud sur l’embrouille sexuelle de l’homme « Lorsqu’ils aiment ils ne désirent pas et lorsqu’ils désirent ils ne peuvent pas aimer ».

Un univers de solitudes se dégage de ces diptyques : la solitude de ces femmes d’une part, objets de satisfactions, mais aussi, celle, irréductible de la rencontre sexuelle avec le corps de l’autre…

Dans ces clichés, nous sommes face aux fantasmes qui s’opposent à la morale, la dimension acéphale de la pulsion nous apparaît et ainsi s’ouvrent malgré nous, nos questions sur nos propres modes de jouissances.

(CL)

www.pierreleblanc.be

leblanc

leblanc1

leblanc2

leblanc3

 

Posté par jourstranquilles à 07:00 - Photographe - Photographie - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 12 novembre 2017

Ellen von Unwerth

ellen258

ellen398

ellen2583

Posté par jourstranquilles à 11:30 - Photographe - Photographie - Commentaires [0] - Permalien [#]