Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

vendredi 2 juillet 2010

"Le Président est mort" : un roman pour l'été

le_president_est_mort

Posté par jourstranquilles à 05:37 - Texte - Poésie - Littérature - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 7 juin 2010

Jacques Chirac au café

chirac_au_caf_

Posté par jourstranquilles à 07:20 - Texte - Poésie - Littérature - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 3 juin 2010

La BD aime les politiques

bd

Posté par jourstranquilles à 06:08 - Texte - Poésie - Littérature - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 16 mai 2010

Florence Aubenas : Prix Joseph Kessel 2010

DSC_5897webtextLe prix Joseph Kessel 2010 a été attribué, au premier tour de scrutin, à la journaliste Florence Aubenas pour son ouvrage Le Quai de Ouistreham (Editions de l'Olivier), a annoncé le jury samedi soir. Lire l'article dans "Le Monde" en cliquant ICI.

Revoir également mon billet du 3 mai en cliquant ICI.

Photo : Florence Aubenas le 30 mars 2010 au Salon du Livre (Porte de Versailles)

Voir : Prix Joseph Kessel

Posté par jourstranquilles à 10:05 - Texte - Poésie - Littérature - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 6 mai 2010

"Paris en toutes lettres" bientôt...

paris_lettres
Le site en cliquant ICI

Posté par jourstranquilles à 06:43 - Texte - Poésie - Littérature - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 3 mai 2010

Le dernier Aubenas primé.

La journaliste Florence Aubenas a remporté le Prix Amila- Meckert pour son livre Le quai de Ouistreham (l'Olivier). Actuellement en reportage au Mexique, l’auteur recevra son prix le 17 mai à Arras. Le Prix Amila-Meckert récompense un livre d'expression populaire et de critique sociale.

DSC_5894webtext

Florence Aubenas le 30 mars 2010 au Salon du Livre

Posté par jourstranquilles à 07:38 - Texte - Poésie - Littérature - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 11 avril 2010

Serge Gainsbourg

20084192_mQuand mon 6.35 me fait les yeux doux,

C'est un vertige que j'ai souvent pour en finir, pan pan

C't une idée qui me vient je ne sais pas d'où

Rien qu'un vertige, j'aimerais tant comme ça pour rire, pan pan.

Aie mourir pour moi, me butter pourquoi, histoire d'en finir,

Une bonne fois,

C't une idée qui me vient je ne sais pas d'où,

Rien qu'un vertige, que j'ai souvent comme ça pour rire, pan pan.

Quand mon 6.35 me fait les yeux doux,

C'est un vertige que j'ai souvent pour en finir, pan pan

C't une idée qui me vient je ne sais pas d'où

Rien qu'un vertige, j'aimerais tant comme ça pour rire, pan pan.

Aie mourir pour moi, me butter pourquoi, histoire d'en finir,

Avec toi.

C't une idée qui me vient je ne sais pas d'où,

Rien qu'un vertige, que j'ai souvent je trouve ça assez tentant.

Posté par jourstranquilles à 12:33 - Texte - Poésie - Littérature - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 4 avril 2010

Audrey Goutard

Parce qu'il n'y a plus un modèle de famille mais des dizaines (monoparentales, recomposées, traditionnelles, etc.), l'auteure apporte des conseils et des solutions aux parents qui ne savent plus comment réagir et se comporter face à leurs enfants.

1063959_gf

DSC_5850detwebtext

Audrey Goutard (Journaliste Reporter à France 2) au Salon du Livre la semaine dernière.

Posté par jourstranquilles à 15:21 - Texte - Poésie - Littérature - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 26 février 2010

Les Pin Up d'Aslan (souvenirs....souvenirs)

100219_les_pinup_daslan_

Posté par jourstranquilles à 03:38 - Texte - Poésie - Littérature - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 19 février 2010

Doctus cum libro

SANYlllll0001
Photo prise à la FNAC Montparnasse. Ce tas de livres me fait penser au film "Fahrenheit 451" de François Truffaut, tiré du roman de Ray Bradbury.

F451

Dans le film "Fahrenheit 451" joue (deux rôles) la célèbre Julie Christie qui deviendra quelques années plus tard l'inoubliable Lara du "Docteur Jivago"

Posté par jourstranquilles à 08:25 - Texte - Poésie - Littérature - Commentaires [0] - Permalien [#]