Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

jeudi 12 janvier 2017

Femen relaxée...

p06-ANIMATION

La première Femen condamnée pour « exhibition sexuelle » relaxée en appel

Il s’agit de la première décision de relaxe en appel. La militante a toutefois été condamnée à 600 euros d’amende pour avoir dégradé une statue de cire de Vladimir Poutine.

La première militante des Femen à avoir été condamnée en France pour exhibition sexuelle a été relaxée, jeudi 12 janvier en appel de ce délit, mais a, en revanche, été condamnée à 600 euros d’amende pour avoir dégradé une statue de cire du président russe, Vladimir Poutine.

« La jurisprudence se construit », s’est félicitée son avocate, Marie Dosé. A travers cette décision, la justice « autorise » les femmes à « utiliser leur corps comme une arme politique », a-t-elle estimé.

L’avocate envisage toutefois un pourvoi en cassation contre la condamnation pour dégradations. Outre l’amende, la cour d’appel a confirmé la condamnation de Iana Zhdanova à verser au musée Grévin 3 004 euros de dommages et intérêts pour le préjudice matériel et 1 000 euros pour le préjudice moral.

« Surprise, mais dans le bon sens », la jeune Ukrainienne de 28 ans, réfugiée politique, a salué une « victoire » non seulement pour elle, mais « pour toutes les femmes ». Elle avait, lors d’une action seins nus le 5 juin 2014, attaqué à coups de pieu la statue de cire de Vladimir Poutine au musée Grévin à Paris. Elle avait été condamnée le 15 octobre 2014 à 1 500 euros d’amende pour dégradations et exhibition sexuelle, condamnation dont elle a fait appel.

D’autres militantes Femen poursuivies

Si trois Femen avaient déjà été relaxées en première instance à Lille du délit d’exhibition sexuelle pour une action lors de l’arrivée de Dominique Strauss-Kahn au procès de l’affaire dite du Carlton, il s’agit de la première décision de relaxe prononcée par une cour d’appel.

Lors du procès en appel de Iana Zhdanova, l’avocat général avait requis 1 000 euros d’amende pour les dégradations et s’en était remis « à la sagesse de la cour » pour le délit d’exhibition sexuelle.

D’autres militantes Femen sont poursuivies pour exhibition sexuelle. « On s’étonne » que ces poursuites subsistent après ces relaxes, a déclaré l’avocate de plusieurs d’entre elles, qui doivent comparaître le 25 janvier, Valentine Rebérioux.

Eloïse Bouton attend le 15 février la décision de la cour d’appel de Paris, mais d’une autre chambre, après avoir été condamnée en première instance à un mois de prison avec sursis pour une action à la Madeleine. Peine dont la confirmation a été requise par l’accusation, selon son avocat, Tewfik Bouzenoune, qui espère obtenir une relaxe et une « homogénéisation de la jurisprudence ».

Posté par jourstranquilles à 18:13 - Société et toute sa complexité - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 16 octobre 2016

Manif pour Tous - les FEMEN s'invitent à la manifestation...

Les militantes FEMEN ont été frappées par certains militants de la ManifPourTous, tirées par les cheveux et traînées à terre avant d'être exfiltrées par le service d'ordre de la manifestation puis par les forces de l'ordre, selon BFM TV. Les militantes ont été arrêtées tandis que les auteurs des violences continuent tranquillement de défiler...

f01

f02

f03

f04

f05

f06

f07

Posté par jourstranquilles à 19:11 - Société et toute sa complexité - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 9 juillet 2016

Les FEMEN à la Gay Pride de Paris le 2 juillet 2016

DSC_5001

DSC_5002

DSC_5003

DSC_5005

DSC_5000-ANIMATION

 

Posté par jourstranquilles à 06:35 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 13 avril 2016

Femen

Posté par jourstranquilles à 07:26 - Réflexion - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 28 janvier 2016

Après Rome, Rouhani poursuit son voyage à Paris - Les FEMEN manifestent...

12519294_608384622648757_950166985_n

12446175_947262198682122_894060277_n

 

12523574_973743092671933_345635465_n

28 janvier 2016 - Action des militantes des #Femen contre la venue de Hassan #Rohani, Président d'Iran, en France. Une militante, le torse peint aux couleurs du drapeau iranien, simule une pendaison depuis la passerelle Debilly où est accrochée une banderolle "welcome rohani, executionner of freedom" (ndlr. bienvenue Rohani, bourreau de la liberté). @femen_international #photojournalisme

12555929_908673792543839_1196022586_n

12628043_568599249980067_1597409259_n

Le périple marque le frappant rapprochement entre l’Iran et les puissances européennes depuis la levée des sanctions liées au dossier nucléaire

Plus l'image est frappante, plus les Femen font parler d'elles. Alors, comment accueillir de la manière la plus percutante le président iranien, Hassan Rohani, en visite officielle à Paris ? Les Femen ont tranché, ce sera une fausse pendaison du haut d'un pont ! « Bienvenue Rohani, bourreau de la liberté », peut-on lire le long de la passerelle Debilly à Paris, près de la tour Eiffel. « Nous voulions qu'il se sente comme à la maison », explique la leader du mouvement, Inna Shevchenko, sur son compte Twitter. Effet garanti.

Les forces de l'ordre ont mis près d'un quart d'heure avant d'intervenir, mettant fin à la manifestation et interpellant cinq militantes. « Près de 800 personnes subissent la peine de mort chaque année, et des milliers croupissent dans les couloirs de la mort de la prison d'Evin de Téhéran : féministes, homosexuels, poètes, progressistes accusés d'opposition au régime, etc. C'est également le pays qui exécute le plus de mineurs dans le monde », expliquent-elles sur leur compte Facebook.

À l'occasion de cette visite dominée par des accords économiques avec Total et PSA Peugeot Citroën, l'Iran et la France se sont dits prêts à tisser « une relation nouvelle ». « Oublions les rancoeurs », a déclaré Hassan Rohani en appelant à profiter de « l'atmosphère positive » suscitée par la levée des sanctions contre son pays pour donner « un nouvel élan » aux relations bilatérales.

Honneurs militaires

D'autres manifestations ont eu lieu. La plus importante a rassemblé quelque 800 personnes pour une marche à l'appel du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), coalition d'opposants en exil dont les plus connus sont les Moudjahidin du peuple. Les participants ont défilé de la place Denfert-Rochereau jusqu'aux Invalides, où le président iranien avait eu droit en début de journée aux honneurs militaires. « En tant que haut responsable durant les trente-sept années de la dictature religieuse en Iran, Rohani a trempé dans toutes les atrocités de ce régime », a dénoncé Maryam Radjavi, présidente du CNRI.

Près de l'Assemblée nationale, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées jeudi après-midi à l'appel de plusieurs organisations juives. Les protestataires, dont certains arboraient le drapeau israélien, ont déployé une grande banderole montrant le tapis rouge du perron de l'Élysée se transformant en une mare de sang et clamant « Tapis rouge sang pour Rohani, ne mettons pas les droits de l'homme sous le tapis ». Sur une autre banderole, on pouvait lire « En Iran, en 2016, on exécute une personne toutes les huit heures ». Selon Amnesty International, la République islamique est le pays qui exécute le plus de mineurs au monde. Reporters sans frontières a dénoncé un pays devenu « l'une des cinq plus grandes prisons au monde pour les journalistes ».

Posté par jourstranquilles à 15:37 - Monde - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 22 janvier 2016

Femen

Posté par jourstranquilles à 20:39 - Société et toute sa complexité - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 11 octobre 2015

Femen

12093610_1082299635122782_135384234_n

Posté par jourstranquilles à 07:30 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 8 juillet 2015

FEMEN

11385228_789949711102912_972951027_n

Posté par jourstranquilles à 05:44 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 31 mai 2015

FEMEN

11205810_1394306737562383_2116998999_n

Posté par jourstranquilles à 11:38 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]