Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

samedi 24 juin 2017

Paris: Gay pride, Journées Olympiques, Solidays... Week-end sous haute surveillance

SECURITE Le préfet de police de Paris a annoncé le déploiement de 12.000 policiers et militaires dans Paris et la petite couronne pour assurer la sécurité sur différents événements de la capitale...

Pour les Parisiens, c’est la promesse d’un week-end animé et festif. Dès ce vendredi et tout au long du week-end, plusieurs manifestations sont organisées dans la capitale et ses alentours. Journées Olympiques pour soutenir la candidature de Paris en 2024, marche annuelle des Fiertés, festival Solidays, salon du Bourget ou encore ordination de nombreux prêtres sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame. Mais pour les autorités, la simultanéité de ces événements est avant tout un casse-tête sécuritaire.

Mercredi, le préfet de police a annoncé le déploiement de 12.000 policiers et militaires dans la capitale, dont 3.000 seront spécifiquement dédiés aux événements sur la voie publique, durant ces trois jours. Pour les Journées Olympiques comme pour la marche des Fiertés, des arrêtés préfectoraux ont été émis afin d’organiser des « zones de protection », un dispositif semblable à celui des fan-zones mises en place pendant l’Euro de football 2016. Dans ces secteurs, relativement larges, les forces de l’ordre pourront procéder à des contrôles d’identité, des palpations de sécurité, la circulation sera interdite.

Des secteurs interdits aux voitures

Ainsi, pour les Journées Olympiques, de nombreuses manifestations sont prévues tout au long du week-end autour des Invalides, sur les quais à proximité et sur le rond-point de l’Etoile (uniquement le samedi matin). « On s’attend à une grosse affluence car le but est justement de montrer la mobilisation autour de la candidature de Paris », a confié le préfet de police, Michel Delpuech, lors du point presse. Outre les contrôles de sécurité à l’entrée du périmètre, des patrouilles à pied, en VTT, à cheval ou en civil arpenteront la zone. Ces secteurs seront interdits aux voitures, des dispositifs anti-voiture bélier seront installés. Le parking des Invalides restera ouvert mais le coffre de chaque véhicule sera vérifié, précise le préfet.

Le dispositif est sensiblement le même pour la Gaypride qui ralliera Concorde à la place de la République, samedi après-midi. « La communauté valorisée par cette marche est particulièrement exposée à la menace terroriste, évidemment, mais également d’autres groupes hostiles », a précisé le préfet. Des dizaines de milliers de personnes participent chaque année à cet événement. Toutes les rues aux abords du parcours seront bouclées entre 10 heures et 21 heures. Des contrôles d’identité et des palpations seront mis en place. Le quartier du Marais, en plein cœur de Paris, fera l’objet d’une attention particulière et sera bouclé à la circulation toute la soirée.

Mercredi déjà, 3.200 policiers et gendarmes supplémentaires avaient été déployés pour la Fête de la musique. « On ne doit pas renoncer à ces événements mais le contexte nécessite de prendre des dispositions auxquels nous ne pensions pas il y a cinq ou dix ans », conclut Michel Delpuech.

Posté par jourstranquilles à 12:30 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 11 juin 2017

Paris vu du ballon Generali - Parc Citroën

vu du ballon

Posté par jourstranquilles à 07:00 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 3 juin 2017

Déjeuner au Procope

procope

Ouvert depuis 1686, le Procope est le premier café de la capitale, l’un des plus jolis endroits de Saint-Germain et un lieu chargé d’histoire. Un chapeau bicorne de Napoléon encadré sur un mur de l’entrée, la table attitrée de Voltaire, les panneaux « Citoyens » et « Citoyennes » sur les portes des toilettes, le moindre détail de ce restaurant du 6e arrondissement nous rappelle le passé du lieu et nous fait voyager dans l’histoire de Paris et de France.

Le café Procope dans le 6e arrondissement

Notre conseil : On oublie que le Procope est devenu une véritable attraction touristique et on profite du cadre exceptionnel du restaurant. On y vient pour déjeuner la semaine (le restaurant propose une formule entrée + plat à 21,50 euros) ou on entre simplement pour jeter un oeil sur cette décoration atypique qui nous emmène 200 ans dans le passé.

Le Procope – 13, rue de l’Ancienne Comédie, 75006

Métro : Odéon (lignes 4 et 10)

Du jeudi au dimanche de 11h30 à minuit (jusqu’à 1h du matin le samedi)

Posté par jourstranquilles à 06:23 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 17 avril 2017

Paris

17934096_297060704062082_2187477911013949440_n

snip_20170417113438

Posté par jourstranquilles à 11:51 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 16 avril 2017

Paris by night vu de l'espace...

paris by night

Posté par jourstranquilles à 08:57 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 10 avril 2017

Cathédrale Orthodoxe Ste Trinité - Paris

cathedrale orthodoxe ste trinité paris

Posté par jourstranquilles à 02:44 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 7 avril 2017

I love Paris !

Posté par jourstranquilles à 09:22 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 25 mars 2017

Café de Flore - Paris

le flore

Posté par jourstranquilles à 10:55 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Paris, parmi les dix métropoles les plus chères du monde

Par Marie de Vergès

Selon une étude parue mardi, la capitale française est la seule ville de la zone euro à figurer dans le « top 10 » des métropoles les plus chères du monde.

C’est une performance qui dure depuis quinze ans et n’a pas spécialement de quoi réjouir les Parisiens : la capitale française paradait une fois encore, en 2016, dans le « top 10 » des métropoles les plus chères du monde, selon le classement publié mardi 21 mars par The Economist Intelligence Unit (EIU), filiale du célèbre hebdomadaire britannique.

La palme 2016 revient à Singapour, pour la quatrième année d’affilée, suivie de Hongkong et de Zurich. Au septième rang, ex aequo avec Genève et juste devant New York, Paris est la seule ville de la zone euro à figurer dans le peloton de tête.

« La capitale française reste structurellement extrêmement chère à vivre, seuls l’alcool et le tabac y offrent un meilleur rapport qualité-prix que dans les autres villes européennes », souligne EIU dans son étude, réalisée en calculant, dans quelque 140 villes, le prix moyen en dollars de 160 biens de consommation et services (pain, vêtements, frais de scolarité, loyers…).

Les Parisiens pourront se consoler en découvrant que le coût de la vie s’y est quand même un peu modéré au fil du temps : il y était 50 % plus élevé qu’à New York il y a cinq ans, ce différentiel n’est désormais plus que de 7 %. Dans le classement, la Ville Lumière est descendue de deux crans par rapport à l’année 2015 et même de six si on compare avec 2014 : elle était alors sur la deuxième marche du podium.

Conséquences du Brexit

Certaines métropoles ont enregistré des déclassements autrement plus marqués.

En Chine, par exemple, où les accès de faiblesse du yuan – la monnaie locale – ne sont pas restés sans effets : Pékin, la capitale de la deuxième puissance mondiale, a perdu seize places, pour se retrouver… au 47e rang seulement.

C’est encore plus vrai au Royaume-Uni post-Brexit : avec la chute de la livre, Londres a été rétrogradée de la 6e à la 24e place du palmarès. Et Manchester a dégringolé de vingt-cinq échelons, jusqu’au 51e rang. Pour autant, les prix pourraient vite recommencer à grimper outre-Manche : une fois le Brexit validé, note l’étude, le Royaume-Uni devra payer plus cher les biens européens importés.

Dans une période particulièrement troublée, ce scénario risque de se répéter ailleurs. L’élection de Donald Trump aux Etats-Unis « est peut-être le signal de grands bouleversements dans les accords commerciaux et les relations internationales qui pourraient pousser à la hausse le prix des importations et des exportations autour du monde », note l’étude. Avec, à la clé, des chamboulements à prévoir dans le prochain classement…

Posté par jourstranquilles à 06:03 - Société et toute sa complexité - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 21 mars 2017

Le Louvre

Louvre (1)

Louvre (2)

Posté par jourstranquilles à 21:01 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]