Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

mercredi 15 août 2018

La une de Libération de demain

Posté par jourstranquilles à 20:07 - Presse - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mercredi 15 août : chapelle de Saint Germain, vous avez rendez-vous avec Bléjean Brothers

Loïc Bléjean (uilleann pipes) et son frère Ronan (accordéon) sont des références en musique irlandaise depuis une trentaine d’années, en France, en Irlande et aux Etats-Unis. Ils sont tous deux des musiciens incontournables de la scène bretonne, au sein de nombreux groupes, mais c’est en duo qu’ils expriment toute l’énergie et l’émotion d’une musique qu’ils ont appris en Irlande, au contact des plus grands artistes, et ils sont désormais parmi les rares Français à y être régulièrement invités pour des concerts ou des master classes. Après de nombreux concerts en 2017, ils sont de retour sur scène en 2018.

blejean-brothers-1

Posté par jourstranquilles à 09:48 - Film, Théâtre, Spectacle, TV, Clip, Court métrage - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fête d'Arvor à Vannes

armor

arvor1

arvor2

Posté par jourstranquilles à 08:20 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Extrait d'un shooting - portrait

sexy

DSC_8737

DSC_8787-COLLAGE

Posté par jourstranquilles à 08:01 - MES SHOOTINGS - Commentaires [0] - Permalien [#]

Blacktape project

 

paillettes

blacktape1

https://www.instagram.com/blacktapeproject/

Posté par jourstranquilles à 07:51 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Quatre éoliennes flottantes au large d'Erdeven en 2021

IMG_9622

IMG_9623

IMG_9625

IMG_9626

IMG_9627

IMG_9628

IMG_9629

IMG_9630

IMG_9631

Posté par jourstranquilles à 07:34 - Bretagne - Commentaires [0] - Permalien [#]

LOVE

love1

love2

Posté par jourstranquilles à 06:08 - Presse - Commentaires [0] - Permalien [#]

François Hollande, « la mouche du coche » d’Emmanuel Macron

Par Astrid de Villaines - Le Monde

L’ex-chef de l’Etat, qui pourrait se rendre à La Rochelle le 25 août pour l’université d’été du PS, envisage d’y prononcer un discours sur l’Europe.

La tournée des librairies de François Hollande pour dédicacer son ouvrage Les leçons du pouvoir (Stock, 288 p., 22 euros) devait s’arrêter avant l’été. Puis, elle a été prolongée au mois de juillet. Il ne devait rien se passer en août, un mois de « repos » et de « vacances », comme le précisait son entourage avant la pause estivale. Mais l’ancien chef de l’Etat n’a pas pu résister…

En vacances dans les Bouches-du-Rhône avec sa compagne Julie Gayet, François Hollande a finalement décidé de se rendre dans le département voisin du Var pour une nouvelle séance de signatures, assortie d’un bain de foule. Le 5 août, l’ex-président a ainsi dédicacé son ouvrage dans une librairie de Saint-Cyr-sur-Mer, à 60 km du fort de Brégançon, où le couple Macron se repose depuis le début du mois.

Difficile de ne pas y voir un fait exprès. « Il a peut-être eu un petit rire dans le cœur », en pensant à son successeur, si près, concède Michel Sapin en souriant. « Mais il ne faut pas surinterpréter. Il n’y avait rien d’organisé ni de médité », promet l’ancien ministre des finances, qui a rejoint l’équipe de l’ex-président dans ses bureaux de la rue de Rivoli. « François Hollande pouvait choisir de parler de l’affaire Benalla mais il ne l’a pas fait. En revanche, au moment où Emmanuel Macron hésite à faire des bains de foule, lui ne résiste pas. Il y va et souligne ainsi la différence », analyse de son côté l’ancien premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis.

« François n’a qu’une idée en tête, c’est la revanche »

En marge de sa séance de dédicace, c’est donc un François Hollande souriant et bronzé qui a fendu la foule, serré des mains et mis en scène sa proximité avec les Français. Alors que, de son côté, son successeur n’était toujours pas sorti de la résidence d’été réservée aux présidents en exercice. Du pain bénit pour l’ancien président qui, selon l’un de ses proches amis, n’a « toujours pas digéré » la victoire de son ancien ministre de l’économie.

Dans l’entourage de l’ex-chef de l’Etat, on temporise, non sans une pointe de malice : « François Hollande a simplement répondu à l’invitation d’un libraire… mais peut-être qu’Emmanuel Macron finira pas sortir de son fort ! » Dès le lendemain, le 7 août, le jeune président de la République s’est en effet offert une première sortie. Large sourire et tenue décontractée, accompagné de son épouse Brigitte, M. Macron a salué les vacanciers, s’adonnant aux selfies et embrassant les cheveux des enfants. « Ce n’est pas Hollande qui colle Macron, c’est Macron qui colle Hollande ! », ironise M. Cambadélis.

Depuis que M. Macron lui a succédé à l’Elysée, M. Hollande ne décolère pas contre son ancien conseiller, qui l’ignore superbement. Depuis son arrivée à l’Elysée, il y a plus d’un an, le chef de l’Etat a appelé ou reçu tous ses prédécesseurs, à l’exception de M. Hollande. Il entretient même, ou feint d’entretenir, de bonnes relations avec Nicolas Sarkozy, qu’il voit et consulte. Le couple Macron a même reçu l’année dernière les Sarkozy pour dîner à l’Elysée.

Mais l’ancien conseiller de François Hollande n’a jamais pris son téléphone pour inviter son ancien patron à déjeuner ou dîner. Une indifférence impardonnable aux yeux de l’ancien président. « François n’a qu’une idée en tête, c’est la revanche. Il est encore très amer envers Macron. Il trouve par ailleurs que son bilan est une catastrophe », confesse un proche.

« Triste sire »

Au sommet de l’Etat, les prises de parole médiatique de l’ex-locataire de l’Elysée, qui s’est lancé dans un véritable tour de France à l’occasion de sa tournée de promotion, ne sont pas commentées. « Ça n’intéresse pas les Français », évacuait avant l’été Emmanuel Macron auprès du Monde. « M. Hollande fait ce qu’il veut. Nous n’allons pas rebondir sur chacune de ses déclarations et je doute que cela ait un très grand impact sur les Français », ajoute-t-on au siège de La République en marche.

« Ses déclarations trahissent l’amertume et l’esprit de revanche d’un triste sire qui ne s’est toujours pas consolé de son abdication », persifle de son côté le vice-président du groupe LRM à l’Assemblée nationale, Gilles Legendre. « François Hollande serait plus utile en revenant dans le débat public avec des propositions pour résoudre les grandes questions de l’époque, ajoute le député de Paris. Commentateur aigre de l’action d’Emmanuel Macron, il lui en veut d’avoir plus fait pour le pays en un an que lui-même en cinq. »

Mais François Hollande n’a pas l’intention de désarmer. L’ex-chef de l’Etat a programmé une nouvelle séance de signature dans le sud de la France, mardi 14 août, à Cassis. Et il pourrait se rendre à La Rochelle le 25 août pour l’université d’été des élus socialistes. Il envisage même d’y prononcer un discours sur l’Europe. Une belle tribune de rentrée qui permettrait à l’ex-stratège de la rue de Solférino un coup double dont il a le secret : évincer l’actuel premier secrétaire Olivier Faure en se positionnant comme le leader de l’opposition et continuer de mettre au défi Emmanuel Macron, à neuf mois des élections européennes.

Macron joue l’indifférence

« A l’Elysée, ils sont agacés, croit savoir le conseiller régional d’Ile-de-France Julien Dray. Ils n’arrivent pas à se débarrasser de François Hollande. Il est comme le sparadrap du capitaine Haddock. » Pour ce proche de l’ex président, M.Hollande, qui a reproché à M. Macron d’être le « président des très riches », n’a « jamais été aussi bon que dans l’opposition ». « Il est la mouche du coche de son successeur. Il le pique. Emmanuel Macron a la nuque raide et n’aime pas ça. Il le pousse ainsi à la faute », prédit ce fin analyste de la vie politique.

Pour l’heure, Emmanuel Macron continue de jouer l’indifférence. Mais il n’en a pas fini avec celui qu’il a poussé vers la sortie. « François Hollande est en train de préparer l’année qui vient, relate Michel Sapin depuis son bateau de pêche au large de la Vendée. Après ces quelques mois de bonheur, d’écriture et de promotion de son livre, il lui faudra trouver les bons moments pour parler. »

Posté par jourstranquilles à 04:35 - Politique - Commentaires [0] - Permalien [#]

Luba Shumeyko

luba

Posté par jourstranquilles à 04:00 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

SUMMER HEAT- PETROS DELLATOLAS {EXCLUSIVE EDITORIAL/NSFW}

Petros Dellatolas was born in Athens and is a professional fashion and advertising photographer. He is inspired by life itself and by the intricate details that make each person unique. For Petros, every journey is a new beginning and every exit is an entrance to somewhere else. In the last decade Petros has collaborated with top photographers in both Europe and the United States. Petros still believes the earth is flat, so it can be beautifully printed.

"This editorial was shot in Athens Riviera 25th of April 2018, the first hot day in Athens to celebrate the spring, the feeling of freedom one hour drive from the heart of Athens. All photos are not retouched."

See more of Petros' work here: WEBSITE / INSTAGRAM

Model: nikita niksol

ni1

ni2

ni3

ni4

ni7

ni11

ni13

ni14

ni15

Posté par jourstranquilles à 03:14 - Photographe - Photographie - Commentaires [0] - Permalien [#]