Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

samedi 24 juin 2017

Des passages pour piétons aux couleurs GAY...

Posté par jourstranquilles à 20:29 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Aux bons soins de Johnny

Capture

Capture1

Capture2

https://www.tf1.fr/tf1/spectacles-tf1/videos/vieilles-canailles-24-juin-2017-1.html

=================================

CONCERTS Le rockeur est en concert ce soir et demain à Bercy avec les Vieilles Canailles (en direct sur TF1 ce soir). Une tournée sous surveillance médicale pour la star qui soigne son cancer.

De notre envoyé spécial À Nîmes (gard), Éric Bureauavec Emmanuel Marolle

Il y a deux ans, Johnny lançait dans les arènes de Nîmes sa tournée « Rester vivant ». L’Idole des jeunes connaissait une seconde jeunesse. Et puis le ciel lui est tombé sur la tête… Le 8 mars, le rockeur annonçait qu’il se battait contre un cancer du poumon, faisant craindre l’annulation de la tournée des Vieilles Canailles.

Finalement, Eddy, Jacques et Johnny sont fidèles au poste depuis deux semaines. Une interview sur TF 1 et une conférence de presse ont été organisées pour rassurer le public, mais Johnny est apparu fatigué sur le plateau du 20 Heures de la Une. La tournée a mal commencé. « Il n’était pas bien le premier soir à Lille, reconnaît un membre de son équipe. Mais c’est normal, il avait fait une séance de chimiothérapie deux jours avant. Il poursuit son traitement, un médecin l’accompagne en permanence. » « Et il n’a pas eu le temps de se remettre du décalage horaire en arrivant de Los Angeles, ajoute l’un de ses amis. Il a tout de suite enchaîné avec les répétitions du spectacle. »

Depuis, les nouvelles de la tournée ont été contrastées. Officiellement, tout va bien. Læticia Hallyday a été comme toujours rassurante, partageant photos et vidéos heureuses de la tournée et du 74 e anniversaire familial de Johnny, le 15 juin dernier. Officieusement, c’est dur. Les soirs de canicule, le chanteur doit s’éclipser régulièrement en coulisses pour prendre de l’oxygène, son jet — les trois stars ont un avion pour les ramener chaque soir chez eux — est prêt à décoller en cas d’urgence. Les interviews prévues avec les médias partenaires du spectacle sont suspendues, la communication verrouillée, les gros plans des photographes retoqués par la production.

Un album en 2018

Avant les deux dates parisiennes, ce soir et demain à Bercy, dont la première est diffusée en direct sur TF 1 et RTL à partir de 21 heures, nous nous sommes rendus avant-hier soir à Nîmes (Gard) pour prendre le pouls. Et nous avons été rassurés, comme les 9 500 spectateurs des arènes. C’est un Johnny en forme et souriant. Ovationné avec ses copains, il l’est aussi quand il chante son premier couplet des « Playboys ». Tous les signaux sont au vert : il a le jeu de jambes, taquine ses partenaires et les musiciens du big band, parcourt la scène en souriant, pousse sa voix. Et même s’il chante assis le plus souvent, il ne quitte la scène que pendant deux chansons en deux heures de show.

Autour de lui, les Canailles font front, proches et complices. Dutronc l’embrasse sur la bouche, Mitchell multiplie les gestes, comme ce pouce de satisfaction après leur superbe duo sur « Couleur menthe à l’eau ». Et Johnny repart sous un tonnerre d’applaudissements, en faisant le V de la victoire. Un vieux fidèle de son staff n’en revient pas : « Il me bluffe encore. Ce n’est pas un être humain, c’est un fauve. »

Et après les Vieilles Canailles, dont la tournée prendra fin le 5 juillet à Carcassonne, ce sera… les vacances dans sa maison des Antilles à Saint-Barthélemy. Tout en gardant un œil et surtout une oreille sur son prochain album.

Son collaborateur fétiche des derniers disques Maxim Nucci a planché sur de nouvelles compositions, aidé par les textes des auteurs présents à ses côtés depuis quelques années comme Miossec ou Pierre-Dominique Burgaud. Les producteurs du disque en ont écarté un certain nombre pour ne pas tourner en rond sur les thèmes de la maladie ou de la mort. Pour le reste, Johnny et son équipe prennent leur temps. « L’album est prévu pour 2018, confie l’un de ses collaborateurs. C’était convenu comme ça, même avant que l’on apprenne son cancer. Ce serait indécent d’accélérer le calendrier. C’est à Johnny de décider s’il veut l’enregistrer plus vite que prévu. »

Posté par jourstranquilles à 12:55 - Film, Théâtre, Spectacle, TV, Clip, Court métrage - Commentaires [0] - Permalien [#]

Société

Posté par jourstranquilles à 12:45 - Société et toute sa complexité - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ne jamais sous-estimer...

18888964_998700240265381_8641037457212571648_n

Posté par jourstranquilles à 12:33 - Réflexion - Commentaires [0] - Permalien [#]

Extrait d'un shooting - fétichisme

DSC_0144

Posté par jourstranquilles à 12:32 - MES SHOOTINGS - Commentaires [0] - Permalien [#]

Paris: Gay pride, Journées Olympiques, Solidays... Week-end sous haute surveillance

SECURITE Le préfet de police de Paris a annoncé le déploiement de 12.000 policiers et militaires dans Paris et la petite couronne pour assurer la sécurité sur différents événements de la capitale...

Pour les Parisiens, c’est la promesse d’un week-end animé et festif. Dès ce vendredi et tout au long du week-end, plusieurs manifestations sont organisées dans la capitale et ses alentours. Journées Olympiques pour soutenir la candidature de Paris en 2024, marche annuelle des Fiertés, festival Solidays, salon du Bourget ou encore ordination de nombreux prêtres sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame. Mais pour les autorités, la simultanéité de ces événements est avant tout un casse-tête sécuritaire.

Mercredi, le préfet de police a annoncé le déploiement de 12.000 policiers et militaires dans la capitale, dont 3.000 seront spécifiquement dédiés aux événements sur la voie publique, durant ces trois jours. Pour les Journées Olympiques comme pour la marche des Fiertés, des arrêtés préfectoraux ont été émis afin d’organiser des « zones de protection », un dispositif semblable à celui des fan-zones mises en place pendant l’Euro de football 2016. Dans ces secteurs, relativement larges, les forces de l’ordre pourront procéder à des contrôles d’identité, des palpations de sécurité, la circulation sera interdite.

Des secteurs interdits aux voitures

Ainsi, pour les Journées Olympiques, de nombreuses manifestations sont prévues tout au long du week-end autour des Invalides, sur les quais à proximité et sur le rond-point de l’Etoile (uniquement le samedi matin). « On s’attend à une grosse affluence car le but est justement de montrer la mobilisation autour de la candidature de Paris », a confié le préfet de police, Michel Delpuech, lors du point presse. Outre les contrôles de sécurité à l’entrée du périmètre, des patrouilles à pied, en VTT, à cheval ou en civil arpenteront la zone. Ces secteurs seront interdits aux voitures, des dispositifs anti-voiture bélier seront installés. Le parking des Invalides restera ouvert mais le coffre de chaque véhicule sera vérifié, précise le préfet.

Le dispositif est sensiblement le même pour la Gaypride qui ralliera Concorde à la place de la République, samedi après-midi. « La communauté valorisée par cette marche est particulièrement exposée à la menace terroriste, évidemment, mais également d’autres groupes hostiles », a précisé le préfet. Des dizaines de milliers de personnes participent chaque année à cet événement. Toutes les rues aux abords du parcours seront bouclées entre 10 heures et 21 heures. Des contrôles d’identité et des palpations seront mis en place. Le quartier du Marais, en plein cœur de Paris, fera l’objet d’une attention particulière et sera bouclé à la circulation toute la soirée.

Mercredi déjà, 3.200 policiers et gendarmes supplémentaires avaient été déployés pour la Fête de la musique. « On ne doit pas renoncer à ces événements mais le contexte nécessite de prendre des dispositions auxquels nous ne pensions pas il y a cinq ou dix ans », conclut Michel Delpuech.

Posté par jourstranquilles à 12:30 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Il va faire chaud aujourd'hui encore...

snip_20170624114919

Posté par jourstranquilles à 11:51 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Gay friendly et fiers de l’être !

gay2155

Près de 500 000 personnes sont attendues cet après-midi à la Marche des fiertés, qui fête ses 40 ans. Avec une revendication cette année : la PMA pour toutes.

Par  Philippe Baverel

«La PMA (procréation médicalement assistée) pour toutes sans condition ni restriction, c’est maintenant ! » Tel est le slogan très politique de l’édition 2017 de la marche des fiertés LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transexuels) qui partira cet après-midi à 14 heures de la place de la Concorde (I er) en direction de la place de la République (III e), où un concert aura lieu de 17 heures à 22 heures.

En raison de l’état d’urgence, ce défilé auquel 500 000 personnes sont attendues, est placé sous haute surveillance policière. Au-delà des effectifs de la préfecture de police, 250 bénévoles, selon les organisateurs, veilleront à sécuriser le parcours de 4,7 km

Paris se rêve en capitale mondiale « LGBTQI »

Traditionnellement festive et haute en couleurs, la marche à laquelle prendront part 88 associations et organisations dont beaucoup installées sur des chars avec sono et danseurs survoltés, est aussi revendicative, particulièrement cette année où la manifestation célèbre son 40 e anniversaire.

Que les organisateurs réunis au sein du collectif Inter-LGBT (regroupant une soixantaine d’associations) aient choisi comme mot d’ordre « la PMA pour toutes », ne doit évidemment rien au hasard, sachant qu’en France, ce recours est actuellement réservé aux couples hétérosexuels. Or, pendant la campagne présidentielle, le candidat Emmanuel Macron s’est déclaré « favorable » à son ouverture aux « couples de lesbiennes et aux femmes célibataires ».

Tout en saluant « l’avancée que constitue l’ouverture du mariage à tous les couples » votée au printemps 2013, Clémence Zamora-Cruz, porte-parole de l’Inter-LGBT, déplore « les rétropédalages et les renoncements du gouvernement Hollande sur la question ». Dix jours après avoir reçu le rapport « Paris ville phare de l’inclusion et de la diversité » de Jean-Luc Romero-Michel, adjoint (apparenté PS) à la mairie du XII e, Anne Hidalgo (PS) et son premier adjoint, Bruno Julliard (PS), participeront cet après-midi à la marche. Comme elle l’annonce dans un tweet du 13 juin, la maire compte faire de Paris « une capitale mondiale LGBTIQ (NDLR : LGBT, mais aussi intersexe et queer) ». Elle a remis la semaine dernière la médaille de vermeil de la Ville à l’Ardhis, association qui accompagne les réfugiés LGBT, et à Shams qui lutte pour la dépénalisation de l’homosexualité en Tunisie. Un monument en mémoire des victimes de l’homophobie devrait être érigé dans la capitale. D’après SOS Homophobie, les actes homophobes ont connu une recrudescence de 20 % en 2016.

@leparisien_75

======================

gayyyy

Les grandes dates de la lutte homosexuelle

L1981. Tout juste élu président de la République, François Mitterrand fait disparaître l’homosexualité des maladies psychiatriques et fait supprimer les fichiers qui recensent les homosexuels et les descentes de police dans les bars gays.

L1982. L’homosexualité est dépénalisée le 4 août.

L1999. Le Pacte civil de solidarité (Pacs) est voté. La première année, il est plébiscité par 6 211 couples . Depuis cette date, ce chiffre est en progression quasi constante (sauf en 2011) et dépasse aujourd’hui les 170 000 signatures chaque année.

L2004. Le Président, Jacques Chirac, et son Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, font adopter une loi pénalisant les propos homophobes, au même titre que les propos racistes ou antisémites.

L2013. Malgré des manifestations dans Paris et dans plusieurs grandes villes de province, le mariage pour tous est voté par l’Assemblée nationale le 23 avril, sur proposition du gouvernement de François Hollande. Désormais, les couples homosexuels peuvent s’unir de la même façon que les couples hétérosexuels.

La loi est promulguée le 17 mai et le premier mariage entre deux hommes est célébré à Montpellier (Hérault) le 23 mai 2013.

Posté par jourstranquilles à 09:08 - Société et toute sa complexité - Commentaires [0] - Permalien [#]

Réflexion

18888964_998700240265381_8641037457212571648_n

Posté par jourstranquilles à 06:42 - Réflexion - Commentaires [0] - Permalien [#]

Extrait d'un shooting - nu

DSC_9989-ANIMATION

Posté par jourstranquilles à 06:32 - MES SHOOTINGS - Commentaires [0] - Permalien [#]