Partager sur Face Book

Jours tranquilles à Paris

... n'en déplaise à Henry Miller. « Ce pourquoi les autres te critiquent là se trouve ce que tu dois cultiver »

mercredi 16 mai 2018

FESTIVAL DE CANNES, LE THÉÂTRE DES PETITES HUMILIATIONS

A Cannes, si l’on est star, on trouve toujours plus star que soi. D’où de petits désagréments qui peuvent faire d’une prestigieuse montée des marches un calamiteux chemin de croix.

Le trait était outré mais il n’avait pas tort. Lors de la cérémonie d’ouverture du festival de Cannes 2018, le 9 mai dernier, Edouard Baer se moquait du public endimanché qu’il avait devant lui : "Qu’est-ce qui s’est passé ? A quel moment ça a merdé dans votre carrière ? Vous êtes là au festival de Cannes, mais clairement vous n’êtes pas du bon côté."  Celui des membres du jury, confortablement installés sous la lumière des projecteurs, voulait-il dire. Eh oui, à Cannes, même si l’on croit être dans "The place to be", on finit toujours par réaliser qu’il y a une situation plus enviable que la sienne. Cela vaut pour les journalistes qui n’ont pas décroché le bon badge (le bleu et pas le rose) pour voir les films en sélection officielle ou la bonne invitation pour la bonne soirée ("Et merde, Kristen Stewart est à la plage Magnum, et pas chez Albane. T’as pas une place ?"). Cela vaut aussi pour les présentateurs valets de Canal Plus (Didier Allouch and co) qui tentent désespérément d’harponner les stars à leur sortie de limo et n’ont parfois même pas droit à un regard. Mais cela vaut surtout pour les actrices qui voient des mannequins (Chantel Jeffries, Kendall Jenner…) leur voler la vedette lors de l’exercice dit de la "toupie", qui consiste à tourner sur soi-même en robe de bal devant les photographes, juste avant la montée des marches. Tournicoti, tournicoton ! A ce moment précis, tous les autres invités doivent s’arrêter pour laisser les derviches tourneuses s’exprimer, et parmi ces invités, d’autres actrices moins connues qui n’ont pas le droit de tournicoter seule sur le red carpet et qui rongent leur frein en souriant.

Pourtant elles devraient se réjouir d’échapper à cette épreuve qui n’est pas sans danger. Lors de la montée des marches précédant la projection du film d’Asghar Farhadi, Julianne Moore et Isabelle Adjani ont bien failli se rentrer dedans tant elles tournicotaient, chacune se demandant si les applaudissements étaient pour l’une ou pour l’autre. A un moment, Isabelle a fait à Julianne la grâce de l’attendre pour une pose en duo (est-ce que Julianne savait qui était Isabelle ? Pas sûr…). Et puis en haut des marches, patatras ! Le maître d’hôtel Thierry Frémaux s’est attardé davantage avec Julianne qu’avec Isabelle qui, après une bise furtive à Pierre Lescure, avait l’air de se demander à quel saint se vouer et par quelle porte entrer. Bien sûr tous ces petits moments de solitude captés ça et là par la caméra n’échappent pas aux mauvais esprits qui voient surtout, au-delà de ce défilé de célébrités plus ou moins bien habillées, une écœurante foire aux vanités. Car nous savons très bien, au fond, que le seul endroit enviable à Cannes, c’est la salle de cinéma, quand les lumières s’éteignent et que retentissent les premières notes du Carnaval des animaux de Saint-Saëns.

Erick Grisel

Posté par jourstranquilles à 07:00 - Festival de Cannes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Milo Moiré

milo88

moire22

milo66

Posté par jourstranquilles à 06:56 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

CHINE : Révolution Culturelle

16 MAI 1966 Révolution culturelle en Chine Le 16 mai 1966, sur ordre de Mao, le Parti communiste chinois lance la "grande révolution culturelle prolétarienne", destinée à "éliminer" les éléments de la bourgeoisie "infiltrés". Des centaines de milliers - voire des millions - de personnes mourront dans ce déchaînement de violences qui tournera à la guerre civile.

Posté par jourstranquilles à 06:54 - In memorem - Commentaires [0] - Permalien [#]

Olivier Zahm (@ozpurple) on Instagram

 

SLEEPY OR SLIPPERY OZ @nakid_magazine



473 Likes, 4 Comments - Olivier Zahm (@ozpurple) on Instagram: "SLEEPY OR SLIPPERY OZ @nakid_magazine"

 

Posté par jourstranquilles à 06:42 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

La Corée du Nord menace d'annuler le sommet avec Trump

trump et l'autre

DIPLOMATIE - Pyongyang proteste contre des manœuvres militaires au Sud..

La Corée du Nord souffle le chaud et le froid. Après la détente spectaculaire, Pyongyang a menacé mercredi d’annuler le sommet prévu le 12 juin à Singapour entre son dirigeant Kim Jong-un et le président américain Donald Trump en raison de manœuvres militaires au Sud, a rapporté l’agence sud-coréenne Yonhap.

Pyongyang a également annulé une rencontre de haut niveau avec la Corée du Sud prévue mercredi pour protester contre l’exercice militaire annuel Max Thunder, auquel prennent part les armées sud-coréenne et américaine, a affirmé Yonhap, citant l’agence officielle nord-coréenne KCNA.

Les Etats-Unis devront « mûrement réfléchir sur le sort de ce sommet Corée du Nord-USA, à la lumière de vacarme militaire », a indiqué Yonhap, reprenant l’agence officielle nord-coréenne.

Les exercices entre les forces aériennes des deux alliés constituaient un entraînement pour une invasion et une provocation, alors que la période était au réchauffement des relations inter-coréennes, a ajouté Yonhap, citant toujours KCNA.

Washington continue de préparer le sommet

Pour sa part, Washington a affirmé continuer à préparer le sommet. « Nous allons continuer à aller de l’avant » concernant les préparatifs, « nous n’avons pas été notifiés » d’un changement, a déclaré la porte-parole du Département d’Etat, Heather Nauert.

Le langage utilisé par la Corée du Nord est un retour soudain à l’ancienne rhétorique de Pyongyang, qui a longtemps estimé qu’elle avait besoin de l’arme nucléaire pour se défendre contre les Etats-Unis.

Les hostilités entre Corée du Nord et Corée du Sud (1950-1953) se sont arrêtées après un cessez-le-feu, laissant le territoire divisé en deux pays, délimitées par une zone démilitarisée. Les deux camps sont toutefois techniquement toujours en guerre. Lors d’un sommet rarissime le mois dernier dans la zone démilitarisée, Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in ont réaffirmé leur engagement derrière un « objectif commun », la « dénucléarisation totale » de la péninsule.

Posté par jourstranquilles à 06:38 - Monde - Commentaires [0] - Permalien [#]

J'aime beaucoup

 

Love. ⚫️⚪️



707 Likes, 17 Comments - The Photographer's Mood Board (@thefashionphotograph) on Instagram: "Love. ⚫️⚪️"

 

Posté par jourstranquilles à 06:36 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 15 mai 2018

La tentation

pomme

Posté par jourstranquilles à 07:39 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Inauguration et bain de sang....

A mass attempt by Palestinians to cross the border fence between Israel and Gaza quickly turned violent today. Israeli soldiers used tear gas and gunfire to keep Palestinian protesters from crossing the border fence with #Gaza, killing at least 52, according to Palestinian officials. At least 2,400 demonstrators were wounded. It was the bloodiest day since the campaign of demonstrations began 7 weeks ago to protest Israel's economic blockade of Gaza. 40 miles away, officials celebrated the U.S. Embassy's relocation to Jerusalem from Tel Aviv, on the 70th anniversary of the formation of Israel. The formality and celebration created an almost surreal contrast to the violence. The photographer @hosalem took this photo while on #nytassignment. Visit the link in our profile for live updates on this story.



12k Likes, 368 Comments - The New York Times (@nytimes) on Instagram: "A mass attempt by Palestinians to cross the border fence between Israel and Gaza quickly turned..."



libération

Posté par jourstranquilles à 07:26 - Monde - Commentaires [0] - Permalien [#]

Festival de Cannes

festiv

Posté par jourstranquilles à 07:17 - Festival de Cannes - Commentaires [0] - Permalien [#]

NARCISSISM SYNDROME – ANASTASIA AKIMOVA {EXCLUSIVE EDITORIAL/FASHION/NSFW}

Fashion photographer, Anastasia Akimova is from Russia. She specializes is fashion, beauty, model tests and portrait photography.

" Experiments and working with mixed light is my passion. Every shoot is a story for me, it's a way to bring my personal vision into the world. I am very inspired by clothes and I believe that it is important to convey the philosophy of the brand through photography. Fashion photography is my religion and my life."

About the shoot entitled: Narcissism Syndrome

"To what extend do our reflections turn out to be false? Have we a chance to recognize ourselves through them? May we be sure that we really see ourselves with our own eyes? We should never know exactly if we really watch our image or someone else’s image at the giving moment. Are we actually existing entities? What will happen if we penetrate inside the mirror and discover an unexpected inner side of ourselves? Isn’t such an approach gorgeous because, as a result, we’ll see everything with our own eyes. The above-listed questions drive ourselves crazy. So, we are obliged to find the answers to them by touching the force of devil's art."

See more of Anastasia Akimova's work here: INSTAGRAM

https://www.instagram.com/anastasia_fashionph/

anas1

anas2

anas3

anas4

anas5

anas6

anas7

anas8

anas9

anas10

anas11

anas12

anas13

anas14

anas15

Posté par jourstranquilles à 07:07 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]